• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

lolo

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 54 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • lolo 6 août 2009 10:40

    La crise sera finie le jour ou les jeunes rêveront d’être de grands chercheurs, ingénieurs, architecte et autres plutôt que de rêver d’être chanteur, acteur ou trader...En d’autre termes les choses iront mieux lorsque l’on arrêtera de rémunérer de façon indécentes les parasites improductifs qui syhphonnent la richesse produite par l’économie réelle et que l’on préfèrera rémunérer les vrais talents producteurs de richesse et d’innovations, d’autant plus qu’à notre époque nous avons clairement l’obligation de faire des avancées technologiques...si on veut s’en sortir.

    Mais manifestement, vu le comportement des banquiers et l’engoument des gens pour la télépoubelle, les choses ne sont pas prêtes de changer...Les banquiers ont l’air bien parti pour continuer tranquillement à se goinfrer.



  • lolo 10 juin 2009 19:52

    L’ingégalité des revenus actuelle est plus liée à un transfert très conséquent des revenus du travail salarié vers les revenus des capitaux, qu’aux augmentations des salaires...



  • lolo 3 juin 2009 13:23

    Une société a effectivement les jeunes qu’elles mérite. Les inégalités croissantes de la société sont encore plus criantes chez la jeune génération. D’un côtés des enfants rois, de l’autre des enfants livrés à eux mêmes. Et essayez d’aller expliquer à ces derniers que c’est en travaillant qu’ils vont s’en sortir, ils vont vous rire à la figure. Travailler ne permet plus de s’en sortir aujourd’hui, cela permet tout juste de payer un loyer (et encore)..., faire des études coute de plus en plus cher, et en plus d’un cotés on leur explique qu’il va falloir qu’ils bossent jusqu’à 65 ou 70ans pour toucher une retraite, mais de l’autre on ne leur offre pas de travail correctement rémunéré. Il est même surprenant qu’il n’y ai que si peu de délinquance au final, surtout quanf on voit l’étalage de luxe dont profite les plus riches...Bref, les vieux (qui ont profité des 30glorieuses pour s’enrichir et accéeder à leur niveau de vie actuel) ont beau jeu de dénigrer la jeune génération...feraient ils mieux à notre époque ?



  • lolo 4 mai 2009 20:53

    Je n’ai malheureusement pas de temps à dédier à la rédaction d’articles, mais je voudrai ajouter un commentaire et confirmer ce qui est dit dans cet article concernant le frein à la compétitivité des entreprises et du pays par la hausse vertigineuse de l’immobilier.

    Un récent article publié dans le monde n’a d’ailleurs par manqué la fuite de la capitale d’entreprises louant des bureaux pour cause de loyers trop élevés. Il n’y a plus qu’à espérer qu’elles se rabettent vers la périphérie des villes et non l’étranger.

    A cotés de cela, les entreprises installées dans les grandes zones urbaines vont avoir du mal à recruter, tant les loyers y sont prohibitifs. Hors c’est bien dans les grands centres urbains que se trouvent les emplois les plus qualifiés.
    A cotés de cela, les entreprises installés dans les grandes zones urbaines ont du mal à recruter les meilleurs talents, qui sont rebutés par le difficultés qu’ils ont à se loger. Faut pas s’étonner ensuite, que chercheurs, ingénieurs et autres fuient la France pour aller exercer à l’étranger. D’autant plus que les cadres déménagent fréquemment, les incitant souvent à louer et donc à subir les hausses régulières des loyers.

    Enfin, un dernier point à propos de l’environnement. Rapprocher le lieux de résidence des gens de leur lieux de travail serait une grosse source d’économie d’énergie fossile (moins de transport, moins de trajet). Mais là encore, proche des lieux où se trouve l’emploi, les loyers grimpent. Une baisse sensible de l’immobilier, pourrait aussi premettre aux ménages d’investir dans une mise aux normes environnementales de leur logement (isolation...) pour aboutir à des logements plus verts et moins gourmants en énergie...


     



  • lolo 19 janvier 2009 19:17

    Cet article décrit une désindustrialisation des Etats-Unis qui fait suite à une fuite de savoirs faire, puis au final de la haute technologie...
    Mais qu’en est-il de la France ? A quand la construction d’airbus délocalisée en Chine, idem pour le savoir faire dans le nucléaire, l’automobile...Je ne parle même pas de la recherche française et de ses chercheurs qui quittent l’hexagone pour trouver de meilleurs conditions de travail et surtout de meilleurs salaires.


Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité