• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Luigi Chiavarini

Luigi Chiavarini

Humaniste, Fondateur du thinktank Harmonia Micro-Taxe (www.micro-tax.org) ex-Professeur d'économie et de finance auprès d'Investa Euronext Bruxelles . L'objectif de mes interventions est de donner les clés d'analyses de l'économie afin d'en décrypter les mécanismes pour mieux les maîtriser. 
 

Tableau de bord

  • Premier article le 30/01/2006
  • Modérateur depuis le 08/03/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 25 86 701
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 2 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Luigi Chiavarini Luigi Chiavarini 27 décembre 2014 19:46

    @Jean Paul

    Pour être précis : lorsque je conseille d’investir en immobilier ses liquidités financière je ne dit pas qu’il faille s’endetter pour le faire mais uniquement ré allouer ses liquidités dans la mesure des possibilités.
    Les Espagnol sont dans la situation actuelle car ils ont été dupés par l’accès facile aux crédits qu’ils ont souscrits et qu’il ne savent plus rembourser et que leur bien ne couvre plus l’hypothéque car leur valeur de vente a diminué drastiquement.


  • Luigi Chiavarini Luigi Chiavarini 27 décembre 2014 19:40
    @Herve
    La propriété privée des moyens de production est la condition première de la pérennisation du capitalisme .
    En effet le capital et plus spécifiquement le profit qu’il génère est créé par l’optimisation de la variable travail afin d’assurer la rentabilisation maximale de la variable moyens de productions pour les quels l’entrepreneur a souvent dut prendre un risque personnel en s’endettant pour en acquérir la propriété lors de son investissement . Le système financier (dépôt<>crédit) a été créé pour justement pouvoir permettre ce cas de figure , mais nous en sommes loin aujourd’hui ou plutôt ce n’est plus son objectif premier.
    Evidemment d’autres systèmes non capitaliste prévoit la mutualisation des moyens de production souvent via l’état , mais les profits engendrés par leurs exploitation n’est pas distribués non plus et c’est la le problème de ces systèmes soit disant « marxiste ».



  • Luigi Chiavarini Luigi Chiavarini 27 décembre 2014 10:40

    Votre réflexion semble intéressante pourriez vous résumer l’objet de celle ci ?

    pour ce qui me concerne :« A l’auteur« Tout le système est organisé de façon à assurer la croissance » Faux » 
    En fait vous avez raison j’ai mal libellé ma pensée « Tout le système doit être organisé de façon à assurer la croissance » Car sans croissance le système se meurt, c’est précisément pour cela que la décroissance (diminution de la production de dette) ne fait pas partie de leurs plans au contraire ils la bannissent . 


  • Luigi Chiavarini Luigi Chiavarini 27 décembre 2014 09:55

    Madame, Mon but n’est certainement pas d’ajouter de la peur à la peur dont nous assomme déjà les médias qui s’évertuent à nous abêtir avec des sujets du premier degré insignifiants et angoissants (agression, guerre, assassinat , viol , crise , austérité , chômage , fermeture d’entreprise , et encore crise , austérité, chômage, ......) . 

    Je veux parler de l’essentiel , de ce qui nous conditionne afin de mieux nous en libérer , Je veux modestement partager mon intuition d’économiste humaniste en pointant clairement et précisément le pourquoi et comment du nivellement par le bas de notre société. 
    Pour réveiller nos contemporains il faut écrire et parler vrai et je penses sincèrement que Mr. ATTALI est un de ces rares érudit qui mérite l’écoute attentive . Je le crois vraiment altruiste et soucieux de partager ses convictions profonde et non orientée.
    De plus il a été ,vu ses responsabilités précédentes, en contact étroit avec les niveaux 4, 5 et 6 de la pyramide, ce qui le rend à mes yeux d’autant plus crédible. N’ayons pas peur soyons simplement conscient et indignés activement de ce qui nous conditionne malgré nous.


  • Luigi Chiavarini Luigi Chiavarini 27 décembre 2014 07:13

    La réponse à la question Comment est construit le système à qui profite le système ?

    le système est schématiquement bâti comme suit :
    au 1er niveau de la pyramide
    la population = les unités de travail=les esclaves de la dette
    au 2 éme niv.
    Organisme de contrôle de la population= gouvernement, média, éducation, religions
    au 3éme niv.
    Organisme de contrôle des ressources= Nyse, soc. cartes de crédit, soc. pétrolière, soc notations, ..
    au 4éme niv.
    Organisme de contrôle financier = banque mondiale, banque centrale Centrale,Banque des réglements internationaux, revenu d’intérêt, revenu des taxes, fond monétaire international.
    au 5éme niveau
    Les groupes de réflections réunissant les famille les plus puissante de la planète= les tables ronde= comission trilatéral, le groupe de bilderburg, conseil des relations étrangères, club de rome, Inst. royale des affaires internationale, 
    au 6éme niveau
    le comités des 300= les 300 familles les plus puissante et riche du monde
    au 7éme niveau
    le conseil de la couronne= les 13 familles les plus riches

    chaque niveau de la pyramide est piloté par le niveau supérieur qui l’exploite
    les niveaux 2 à 4 sont les groupes de contrôle
    les niveaux 5 à 7 sont les niveaux qui établissent la stratégie et exploitent le système
    entre le niveau 4 et niveau 5 il y a les soc. de franc maçonnerie, les loges.

    C’est donc c’est assez « transparent » comme système.
    Je suppose que votre prochaine question est qui sont ces familles ?

    Voici les 13 : 

    Rothschild (Bauer or Bower) - Pindar
    Bruce
    Cavendish (Kennedy)
    De Medici
    Hanover
    Hapsburg
    Krupp
    Plantagenet
    Rockefeller
    Romanov
    Sinclair (St. Clair)
    Warburg (del Banco)
    Windsor (Saxe-Coburg-Gothe)
Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité