• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Laurent Herblay

Laurent Herblay

Passionné de politique depuis tout jeune, gaulliste avant tout, appréciant Philippe Séguin et Jean Pierre Chevènement. J'ai milité au sein de Debout la République. Je tiens un blog politique quasi journalier depuis janvier 2007.

Tableau de bord

  • Premier article le 11/02/2009
  • Modérateur depuis le 17/02/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1343 69 40422
1 mois 5 0 324
5 jours 1 0 32
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 5 5 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Laurent Herblay Laurent Pinsolle 6 juillet 2011 13:28

    @ Plancherdesvaches


    Dénigrer ces débats est ridicule quand on voit la quantité d’intellectuels de renom qui y font référence aujourd’hui.

    Très bon Lordon !

    @ Rastapopulo

    Merci. Très juste.

    @ Péripate

    Ne vaut-il mieux pas payer un peu plus cher mais avoir un emploi ? A quoi cela sert-il de payer moins cher si cela implique un chômage de masse (15% de la population en France si on prend l’indice total) ?

    Idées moisies, c’est un peu facile. Je vous renvois vers quelques références (Allais, Gréau) :


    Paris, Marseille : cela n’a rien à voir. Le SMIC et les règles environnementales sont les mêmes. Alors que le SMIC est trente fois plus bas au Bangladesh...

    @ Ced

    Merci

    @ Eric

    Nous étions 55% à dire « non » à cela en 2005... Nous retrouverons bientôt une majorité de Français pour défendre ces idées. Au moins, il faudrait retrouver une capacité à débattre de ces questions.

    Sur le FN, hors de question à mon sens (je ne vais pas relancer le débat que j’ai déjà eu plusieurs fois sur mon blog).

    @ Interlibre

    La prochaine grande crise amènera les alternatifs au pouvoir car ni l’UMP ni le PS n’ont apporté le moindre correctif aux dysfonctionnements majeurs de ce système.

    @ Kessonfait

    Ce n’est pas que je veuille faire de la publicité pour mon blog, mais les questions sont tellement vastes qu’il n’est pas possible d’en débattre juste par des commentaires. 

    Sur la monnaie, je crois qu’il faut conserver l’euro comme une monnaie commune. La gestion du franc (dont la parité sera ajustable) doit être entièrement public et non indépendante. La mission doit être à la fois le plein emploi et la lutte contre une inflation excessive. Voici un papier de synthèse sur l’après-euro :

    Sur le protectionnisme, je crois que les solutions évoquées par Gréau et Allais (cf liens plus hauts) sont les bonnes. Des écluses doivent être mises en place pour éviter la course au moins-disant salarial, social et environnemental, sur un maximum de secteurs. Il ne s’agit pas d’autarcie, mais de relocaliser une partie des activités, pour relocaliser l’emploi et lutter conter le chômage, pour l’environnement et en adoptant un principe de balance commerciale équilibrée (cf charte de la Havane).

    @ Papi

    Complètement d’accord. Je crois malheureusement qu’il faudra une autre crise pour un vrai changement politique.

    @ Kerjean

    Oui, mais il faut croire au peuple, comme nous l’avons vu en 2005.


  • Laurent Herblay Laurent Pinsolle 4 juillet 2011 22:17

    @ Helios,


    Il s’agit d’un petit billet d’humeur simple en effet dont l’ambition n’était même pas de faire un compte-rendu des travaux (je n’ai pas assisté à toutes les tables rondes).

    Si je suis convaincu qu’il faudrait utiliser beaucoup plus souvent le référendum (Jacques Chirac ne s’y est risqué que deux fois, Nicolas Sarkozy aucune) et suis partisans beaucoup plus gaullienne des institutions (où le Président n’hésiterait pas à dissoudre en cas de difficulté, mais en remettant son mandat en jeu), il peut aussi y avoir des dérives.

    On peut opposer à la Suisse le cas de la Californie où les différentes initiatives ont abouti à une immense impasse budgétaire puisque les électeurs votaient pour limiter les impôts et pour garantir des dépenses importantes. En outre, la démocratie directe mal conçue est un formidable moyen pour les lobbys argentés de faire passer leurs volontés...

    Ce n’est pas la Cinquième République qui est en cause, c’est la pratique de Nicolas Sarkozy qui pose problème. Un changement de personnel politique, une éjection du PS et de l’UMP couplé à un retour à la pratique gaullienne des institutions améliorerait la situation.

    @ Laurent

    J’imagine qu’il y aura un résumé sur leur site. Ce qui m’a beaucoup intéressé, c’était le profil très typique des participants, quasiment tous multi-culturels.

    @ Cyrprienne

    Très juste.

    @ Kerjean

    Plus que des idéologues, comme l’a souligné RST, il y avait un côté religieux dans leur attachement à l’Europe. Mais cette réunion (ainsi que d’autres) me renforce dans l’idée que nous approchons d’un tournant majeur dans la construction européenne avec la fin du fédéralisme technocratique et un retour aux nations. Les fédéralistes sont tellement perdus qu’ils vont perdre le pouvoir. En outre, le niveau d’incompréhension entre les Allemands et les pays du Sud a atteint un point de non retour.

    @ Kessonfait

    Merci. Intéressant résumé. Je crois malheureusement que les rêves de grandeur bien français peuvent malheureusement aboutir à des délires complètement déconnectés de la réalité.

    Complètement d’accord sur le LEAP / GEAB : il y a des choses intéressantes à y lire.


  • Laurent Herblay Laurent Pinsolle 29 juin 2011 16:00

    @ Philvite


    Malheureusement, vous avez complètement raison.

    @ Wesson

    Très juste : on en reprend pour au moins 18 mois à moins que l’Espagne ne cède (mais les taux longs sont stables depuis plusieurs mois). Tant de temps perdu ! Tant de souffrances pour rien, sachant qu’in fine, la Grèce devra restructurer la dette...

    @ Julien

    Il y a toutes les chances pour que la Grèce finisse (à raison) par se révolter contre des plans aussi iniques, aussi anti-sociaux et qui brade le pays.

    @ Roosevelt vs Keynes

    En effet, l’état du débat en Allemagne est beaucoup plus intéressant qu’en France...


  • Laurent Herblay Laurent Pinsolle 16 juin 2011 14:04

    @ Plancherdesvaches


    C’est faux : l’Argentine s’en est aussi largement sorti en re-développant son industrie cf très bon papier de Yann sur son blog :


    L’Argentine a relocalisé sa capacité de décision politique et son économie, pour le plus grand bien de son peuple. Certes, cela a, dans un premier temps, aggravé la crise (mais qui entrait dans sa 5ème année...), mais dès 2003, la croissance est fortement reparti.

    @ Yvance

    Le tourisme peut déjà aider beaucoup : de mémoire, cela représente 6.5% du PIB. Une augmentation de 30% du nombre de touristes, c’est tout de même une croissance de 2 points de PIB en plus.

    Sur l’industrie, il est vrai qu’il y aura du travail à faire, mais le cas Argentin montre que cela est possible. Sur tous les secteurs où il y a une production grecque, la production locale sera extrêmement favorisée par rapport aux importations et pourra donc croître fortement. Une croissance de 10% de l’industrie, cela représenterait environ 1.5 points de croissance de PIB de plus...

    Bref, ce ne sera pas facile, mais y-a-t-il une autre voie ? Aujourd’hui, personne ne me semble avoir défini une autre issue pour la Grèce.


  • Laurent Herblay Laurent Pinsolle 23 avril 2011 17:08

    @ Fergus,


    Merci. J’ai l’impression qu’il y a une grosse arnaque dans le but de supprimer in fine l’ISF. Imaginons que son rendement tombe finalement sous les 2 milliards, un gouvernement pourrait alors dire qu’il coûte plus qu’il ne rapporte...

    @ Vipère

    Oui, en effet, je crois que Sarkozy devrait perdre en 2012.

    @ Leo

    En fait, ce sont les revenus des personnes qui travaillent dans la finance qui représentent 70% de la progression des revenus du centile supérieur en Grande-Bretagne, les 30% restant étant le fait des patrons, cadres supérieurs de multinationales ne travaillant pas dans la finance, artistes, sportifs. Ce chiffre est assez spectaculaire en fait.
Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès