• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Lieutenant-Colonel Honoraire(! !)de Gendarmerie Jean-Michel BEAU

Lieutenant-Colonel Honoraire(! !)de Gendarmerie Jean-Michel BEAU

 
 
Né le 08 septembre 1943 à TROYES
Fils d'un Général de Division de l'Armée de Terre
Petit-fils de deux civils, officiers pendant la première et la seconde guerre mondiale, tous deux chevaliers de la Légion d'Honneur à titre militaire.
Entré dans l'Armée en 1961 par la petite porte. Sous officier en 1962, il devient , par voie de concours, sous-lieutenant de Réserve en Situation d'Activité en Juillet 1964(O.R.S.A.)
Passe le Concours d'entrée à l'Ecole des Officiers de la Gendarmerie de MELUN(E.O.G.N.) Il en sort lieutenant d'active et vice major de promotion en 1971.
Bacc +7 en Droit (droit Privé,droit Commercial, Sciences Criminelles)
Il exerce avec succès plusieurs commandements en province et "tombe" dans le traquenard de VINCENNES le 28 Août 1982. Il commande à PARIS la plus importante unité spécialisée dans la Police Judiciaire de toute la Gendarmerie Nationale.
Cette triste affaire lui vaudra une inculpation pour "subornation de témoins" en 1983. L'Instruction durera 9 ans (16 pièces de procédure !! )....conduite par un juge d'instruction nommé Alain VERLEENE qui, s'estimant saisi "in personam" et non "in rem", n'entendra jamais PAUL BARRIL !! et n'inculpera Christian PROUTEAU que sur réquisitions expresses du Parquet en fin 1987 ...pour retomber ensuite dans une totale léthargie.
Entre temps BEAU a été "Placardisé" depuis 1983 à la DPSD ( ex Sécurité Militaire ) et va y rester jusqu'en 1988 , date à laquelle il demandera sa mise à la retraite proportionnelle, comme Lieutenant-Colonel après 26 ans de services. Il est donc retraité à 44 ans et sera ensuite D.R.H de plusieurs Entreprises pendant 16 ans.
Enfin jugé en juin 1991, BEAU est condamné ; tout comme Christian PROUTEAU à 15 mois de prison avec sursis (peine non amnistiée). Ce dernier, Préfet de son état, est à l'époque, en charge de la sécurité des J.O d'ALBERTVILLE. Un record du monde est alors battu puisque l'affaire vient en appel en 2 mois !!! La Cour refuse d'entendre les témoins de BEAU et rend sa décision sans autre débat que la réaudition de BEAU et PROUTEAU. " Christian PROUTEAU est relaxé au bénéfice du doute " et Jean-Michel BEAU voit sa peine abaissée à "12 mois de prison ( amnistiés ) et 6000 Francs d'amende". Il lui reste désormais un droit ...se taire ! Il n'en abusera pas !
Auteur de deux ouvrages épuisés :
- Les Saisies Incidentes (épuisé) opuscule qu'en général tout Officier de Police Judiciaire ( O.P.J.) possède dans sa sacoche !
- L'Honneur d'un Gendarme ( SAND) 1989 épuisé mais encore accessible d'occasion par des sites genre livres rares-book
- L'AFFAIRE DES IRLANDAIS DE VINCENNES 1982-2008 
paraît le 19 mars 2008 Chez FAYARD 

Tableau de bord

  • Premier article le 04/04/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 265 64
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • Cher Paul Villach, Une fois de plus merci pour ce démontage des ressorts de cette pub qui, comme vous le soulignez, est surtout destinée à sensibiliser les adultes sur l’incertitude qui plane à propos de ce que seront les retraites des actifs d’aujourd’hui. Malgré le : venez traiter votre avenir chez nous ! J’ai cependant trouvé une vertu pédagogique à cette campagne publicitaire. En effet, ayant exercé aussi, dans une seconde vie, la coupable activité de D.R.H, j’avais, il y a plus de quinze ans déjà, initié une série d’interventions, sur les retraites, devant le personnel de toutes les sociétés de mon Groupe. J’avais en effet noté, comme vous l’avez évoqué, que toutes catégories confondues (des cadres aux ouvriers en passant par la maîtrise) nos salariés ignoraient à peu près tout du sort que leur réservait l’avenir en matière de service des retraites. J’avais, malgré les réticences de mon P-D.G., pourtant réputé très social, coordonné l’intervention d’un représentant de la Caisse vieillesse suivie de celle d’un membre de la caisse complémentaire (à l’époque les caisses complémentaires étaient légion avec des valeurs de point très différentes) et enfin, pour les seuls cadres et assimilés,celle d’un responsable régional de leur caisse des cadres. Comme je le prévoyais le personnel, toutes catégories confondues, était tombé de haut...de très haut ! Même si nos contemporains se montrent aujourd’hui plus soucieux du futur, je constate quand même la persistance d’une certaine insouciance chez nos plus jeunes concitoyens (et ce malgré l’existence de nombreux logiciels de simulation faciles d’accès) Beaucoup d’entre eux, n’ont pas encore compris l’impérieuse nécessité de compléter leurs régimes, à proportion de leurs revenus même (et surtout) quand ils sont modestes. C’est une triste réalité...mais une réalité incontournable.



  • J’ai trouvé les remarques et commentaires de Mr DELAPORTE particulièrement intéressants. Voilà qui réhausse le niveau du débat et qui nous apporte enfin quelque chose. Nul doute vous avez là un spécialiste, à votre niveau, qui ne manquera probablement pas vos prochains rendez-vous concernant les médias et la pub. Nous n’en seront que plus heureux. N’en déplaise aux esprits chagrins et aux pratiquants de l’invective !!



  • Cher Paul Villach,

    Je pense que vous allez encore déchaîner les passions ! Reste que votre article sans concessions est tout à fait légitime. Que dire des fans de ce joueur chez qui tout discernement a été visiblement aboli. Cet individu a bien « pourri » le football en cultivant cette image de brute sommaire et il a hélas fait des émules....il suffit de voir les stades ...et surtout les débordements pour s’en convaincre.Triste spectacle. Ceci dit depuis qu’il « oeuvre » dans le beach volley...il a moins l’occasion de nous infliger ses « cantonades »



  • Cher Paul Villach, Visiblement vous indisposez quelques incultes quand vous procédez au « démontage-remontage » de toutes ces campagnes. Non seulement vos analyses sont pertinentes, mais vous aidez nombre d’entre nous à en mieux comprendre les fondamentaux. Vos détracteurs ne sont probablement jamais donné le mal de lire votre excellent bouquin sur les médias. Quant à votre rédactionnel, toujours riche, vous voyez bien que nous sommes heureusement nombreux à l’apprécier.J’ai trouvé que les interventions du « publicitaire » étaient extrêmement intéressantes pour alimenter le débat et que d’une certaine manière, il appréciait plutôt vos analyses. Nul doute il sera assidu aux débats que vous provoquez si bien et qui nous enrichissent. Continuez donc à nous régaler.



  • La démonstration par les leurres fait évidemment « mouche ». Nous n’avons ni les uns ni les autres de mal à imaginer ce qu’est la manne céleste pour les trois maisons. Ceci dit, je me demande quand même si cela ne permet pas à certains éditeurs de faire parallèlement connaître d’autres auteurs. Il serait intéressant de savoir quelle part de leur chiffre d’affaires est générée par de tels prix.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Justice

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité