• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Louve

Louve

La France se couche. La France se meurt. La France avait pris l'habitude depuis le XVIIème siècle et, plus encore, depuis la Révolution Française, d'imposer ses idées, ses foucades mêmes, sa vision du monde et sa langue, à un univers pâmé devant tant de merveilles. Non seulement elle n'y parvient plus, mais elle se voit contrainte d'ingurgiter des valeurs aux antipodes de ce qu'elle a édifié au fil des siècles.
Nos élites politiques, administratives, économiques, médiatiques, intellectuelles , artistiques, héritières de Mai 68, s'en félicitent. Elles somment la France de s'adapter aux nouvelles valeurs. Elles crachent sur sa tombe et piétinent son cadavre fumant. 
Toutes observent, goguenardes et faussement affectées, la France qu'on abat, et écrivent, d'un air las et dédaigneux , les dernières pages de l'Histoire de France. 
Le voile se déchire. 
Il est temps de déconstruire les déconstructeurs. Zemmour...

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1412 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Louve Louve 27 mars 2017 18:46

    @Mohammed MADJOUR


    J’ai précisément la même analyse que vous sur Dupont-Aignan. Le félon ne se soucie guère du soldat France puisque sa soif de pouvoir (qu’il n’aura pas), l’a conduit a se présenter seul pour grapiller 2% au Front National. 

    S’il voulait guérir le soldat France, blessé, martyrisé, et défiguré, aurait-vraiment-il fait cela ? 


  • Louve Louve 27 mars 2017 18:07

    @julius 1ER


    Hitler était National-Socialiste, c’est une énorme différence d’avec Charles Maurras qui était un Nationaliste intégral de Droite anti-capitaliste. 

    Etant socialiste, évidemment qu’Hitler n’a pas touché au Capitalisme, mais il a fait renaitre l’Allemagne malgré tout, et quels que soient les crimes que nous pouvons lui reprocher. 



    Tout n’est pas noir, tout n’est pas blanc


  • Louve Louve 27 mars 2017 17:52

    Je voulais dire « Quelle mauvaise foi ces politicards qui rejettent notre roman avec Jeanne d’Arc »



    Je suis en train de me prendre la tête sur l’article du PRCF, un gugusse est en train de me dire que le nationalisme se nourrit du Capitalisme, que l’un n’existerait pas sans l’autre, je m’évertue a lui prouver que la Nation est le dernier bastion face au Capital apatride et négrier, mais rien n’y fait ! 

    Sont têtus ces anti-natios !


  • Louve Louve 27 mars 2017 17:51

    @Harry Stotte


    Dupont Aignan n’a pensé qu’a lui en faisant cavalier seul dans cette rase campagne, au lieu de penser a la France. Il n’est donc pas l’homme providentiel que j’attends. 

    De toutes façons je crois que c’est une femme qui sauvera la France. France est un nom féminin, son destin fut incarné par la chair de Jeanne d’Arc, et l’histoire est cyclique. 
     Quelle mauvaise foi ! Ou est donc passée notre foi ? Ces politicards ne voient en nous que du « Pouvoir d’achat » sur pattes (Houellebecq explique cela très bien), mais notre vie ne se limite pas a notre frigo et a nos courses au Lidl de Saintonge ! 

    Ou est donc cette femme qui va redonner vie a ce corps mort ? Marine s’est perdue de dediabolisations en dediabolisations, elle a attiré en son équipe des gens qui n’ont aucune culture nationaliste, juste pour se recentrer et plaire a la bien-pensance...Qu’elle attrape le train de l’ère Trump, nom de Dieu ! 

    Quoiqu’il arrive je voterai pour elle, mais ce sera la seule et unique fois que je voterai. 

    En 2022 il sera trop tard pour nous tous. Nous devrons lutter pour notre gite et notre pitance au milieu du quart monde usb-saharien. 




  • Louve Louve 27 mars 2017 17:37

    @julius 1ER


    Quelle agressivité mon Julius, détendez-vous un peu !Vous voulez que je vous apporte Frau Makrel ? 

     La Nation existait avant le Capitalisme en tant que système.Au Moyen Age, l’emploi du mot « nation » renvoie d’abord à des associations entre maître et élèves dans le cadre de l’université. Ces regroupements en « nations » réunissent également des marchands étrangers travaillant dans une même ville. Déjà au Moyen Age, on peut deviner les prémices de l’existence d’un « sentiment national » tel que le connaissons aujourd’hui. 


    La guerre de Cent Ans contribue à l’affirmation, puis à l’enracinement, d’un sentiment national . Elle provoque un attachement plus marqué entre le roi Philippe VI . En 1422, un poète du Dauphin Charles utilise l’image d’une belle princesse blonde appelant ses enfants à son secours pour représenter la nation et la patrie France. L’image la plus marquante de cette époque est celle de Jeanne d’Arc boutant la Perfide Albion, elle est la première nationaliste de l’Histoire , et Jeanne d’Arc n’est pas Capitaliste ! 

    Avec elle, la nation fait désormais référence à l’unité d’une communauté.


Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité