• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Louna

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 66 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Louna 27 février 2013 22:47

    Incrociamo le dita, allora ! smiley



  • Louna 27 février 2013 17:31

    Merci, ça fait du bien une analyse à contre-courant de la pensée unique ! smiley

    Seul bémol, si je puis me permettre : votre titre. C’était le nom de l’ancien parti de Berlusconi.
    Eh oui, ce « ladrone » s’est même approprié cette belle expression, surtout employée par les « tifosi ».

    Une autre analyse très pertinente et discordante au milieu de celles des journaleux à la botte du pouvoir, celle de Jacques de Jacques Sapir :

    http://russeurope.hypotheses.org/936

    Grillo a suggéré à Dario Fo qui le soutient de se présenter à l’élection présidentielle, mais il a refusé. Dommage, l’Italie avec Dario Fo comme Président de la République et un gouvernement vraiment démocratique, ça aurait eu de la classe !
    Mais ne soyons pas trop gourmands, c’est déjà énorme ce que nos cousins transalpins ont réussi à faire : ne pas tomber dans le panneau du PD, faux socialistes comme nos gouvernants PS, et renvoyer dans sa cour les technocrates aux ordres de Goldman & Sachs.

    Espérons que les Français se réveilleront et refuseront à leur tour de se laisser mener à l’abattoir !



  • Louna 27 février 2013 14:18

    Voici enfin une analyse intelligente du vote des Italiens, celle de Jacques Sapir :
    http://russeurope.hypotheses.org/936

    Je signale aussi que Dario Fo, immense artiste engagé entre autres depuis toujours contre le fascisme, a soutenu Grillo, alors arrêtons avec toute cette propagande de désinformation.



  • Louna 26 février 2013 19:27

    Le PD de Bersani est tout autant socialiste que le PS de Hollande, donc arrêtons de parler de « la gauche » en parlant de ces traîtres ! Bersani a clairement annoncé avant le vote qu’il s’allierait à Monti, donc continuerait la politique d’austérité. Il pensait ainsi rallier les électeurs de la droite, mais il s’est pris une grande claque ! Ce lâche a même annulé sa conférence de presse suite aux résultats. Pas le courage de parler au peuple, ça promet pour un futur Premier ministre !
    Et si Berlusconi a la majorité au sénat, c’est en partie à cause de cette loi bizarre qui ne permet aux Italiens de voter pour le Sénat qu’à partir de 25 ans et non 18 ans comme pour le Parlement.

    Les Italiens ont été nettement plus intelligents que les Français, ils n’ont pas cru aux mensonges des fauxcialistes et ont renvoyé les technocrates de Goldman & Sachs dans leurs coffres pour compter leur or, comme Picsou. Chapeau bas !

    Alors, Grillo n’est sûrement pas le messie, mais il incarne le refus des Italiens de se laisser transformer en Grecs.
    Espérons qu’en 2014 et 2017, les Français se réveilleront aussi.

    Une Française qui vit en Italie.



  • Louna 26 février 2013 17:45

    Tout à fait d’accord avec vous, Wesson.

    @l’auteur : Le PD de Bersani est tout autant socialiste que le PS de Hollande, donc arrêtons de parler de « la gauche » en parlant de ces traîtres ! Bersani a clairement annoncé avant le vote qu’il s’allierait à Monti, donc continuerait la politique d’austérité. Il pensait ainsi rallier les électeurs de la droite, mais il s’est pris une grande claque ! Ce lâche a même annulé sa conférence de presse suite aux résultats. Pas le courage de parler au peuple, ça promet pour un futur Premier ministre !
    Et si Berlusconi a la majorité au sénat, c’est en partie à cause de cette loi bizarre qui ne permet aux Italiens de voter pour le Sénat qu’à partir de 25 ans et non 18 ans comme pour le Parlement.

    Les Italiens ont été nettement plus intelligents que les Français, ils n’ont pas cru aux mensonges des fauxcialistes et ont renvoyé les technocrates de Goldman & Sachs dans leurs coffres pour compter leur or, comme Picsou. Chapeau bas !

    Alors, Grillo n’est sûrement pas le messie, mais il incarne le refus des Italiens de se laisser transformer en Grecs.
    Espérons qu’en 2014 et 2017, les Français se réveilleront aussi.

    Une Française qui vit en Italie.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité