• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Lavande & Coquelicots

Lavande & Coquelicots

Citoyen engagé en politique et revendiquant la possibilité, et même la nécessité, de conserver sa liberté de parole et d'analyse.

Tableau de bord

  • Premier article le 03/01/2007
  • Modérateur depuis le 27/04/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 10 122 598
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 662 166 496
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Lavande & Coquelicots Pierce 2 mai 2007 17:29

    « les Nations sont des territoires gouvernés par des Etats »

    Je me suis arrêté là. Je n’ai pas de temps à perdre.

    D’autant que vouloir enfermet Sarkozy dans une idéologie est exactement inverse au pragmatisme typiquement gaullien qui est le sien : attaché aux valeurs de la France, résolument réformiste, et protectionniste quand nécessaire. Et absolument pas idéologue.

    Vous continuez à essayer de diaboliser Sarkozy, votre obsession est puérile.



  • Lavande & Coquelicots Pierce 1er mai 2007 21:10

    L’UMP rassemble, notamment :
    - des libéraux
    - des conservateurs
    - des souverainistes
    - des socio-démocrates
    - des démocrates-chrétiens
    - des gaullistes

    C’est sûr, la diversité n’existe pas à l’UMP !

    Dites-moi, vous ignorez tout du sujet sur lequel vous avez prétendu faire un article, n’est-ce pas ?



  • Lavande & Coquelicots Pierce 1er mai 2007 16:35

    Vous avez oublié deux détails d’importance :

    1/ Sarkozy propose d’exonérer seulement les patrimoines petits et moyens : la suppresion n’est donc que partielle ;

    2/ Bayrou propose lui aussi cette exonération.

    Dois-je en conclure, en faisant comme vous de grossiers amalgames indignes d’un attaché parlementaire, que Bayrou = Sarkozy = Berlusconi = Bush ?

    Votre argumentation grossière ne convaincra que ceux qui le sont déjà. Vous n’avez aucune chance de toucher les citoyens qui réfléchissent, et qui sont un peu plus nombreux que vous ne semblez le croire.



  • Lavande & Coquelicots Pierce 1er mai 2007 15:31

    Le lien établissant la comparaison des programmes éco. de Sarkozy et Bayrou est erroné, voilà le bon : http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=23272

    Sarkozy et Bayrou, c’est une affaire de rivalité personnelle avant tout. Bayrou le transforme habilement en pseudo-dénonciation de la personnalité tyrannique et fascisante de Nicolas Sarkozy. Tous ceux qui connaissent Nicolas Sarkozy (Simone Veil, Jean-Louis Borloo, députés UDF...) refusent de cautionner de tels mensonges.

    Bayrou joue avec le feu, je fais le pari que la modernisation du PS va couper les ailes au futur parti démocrate.



  • Lavande & Coquelicots Pierce 1er mai 2007 15:17

    Nicolas Cadène a ce défaut des militants : il ne sait pas prendre du recul, ni reconnaître que les citoyens-lecteurs exigent un minimum d’honnêteté intellectuelle. On peut être de bords politiques opposés sans se livrer à cette sordide propagande mensongère.

    D’une : les seules pressions exercées sur la presse régionales ont été le fait de Ségolène Royal et de son équipe : elle a voulu transformer une rencontre prévue de longue date avec eux, sans les en informer, et surtout en oubliant que ce n’était pas à elle de fixer l’ordre du jour de cette rencontre. Madame Royal a manifestement l’hbaitude que la presse lui obéisse au doigt et à l’oeil. Ce ne fut pas le cas cette fois. Nathalie Ségaunes vous dirait mieux que moi comment Royal traite les journalistes.

    De deux : les convergences économiques Sarkozy-Bayrou sont flagrantes. Les divergences économiques Bayrou-Royal le sont encore plus. Rien ne sert de nier l’évidence, et si l’évidence ne vous saute pas aux yeux, comparez : http://www.agoravox.fr/ecrire/articles.php3?id_article=23272

    De trois : en lieu et place d’un « débat » entre Royal et Bayrou, nous avons plutôt eu droit au spectacle d’une Ségolène Royal prête à tout pour essayer de faire de récupérer les 2 millions de voix qui lui manquent pour espérer gagner le 6. Et désespérée de ne parvenir à faire dire à Bayrou les mots de ralliement à son Pacte présidentiel qu’elle aurait tant voulus entendre. De son côté, Bayrou jouait au maître d’école et espère bien récupérer dans son futur parti démocrate tous les électeurs de centre-gauche sensibles à l’idée de la sociale-démocratie vers laquelle que le PS français n’a jamais été capable de se diriger.

    Bref, Royal ne pensait qu’au 2e tour du 6 mai, et Bayrou qu’aux législatives des 10 et 17 juin. Entre eux, aucune affinité, sinon dans l’opposition à Nicolas Sarkozy. Les 2e et 3e qui se réunissent pour cracher sur le 1er, et espèrent tous deux tirer profit de l’autre à l’insu de son plein gré malgré lui, là est la clé de cette rencontre Royal-Bayrou.

    En 1958, les gens comme vous criaient « de Gaulle fasciste ! » On sait quelle fut la réalité de son action.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité