• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Laurent Trousselle

Laurent Trousselle

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 61 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Laurent Trousselle Laurent Trousselle 15 décembre 2018 23:38

    @INsoMnia
    Malheureusement, les faits sont têtus : et c’est vrai qu’il fait froid, que les gilets sont fatigués, qu’ils ont en outre une famille, des collègues et que les fêtes approchent... Sans compter que la presse aux ordres (a l’instar de la flicaille) ne comptabilise que le nombre de gilets sur le terrain, et leur motivation qu’elle ne réalise ensuite qu’à l’aune des dépravations perçue dans les agences de voyages à l’étranger.
    Donc il faut vite trouver de nouveaux moyens d’agir.
    Lesquels ? 
    Creusons-nous le ciboulot. L’histoire ne passe pas 36 fois les plats, et la chance de faire reculer l’injustice, c’est maintenant.



  • Laurent Trousselle Laurent Trousselle 15 décembre 2018 23:31

    @nono le simplet
    Malheureusement, face à ce constat, il conviendrait de se demander comment puis-je m’impliquer personnellement pour que l’agonie ne dure pas trop longtemps. 
    Nos enfants ne sont plus si jeunes, alors ne devrait-on pas mieux s’impliquer pour hâter l’avènement de temps meilleurs ?



  • Laurent Trousselle Laurent Trousselle 15 décembre 2018 23:18

    Je lis un peu partout que les Gilets Jaunes étaient « moins » sur le terrain aujourd’hui, samedi15 décembre 2018. 

    Et alors, quel rapport, presse servile ?

    Napoléon ne comptait-il pas sur des troupes inférieures en nombre ?

    Je lis un peu partout que la mobilisation devrait cesser parce que les commerçants perdent de l’argent.

    Et alors, quel rapport ? Est-ce que la cause des GJ, ce n’est justement pas que leurs problèmes financiers ne leur permettent pas de donner comme ils voudraient un coup de pouce aux commerçants ?

    Je lis un peu partout qu’il faut rentrer chez soi parce que la flicaille est fatiguée.

    Et alors, quel rapport ? Les matraqueurs (qui ont le blues, dit-on) vont recevoir une prime pour avoir bien tabassé, que l’on sache. Alors que ces gens-là n’oublient pas qu’en plus des 100 euros de miettes promises, ils constituent la seule et unique actuelle réponse de Macron aux revendications de la plèbe.

    D’ici à ce q’ils ouvrent les yeux, qu’on leur distribue de la Pervitine et qu’ils continuent de thésauriser des heures sup, elles leur permettront de partir à la retraite 2 ou 3 ans avant l’heure  ils vont toucher gros, à la retraite, ces cons-là.

    Je lis un peu partout que les usagers des ronds points en on marre d’y perdre du temps dans les embouteillages.

    Et alors, quel rapport ?

    En fait, si. Là il y a un rapport. 

    Et passons à autre chose, effectivement. Tapons là où ça fait mal. Empêchons la Poste de livrer les lettres aux centres des impôts. Ne laissons pas le personnel des préfectures rentrer dans les préfectures. Bloquons les accès du si coupable Parlement de Strasbourg. Interdisons l’approvisionnement des cantines de l’Elysée (veillons à ce que les livraisons de vaisselle ou de piscine y soient impossibles).

    Et surtout, surtout : ne nous laissons pas atteindre par les jérémiades des presque achetés qui commencent à se coucher : lorsque, comme en 68, le SMIC aura été augmenté de 30 %, les Jacline de tout bords n’enverront pas les trop perçus aux restaus du coeur.

    Ce que je regrette.



  • Laurent Trousselle Laurent Trousselle 9 décembre 2018 17:18

    Un jour, jeune adolescent, je demandai à mon père pourquoi Mai 68 n’avait pas fonctionné, n’était pas allé jusqu’au bout des formidables espoirs qui l’avaient fait naître, ou des rêves de ces étudiants si nombreux ? Je me souviens trente ans plus tard de sa réponse désabusée :

     « Parce que les communistes de chez Renault n’avaient pas fini de payer leur caravane... »

    Comme je me sais prompt à teinter mes déceptions de rancoeur, là j’essaie de ne pas trop espérer : les fêtes de Noël approchent...



  • Laurent Trousselle Laurent Trousselle 25 octobre 2018 14:55

    « Marche Arrêt Point Mort », un roman, parle exactement de ce sujet. 

    Le personnage principal, ayant lu Kaczynski, se met à semer des bombes dans les trains.


Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité