• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

LaFranceLibre

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 4 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • LaFranceLibre 3 juin 2014 22:58

    Voilà un texte qui ne parle pas une seule fois de démocratie, comme si le charcutage de la France n’était qu’une formalité technique, et n’avait rien à voir avec l’exercice de la démocratie.
    Le but caché de cette « réforme » territoriale est bien d’éloigner les centres de décision du peuple, et par conséquent de retirer des mains du peuple le pouvoir de décision. Vous le voyez bien, on promeut les échelons qui éloignent la démocratie du peuple : les communautés de commune au lieu des communes, les régions au détriment des départements. Et bien entendu, on tente de supprimer les communes et les départements en disant au peuple que c’est pour son bien, et qu’on fera des économies.
    Il y a effectivement des échelons qui font doublon et dont on pourrait se passer, sauf que ce gouvernement s’apprête injustement à supprimer ceux par qui le peuple peut exprimer son choix, c’est à dire les communes et les départements.
    Fifi brin d’acier l’a dit fort justement plus haut, si vous vous savoir quels sont les véritables enjeux qui se cachent derrière le redécoupage de la France, et dont les médias et les politiques ne vous parleront pas, il vous faut visionner la conférence de François Asselineau intitulée « Les euro-régions : Allons-nous laisser détruire les nations ? ». Vous risquez d’être supris.



  • LaFranceLibre 15 mai 2014 00:33

    Bien sûr que si l’UE a une armée. Vous ne pouvez pas l’ignorer, vous en faite partie.
    Une armée de trolls dans votre genre.



  • LaFranceLibre 13 mai 2014 16:27

    Bonan tagon.

    - Euh... à vos souhaits.



  • LaFranceLibre 12 décembre 2013 00:23

    A propos de cette loi, en une phrase : Diviser pour régner.
    En dernière analyse, cette loi m’apparaît comme une énième tentative de division du peuple. En l’occurrence, cette loi va renforcer la mésentente entre les hommes et les femmes.
    Car c’est bien de cela dont il s’agit : d’un côté les femmes qui ont choisis cette activité, et de l’autre les clients, les hommes, qui ont besoin d’aller les voir. Pour quelle raison les hommes et les femmes se rencontrent-ils depuis la nuit des temps ? Pour bien des activités, mais la relation sexuelle est la première et peut-être même la plus importante de toutes ! Souvenons-nous que sans sexualité, il n’y a pas d’Humanité.
    Je reviens à mon idée de division. Je me rends compte depuis un certain temps que nos politiques œuvrent à constamment cliver le peuple, à nous monter les uns contre les autres. On montent les catholiques contre les musulmans, les juifs contre les autres, les blancs contre les noirs/arabes/musulmans, les roms contre les autres, les patrons contre leurs salariés, les chômeurs contre les actifs, etc, etc... On peut trouver des déclinaisons à l’infini. Les possibilités de divisions sont sans limite. Et maintenant il s’agit des femmes contres les hommes. Des femmes qui sont présentées comme systématiquement les victimes d’hommes qui seraient toujours en position de force, n’écoutant que leurs pulsions, égoïstes et exploiteurs. Ceci est évidemment une vision manichéenne de la réalité.
    Pourquoi certains se plaisent à nous monter les uns contre les autres ? Pourquoi voudraient-ils nous voir nous écharper sur des problèmes, qui, en fait, n’en sont pas ? Pour nous masquer les vrais problèmes : le chômage galopant, la désindustrialisation de la France. Pendant qu’ils nous occupent sur des questions subsidiaires, ils nous font oublier qu’à l’issue du Traité de Lisbonne, la France a perdu nombre de ses prérogatives souveraines. Nous, Français, ne pouvons plus décider librement de notre politique diplomatique, économique, monétaire, militaire, migratoire. Et ceci est vrai pour toutes les nations qui ont accepter de se placer sous les fourches caudines de la construction européenne et de l’euro.
    Alors pour éviter que le peuple face front sur les sujets importants, ce qui les empêcheraient de magouiller dans notre dos, puisque les gens s’uniraient sur les problèmes fondamentaux, ils nous divisent à loisir. Ils ne veulent surtout pas que l’on se rende compte que du fait de leurs lâcheté, la France court à sa perte. Il nous divise pour mieux régner.
    Je dis ceci : Français, rendez-vous compte que le gouvernement vous manipule, et cessez de vous en laisser compter. Ne leur laissez pas les mains libres.







Palmarès