• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Luniterre

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 17/05/2014
  • Modérateur depuis le 08/09/2014
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 80 634 2184
1 mois 1 6 17
5 jours 1 5 17
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 934 841 93
1 mois 10 10 0
5 jours 10 10 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Luniterre 23 octobre 2015 15:24

    @CN46400

    « L’emploi du futur, en politique, est toujours dangereux, surtout quand on spécule sur une éventuel renversement du rapport de forces qui aboutirait à une agression du capitalisme chinois contre le capitalisme US. Pour en arriver là, il faudrait que le contrôle de l’état chinois passe des mains du PCC à celles du capitalisme chinois, devenu impérialiste concurrent de l’impérialisme US. »

    1_l’emploi du futur n’est pas hasardeux en ce qui concerne la nature de l’impérialisme.

    2_la mutation du capitalisme monopoliste chinois en impérialisme (exportation de capitaux) s’effectue déjà depuis quelques années, et ne peut que s’accentuer...
    C’est la dynamique basique du capitalisme.

    3-La différence entre un « Parti Communiste » et un fromage de « Port Salut » est qu’il ne suffit pas que ce soit « écrit dessus »...

    4_le capitalisme a d’abord subsisté en Chine grâce au « Parti communiste » (maoïste), puis « mao-Dengiste »...

    5_il a subsisté et s’est développé d’abord en son sein même, déjà sous Mao, avant de se répandre sous toutes ses formes, jusqu’à amorcer son « stade supérieur » impérialiste.

    Vouloir distinguer le PCC du capitalisme chinois, c’est vouloir distinguer le plus gros actionnaire du CA de son entreprise... pour en effacer la responsabilité...

    Une responsabilité qui est tout, sauf limitée...


    https://tribunemlreypa.wordpress.com/2015/09/01/de-la-structuration-maoiste-de-la-bulle-chinoise/

    A suivre, prochainement, un projet d’article :

    1949-2015, de Mao à Ma, les visages « humains » du capitalisme chinois...

    (Ma est le PDG du groupe Alibaba)

    J’ai constitué déjà pas mal de doc en écrivant

    De la structuration « maoïste » de la bulle chinoise…

    Le ML ce n’est pas un truc pour « se rassurer » auprès des « camarades chinois », comme beaucoup d’« anciens » recyclés au PCF, mais pour regarder la réalité en face et l’affronter telle qu’elle est...

    Luniterre



  • Luniterre 23 octobre 2015 02:15

    @CN46400

     « La pensée de Lénine ne diffère de celle de Marx que parce qu’il a du, lui, passer à l’action concrète de la révolution. »

    La pensée de Lénine diffère de celle de Marx à cause de l’évolution fondamentale du capitalisme vers l’impérialisme.

    Elle en diffère néanmoins, sans en diverger, à partir des études que Marx avait entrepris sur le capitalisme financier, dans la dernière partie de son œuvre, inachevée.

    La mutation du capitalisme en impérialisme était elle même encore largement inachevée à la fin de la vie de Marx.

    A partir de l’époque de la 1ère guerre mondiale et de la Révolution d’Octobre, cette mutation est achevée dans toutes les grandes nations industrielles. Avec la fusion monopoliste du capital industriel et financier, les flux de capitaux sont principalement déterminés par cette évolution. 

    C’est à partir de l’histoire de ces flux que l’on peut comprendre l’évolution du système et de la lutte des classes, et le développement des luttes anti-impérialistes.

    L’apport essentiel de Lénine est dans l’analyse et la compréhension du phénomène impérialiste. L’impérialisme est un type de développement qui mène inévitablement à la violence et à la guerre.

     « En Chine, ce système fonctionne a plein régime et dope les exportations... ...On peut juste constater que la puissance de l’économie chinoise ne cesse de gonfler (+7% cette année), que la pauvreté recule régulièrement et que la diplomatie chinoise pèse systématiquement dans le plateau « Paix ». »


    Selon la « logique » de ton raisonnement, le capitalisme monopoliste chinois aurait donc abouti à un « impérialisme pacifique »... Outre le fait que ce soit un oxymore du point de vue du langage, c’est surtout une aberration totale d’un point de vue marxiste-léniniste...

    Se limiter à constater la très relative « diplomatie pacifique » actuelle de la Chine, c’est s’en tenir à la surface des choses et renoncer à analyser...

    Tout l’opposé d’une démarche ML.

    Alors que la situation actuelle de la Chine est, à tous points de vue, la résultante de l’histoire des flux de capitaux financier depuis le début des années 70, mais qu’apparemment tu n’as pas sérieusement étudié.

    Le rapprochement Chine-USA succède à la liquidation des accords de Bretton Woods, et ce n’est pas un hasard...

    Quelques éléments qui pourraient t’aider :

    https://tribunemlreypa.wordpress.com/2015/09/01/de-la-structuration-maoiste-de-la-bulle-chinoise/

    https://tribunemlreypa.wordpress.com/2014/03/08/en_relisant_lenine_qui_parla it_deja_de_chine/

    https://tribunemlreypa.wordpress.com/2014/07/29/1385_chine_yuan_dollar_/

    https://tribunemlreypa.wordpress.com/2015/08/22/le-capitalisme-peut-il-mourir-par-arret-du-coeur-rouge-de-la-chine/

    https://tribunemlreypa.wordpress.com/2015/08/28/chine-assechement-de-la-riviere-des-perles-de-la-speculation/

    Le « pacifisme » de la Chine, plaque tournante et poumon du capital financier US, celui qui fait le plus de ravages sur la planète, c’est vraiment un attrape-nigauds de première...

    Et lorsque le capitalisme monopoliste chinois sera davantage autonome par rapport à la finance US, il n’y a évidemment pas à douter que l’alliance Chine-USA virera à l’affrontement.

    Luniterre



  • Luniterre 22 octobre 2015 10:48

    @CN46400

     « C’est le « capitalisme d’état » et pas le « capitalisme monopoliste d’état » dont vous parlez et que nous avons connu en France au temps des « 30 glorieuses ».

    Le capitalisme monopoliste d’État, c’est la forme générale du capitalisme qui est à la base du stade impérialiste, depuis le début du 20ème siècle, et même avant...

    C’est, avec quelques nuances mineures entre ses formes, le régime de toutes les métropoles impérialistes.

    En France, Grande Bretagne, en Allemagne, depuis la fin du 19ème siècle...

    Aux USA, il est à son apogée depuis la dernière guerre mondiale.

    En Russie, il commence à peine à se reformer, sur la base du système »oligarchique« .

    En Chine, il est déjà en train d’atteindre le stade impérialiste.

    Avec son »capitalisme d’État« , Lénine n’a jamais cautionné quelque forme de capitalisme financier ni d’impérialisme, quel qu’il soit.

    Il s’agissait de compléter provisoirement le développement du socialisme, mais non de s’y substituer...

    Un marxiste-léniniste conséquent ne doit donc pas tomber dans le panneau »prochinois« , ni maoïste ni »dengiste« ... !

     »Un mot pour dire que la situation de la France de 2015 n’ayant rien à voir avec la situation de l’URSS en 1920, les solutions préconisées par Lénine sont donc obsolètes pour nous. Par contre, l’esprit pragmatique et innovant de Lénine doit être convoqué pour pouvoir résoudre les pb de la société française, au cas où les intérêts des prolétaires (les 99% qui doivent travailler pour vivre) viendraient à supplanter ceux de la bourgeoisie dans l’état français et européen.« 

    Entièrement d’accord... !!

    La situation concrète est évidemment très différente.

    Reste que les fondamentaux du ML qui nous permettent de l’analyser sont non seulement toujours valables, mais ils le sont plus que jamais, avec la domination de l’impérialisme US, son interdépendance à la partie »semi-coloniale« de l’économie chinoise, et l’inféodation du »cartel européen« ... !

    Savoir distinguer ce qui ressort de la situation concrète de chaque époque et ce qui ressort des fondamentaux persistants, voilà ce qui doit guider notre étude, tant pour comprendre la situation actuelle que pour tirer les meilleures leçons de l’histoire, et comment elles nous sont utiles. 

    « Nous avons assez de pouvoirs,que nous avons conquis brusquement, dit Lénine, mais nous n’avons pas les savoirs qu’il est impossible de conquérir de la même manière » « Nous ne savons, ni gouverner, ni gérer, ni commercer, ni même travailler efficacement, les capitalistes, eux, savent, ils faut apprendre d’eux ». C’est, au delà de la progression de la production, le but principal de la NEP et des concessions.  »

    C’est l’exemple type de décalage temporel...

    Aujourd’hui, la plus grande partie du prolétariat a un niveau d’éducation et de compétence technique largement supérieur à celui du début du 20ème siècle...

    Avec la crise, ce niveau tend à redescendre, mais il reste encore assez élevé pour qu’un parti prolétarien puisse rapidement former des cadres compétents.

    Le plus difficile est de reformer ce parti, qui, manifestement, n’existe plus.

    De l’avis même de la « gauche » qui y milite encore, le PCF n’est plus qu’un ersatz...

    Les groupuscules néo-thoréziens suivent déjà la pente révisionniste depuis leurs « scissions » respectives.

    Les rares néo-hoxhaïstes restent butés sur le dogme gauchiste du « social-impérialisme soviétique », qui les empêche d’analyser concrètement la réalité depuis plusieurs décennies...

    Les rares néo-maoïstes « de gauche » (anti-Deng Xiaoping) continuent à se bercer d’illusions mortelles sur les vertus de la « démocratie nouvelle », comme au Népal...

    Reste à former un groupe d’étude ML sérieux et sans préjugés « idéologiques ». Et capable de reprendre une initiative politique, si modeste soit-elle, au début.

    Luniterre



  • Luniterre 21 octobre 2015 23:51

    @CN46400

    Difficile de s’enfoncer davantage dans le confusionnisme...

    Confucianisme, confusionnisme... Vu le mélange à la suite, on supposera que c’est de l’humour « involontaire »... !

    Et re... « la NEP de Deng »... !

    Récapitulons encore une fois... :

    1_la NEP succède à une forme de socialisme primitif, dit « communisme de guerre ». Elle est elle même une autre forme de socialisme primitif et transitoire.
    Un socialisme qui comprend quelques formes de capitalisme compatibles, minoritaires et limitées. Quelques concessions étrangères sous conditions. Et pas de capitalisme financier autochtone.

    2_le capitalisme de Deng succède déjà à une période de capitalisme « national » bureaucratique.
    Il s’appuie essentiellement sur le capitalisme financier étranger, et principalement US.
    Il développe en parallèle un capitalisme financier autochtone, à la base d’un nouveau capitalisme monopoliste d’État, qui,à son tour exporte des capitaux et constitue un néo-impérialisme. 

    Où est le rapport entre les deux ?

    Nulle part...

    La gauche française ne se relèvera qu’en repartant sur une base claire, débarrassée de ce genre de confusionnisme.



  • Luniterre 21 octobre 2015 10:32

    @CN46400

    Ton problème reste le confusionnisme :

    " on va construire la société nouvelle.... l’homme nouveau....etc. Et en 1991 on sera les champions des chars d’assauts, des Migs, des missiles,...etc, mais pas du beurre dans les épinards !... « 

    Alors que j’essaye de t’expliquer pourquoi :

     » Assimiler la politique de Khrouchtchev et ses successeurs à celle de Staline, même s’il ne s’agit pas de faire le panégyrique absolu de Staline, relève manifestement de la contre-vérité historique. « 

    Mais il y a des degrés dans la dégénérescence :

    Aujourd’hui, beaucoup de gens de condition sociale prolétarienne ou même moyenne combattent en Russie et au Donbass pour retrouver les avantages sociaux qu’ils ont perdu avec l’Union Soviétique. Et aussi la fierté d’être indépendants politiquement et culturellement de l’impérialisme occidental, et notamment US.

    C’est le cas de mouvements comme Суть Времени et d’une bonne partie du courant Новороссия.

    L’héritage historique du socialisme fait surtout des »déçus" dans la petite bourgeoisie occidentale idéaliste qui ne l’a pas connu...Et qui se complait dans les clichés que lui distille en permanence la grande bourgeoisie qui veut à tout prix en effacer les traces... !

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès