• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Luigi Chiavarini

Luigi Chiavarini

Humaniste, Fondateur du thinktank Harmonia Micro-Taxe (www.micro-tax.org) ex-Professeur d'économie et de finance auprès d'Investa Euronext Bruxelles . L'objectif de mes interventions est de donner les clés d'analyses de l'économie afin d'en décrypter les mécanismes pour mieux les maîtriser. 
 

Tableau de bord

  • Premier article le 30/01/2006
  • Modérateur depuis le 08/03/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 25 86 701
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 2 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Luigi Chiavarini Luigi Chiavarini 24 décembre 2012 11:58

    Mon intention n’est pas d’hypnotiser, au contraire, je veux simplement mettre en évidence les constats objectifs d’un passé récent ou la surconsommation n’était pas la règle mais l’exception.

    Merci pour votre commentaire il apporte une vue différente de l’usage des générations comme élément comparateur de l’analyse de la vie sociale.


  • Luigi Chiavarini Luigi Chiavarini 24 octobre 2010 21:28

    Votre article est exceptionnel bien fait, didactique et illustré , me permettez vous de le publier dans le mensuel de notre association ; www.investa-bourse.be en faisant référence à votre original évidemment ?



  • Luigi Chiavarini Luigi Chiavarini 10 mai 2009 09:45

    Puisque vous m’adresser personellemnt permettez que j’en fasse de même.
    votre intervention est tout à fait consternante pour un rédacteur qui se prétend seulement intéressé par ce qui se passe et ayant horreur des idées toutes faites.

    Je sais très bien ce qu’est BIS , ce qui était moins connu est son status particulier « ay dessus de toute loi »



  • Luigi Chiavarini Luigi Chiavarini 10 mai 2009 09:42

    en fait le texte n’est pas parru entièrement car il y a eu un probléme technique.
    J’ai reposter le texte complet un peu plus bas dans le flux de réponse.



  • Luigi Chiavarini Luigi Chiavarini 9 mai 2009 09:38

    Ce qui est gênant dans ce modèle, dans lequel la BRI (ou BIS en anglais) a été mise en dehors de tout contrôle exogène et qui en plus se défini ses propres critères de contrôle (Comité de Bale (Basel))  est que , contrairement à l’affaire Madoff ou la structure pyramidale a pu être démantelée et punie par l’état de droit, aucune aucune autorité qu’elle quel soit n’a de mandat pour intervenir et punir si il est avéré qu’une fraude ait été faite par les acteurs du système. Puisque la BRI est le haut la pyramide constitué en 2éme niveau par les banques centrales nationales, en troisième niveau par les institutions financières privée,... nous pourrions conclure que le système bancaire mondial dans son entièreté est au dessus de toutes les lois et est donc souverain et à ce titre réduit à l’état de serf corvéable à merci la population laborieuse, économiquement mal éduquée et hypnotisée par des média sous contrôle. Prenons comme exemple les milliards de subsides déversés ces dernières mois dans le système pour le sauvé (…en plus) que sont t’ils devenu ? Ses subsides c’est l’argent du contribuable, c’est la dette que nous léguons aux générations à venir ou sont ils ? Comme le dit Jacques Attali « Dès aujourd’hui il y a des tas de banquiers qui sont sortis de la crise parce qu’ils sont entrain de faire fortune sur le dos des contribuables » ou encore comme insiste Frédéric Lordon « les flots de liquidités déversés par les banques centrales s’arrêtent dans les banques et ne vont pas beaucoup plus loin… ». Alors que cet argent doit légitimement éviter de compter les 20 millions de chômeurs qui s’annoncent. Enfin pour répondre à la question comment remettre ce système dans un état de droit, la réponse est simple, elle est la même que celle que nos ancêtres ont donné à la question : comment sortir du despotisme absolu au siècle des lumières ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité