• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Lavande & Coquelicots

Lavande & Coquelicots

Citoyen engagé en politique et revendiquant la possibilité, et même la nécessité, de conserver sa liberté de parole et d'analyse.

Tableau de bord

  • Premier article le 03/01/2007
  • Modérateur depuis le 27/04/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 10 122 598
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 662 166 496
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Lavande & Coquelicots Lavande & Coquelicots 10 juillet 2010 01:00

    Prenez garde à vos propos, vous savez que certains ne font pas dans la dentelle et sont prompts à dégainer l’arme judiciaire concernant la diffamation. Et au plaisir de vous recroiser un de ces jours. smiley



  • Lavande & Coquelicots Lavande & Coquelicots 8 juillet 2010 17:10

    Sur le contre-feu : si vous pensez que cette affaire va faire passer celle de Woerth aux oubliettes, vous vous trompez lourdement. J’utilise sciemment le contexte national pour obliger le Parti socialiste local et national à sortir enfin de leur léthargie coupable sur le cas de Bernard Granié, point barre. Le reste suit son cours.

    Pour votre seconde assertion, j’y souscris à 100%. Sauf qu’Eric Woerth n’a pas passé 52 jours en préventive, ni été condamné pour corruption. Il n’y a pas même de plainte à son encontre. Comment le Parti socialiste peut-il être aussi véhément dans un cas et aussi silencieux dans l’autre ?

    Mystère.



  • Lavande & Coquelicots Lavande & Coquelicots 8 juillet 2010 12:04

    Janvier 2007 : il est incarcéré deux mois en préventive. Sous-entendu : deux mois plus tard, il est dehors, en l’attente du procès puis du jugement.

    Janvier 2010 : il est condamné à un an ferme. Il fait appel, donc n’est pas incarcéré.

    Depuis janvier 2007, malgré son incarcération durant 2 mois, il est resté et demeure aujourd’hui président en exercice du SAN Ouest-Provence. Il a refusé de démissionner. Il ne la trouve pas logique.

    Peut-être comprendrez-vous alors qu’indépendamment de l’affaire Woerth, nous souhaitons attirer l’attention des médias (un peu trop parisianistes à notre goût) sur ce cas qui touche directement les employés des collectivités locales, les entreprises, les citoyens.



  • Lavande & Coquelicots Lavande & Coquelicots 8 juillet 2010 11:55

    Le porte-parole du Parti socialiste l’a fait, et il n’a pas été le seul au sein de son courant (cf. supra).

    Chacun admirera (ou pas) la précision de votre terme « cassage » pour caractériser une réforme, qui montre bien à quel point vous êtes soucieux de ne pas tomber dans les prétendues approximations que vous dénoncez par ailleurs.

    Enfin, notons que vous ne dites pas un mot sur l’affaire concernée par cet article : Bernard Granié, malgré deux mois de préventive et une condamnation à un an ferme pour corruption en première instance, est toujours en poste, soutenu par le Parti socialiste qui refuse de se prononcer sur cette question. Martine Aubry est-elle aujourd’hui disposée à s’exprimer sur le sujet ?



  • Lavande & Coquelicots Lavande & Coquelicots 8 juillet 2010 11:47

    Concernant l’affaire Woerth, vous devriez peut-être réécouter les propos de Benoît Hamon, porte-parole du Parti socialiste, Arnaud Montebourg, Christian Paul, ou encore Ségolène Royal, quand on leur demande si le ministre doit démissionner.

    Concernant l’affaire Granié, sur laquelle j’interpelle Martine Aubry (silencieuse depuis 6 mois) et le Parti socialiste (silencieux depuis 3 ans et demi), j’ai bien conscience que les citoyens français n’ont pas tous connaissance de ce qui se passe ici dans les Bouches-du-Rhône. Je vous engage donc à vous renseigner sur le sujet, qui est celui de l’article, et à ne pas focaliser uniquement sur l’affaire Woerth.

    La question de cet article est donc : d’après le Parti socialiste, un élu qui a fait 2 mois de préventive et a été condamné en première instance à un an de prison ferme pour corruption peut-il se maintenir à son poste de président d’une des plus riches intercommunalités de France ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité