• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

La Voix De Ton Maître

La Voix De Ton Maître

Expert auto-proclamé en tout qui admet ses erreurs.
Licencié de toutes les entreprises ou il a pu travailler, et ce, toujours à l'amiable.
Estime que Marx, Smith, Chomsky et beaucoup d'autres ont écrit des choses intelligentes sans même les avoir lus.
Son intelligence et sa culture limitée lui ont permis d’accéder à la huitième Dan de la démonstration par l'absurde.
Défenseur de la liberté d'expression qui fera de lui, peut-être un jour, un piètre modérateur.
Il est...
La voix de ton maître

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 928 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 3 juillet 2015 12:26

    @Jean-Pierre Llabrés

    Bien évidemment que le peuple est aussi coupable, mais à un degré moindre, car les autres acteurs institutionnels ont des responsabilités, de part leur rôle particulier dans le système, que le peuple n’a pas.



  • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 3 juillet 2015 11:39

    @bakerstreet

    Vous ne pouvez pas obtenir une analyse de la situation en Grèce avec une perspective de contribuable au coeur brisé.
    Votre argumentaire n’a ni queue ni tête, c’est juste une compilation larmoyante.

    - Pourquoi Tsipras a attendu aussi longtemps pour instaurer le contrôle des capitaux, laissant énormément de temps à tous les riches (fraudeurs) de déplacer leurs billes à l’étranger ?

    - Car il s’agissait de les rassurer et de surenchérir sur la Trollka qui imposait à la Grèce de ne pas les taxer (si si vous ne rêvez pas, lisez les propositions)

    - Le constat est simple : il faut avoir les riches dans sa poche, car ils contrôlent les médias, et leurs fortunes à l’abri permettraient de reconstruire la Grèce très exactement comme l’avaient fait les riches insulaires après 400 ans d’occupation ottomane !

    Quand on raisonne de manière pratique, tout devient limpide sur la situation en Grèce.



  • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 3 juillet 2015 10:54

    @Croa

    En fait c’est l’image d’un peuple qui se soulève grâce à son savoir contre un pouvoir abusif qui me dérange.

    La raison ou le savoir de la foule n’a jamais compté je croa. D’ailleurs vous faites bien l’allusion du bûcher et vous confirmez donc que vous n’êtes pas d’accord avec l’article comme moi.

    Imaginons un instant qu’un terroriste islamiste tue un banquier ou un patron... ça nous donnerait un sacré moment de dissonance cognitive ou pas ?

    Le peuple ne raisonne pas : il a un point de rupture. Et si l’on regarde ce qui se passe en Grèce, on voit que le point de rupture se trouve assez loin.



  • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 2 juillet 2015 20:08

    Depuis 2008, presque personne n’a été accusé, presque personne n’est allé en prison. Malgré les films grands public, les enquêtes... il ne s’est rien passé (a part Wall Street qui fêtait Ocupy au champagne)

    Même si quelques personnes ici ou là se sont intéressées à la création monétaire, elle se résume pour le commun des mortels, à l’apparition du billet au distributeur du coin. Les moutons continuent à se faire tondre, on a nationalisé en masse les dettes privées et privatisé les services publics affaiblis depuis... et ? ET RIEN

    Je dirai à mon fils qu’il fasse banquier plus tard. Au moindre pépin il pourra dire que c’est de la faute à la Grèce fainéante ou à la Russie conquérante ou au terroriste du coin : il en sortira encore plus fort.

    Banquier, métier d’avenir.



  • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 2 juillet 2015 16:22

    Sans la dette (de la France ou de la Grèce peu importe) nous n’aurions pas le niveau de vie que nous avons actuellement.

    C’est la dette qui fait tourner le monde aujourd’hui. Même si elle sert à payer un retraité, le retraité consommera un produit... La dette c’est aussi votre argent placé sur votre livret qui vous rapporte un pourcentage.

    Donc avant de secouer le cocotier, posez-vous la question : votre désir d’équité vaut-il la moitié de vos économies et le doublement du taux de chômage ?

    Sauf incident burlesque, tout va bien se passer, les propositions de la Grèce seront acceptées à 90% juste pour que la Trollka garde la face, et tout continuera comme avant. Et au moindre grognement du privé, on imprimera et on leur donnera, car le privé c’est lui qui vous possède et qui vous dirige dans votre vie économique quotidienne du berceau à la tombe.

    La dette, c’est bien ! Etre un esclave du système en France c’est pas si mal !

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité