• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Lieutenant-Colonel Honoraire(! !)de Gendarmerie Jean-Michel BEAU

Lieutenant-Colonel Honoraire(! !)de Gendarmerie Jean-Michel BEAU

 
 
Né le 08 septembre 1943 à TROYES
Fils d'un Général de Division de l'Armée de Terre
Petit-fils de deux civils, officiers pendant la première et la seconde guerre mondiale, tous deux chevaliers de la Légion d'Honneur à titre militaire.
Entré dans l'Armée en 1961 par la petite porte. Sous officier en 1962, il devient , par voie de concours, sous-lieutenant de Réserve en Situation d'Activité en Juillet 1964(O.R.S.A.)
Passe le Concours d'entrée à l'Ecole des Officiers de la Gendarmerie de MELUN(E.O.G.N.) Il en sort lieutenant d'active et vice major de promotion en 1971.
Bacc +7 en Droit (droit Privé,droit Commercial, Sciences Criminelles)
Il exerce avec succès plusieurs commandements en province et "tombe" dans le traquenard de VINCENNES le 28 Août 1982. Il commande à PARIS la plus importante unité spécialisée dans la Police Judiciaire de toute la Gendarmerie Nationale.
Cette triste affaire lui vaudra une inculpation pour "subornation de témoins" en 1983. L'Instruction durera 9 ans (16 pièces de procédure !! )....conduite par un juge d'instruction nommé Alain VERLEENE qui, s'estimant saisi "in personam" et non "in rem", n'entendra jamais PAUL BARRIL !! et n'inculpera Christian PROUTEAU que sur réquisitions expresses du Parquet en fin 1987 ...pour retomber ensuite dans une totale léthargie.
Entre temps BEAU a été "Placardisé" depuis 1983 à la DPSD ( ex Sécurité Militaire ) et va y rester jusqu'en 1988 , date à laquelle il demandera sa mise à la retraite proportionnelle, comme Lieutenant-Colonel après 26 ans de services. Il est donc retraité à 44 ans et sera ensuite D.R.H de plusieurs Entreprises pendant 16 ans.
Enfin jugé en juin 1991, BEAU est condamné ; tout comme Christian PROUTEAU à 15 mois de prison avec sursis (peine non amnistiée). Ce dernier, Préfet de son état, est à l'époque, en charge de la sécurité des J.O d'ALBERTVILLE. Un record du monde est alors battu puisque l'affaire vient en appel en 2 mois !!! La Cour refuse d'entendre les témoins de BEAU et rend sa décision sans autre débat que la réaudition de BEAU et PROUTEAU. " Christian PROUTEAU est relaxé au bénéfice du doute " et Jean-Michel BEAU voit sa peine abaissée à "12 mois de prison ( amnistiés ) et 6000 Francs d'amende". Il lui reste désormais un droit ...se taire ! Il n'en abusera pas !
Auteur de deux ouvrages épuisés :
- Les Saisies Incidentes (épuisé) opuscule qu'en général tout Officier de Police Judiciaire ( O.P.J.) possède dans sa sacoche !
- L'Honneur d'un Gendarme ( SAND) 1989 épuisé mais encore accessible d'occasion par des sites genre livres rares-book
- L'AFFAIRE DES IRLANDAIS DE VINCENNES 1982-2008 
paraît le 19 mars 2008 Chez FAYARD 

Tableau de bord

  • Premier article le 04/04/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 265 64
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • Je comprends maintenant beaucoup mieux pourquoi vous m’étiez apparu si finement compétent sur la protection juridique normalement due au fonctionnaire....sous réserve évidemment qu’au terme de l’instance il n’apparaisse pas lui même auteur de fautes personnelles détachables du service....ce qui rejoint notre cas concret des récents « condamnés » par la Cour d’appel de PARIS (écoutes téléphoniques) pour des fautes personnelles détachables du service...Donc l’Etat devra aller demander le remboursement de tous les frais de défense avancés par ses soins à leur profit.



  • Merci à tous de vos témoignages en faveur de la vérité vraie. Reste, si vous le voulez bien tous, à éviter de parler ou d’écrire que j’aurais été sacrifié, il ya près de 25 ans, sur le sacro-saint autel d’une quelconque raison d’Etat. Ici, comme je l’ai souvent expliqué, le blanc manteau de la raison d’Etat n’est en réalité qu’une serpillière puante destinée à recouvrir des intérêts et fautes personnels individuels et/ou cumulés.... et ensuite le « bon peuple » en arrive inévitablement à se dire que si l’on en arrive là...il doit bien y avoir là dessous des intérêts supérieurs auxquels lui ....pauvre « Pékin » (civil) ne comprend certes rien...mais l’admet inconsciemment et par principe..c’est là que se situe sa propre faute de citoyen !! Evidemment ma « réhabilitation » « lato sensu » reste mon objectif prioritaire puisque, vous l’avez tous compris, j’ai souffert terriblement d’une multitude de mauvais traitements et ce dans bien des domaines. Je viens d’aperçevoir enfin une première lueur judiciaire en près de 25 ans... reste à permettre à la lumière d’éclairer pleinement toutes les pièces du puzzle qui sont là devant vous...prêtes à s’emboîter. Merci à tous, évidemment inconnus, de vos témoignages qui me vont droit au coeur



  • Merci de me donner les coordonnées entières du site que vous avez mentionné. j’ai apprécié l’intérêt que vous avez bien voulu manifester...et de plus vous avez été la première à réagir !!



  • Lieutenant-Colonel Honoraire(! !)de Gendarmerie Jean-Michel BEAU LE RETIF 2 avril 2007 17:20

    Belle mise au Point Monsieur l’Avocat Général. Soit demain , soit dans les tous prochains jours je vais m’exprimer sur un sujet qui devrait logiquement vous toucher... tant il met en cause des gens que vous connaissez et même pratiquez peut-être. Sachant à quel point vous êtes d’une part attaché à l’institution judiciaire et d’autre part le partisan que vous êtes du vrai débat judiciaire pour la vérité...,si dure soit-elle à assumer, j’espère que vous réagirez... du moins, et au moins, sur ce qui est définitif ou prescrit. Très respectueusement



  • Lieutenant-Colonel Honoraire(! !)de Gendarmerie Jean-Michel BEAU LE RETIF 2 avril 2007 12:44

    A Cambronne et aux autres contributeurs J’ai trouvé l’article de base fort intéressant et vos débats aussi. Reste que j’aurais assez tendance à pencher pour Cambronne qui a su à sa manière rétablir un certain équilibre.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Justice

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité