• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

maamar farah

maamar farah

Ecrit des papiers dès l’âge de 15 ans, qui sont publiés dans le quotidien régional de l’Est algérien "An Nasr", anciennement "La Dépêche de Constantine". Journaliste professionnel, il fonde le premier quotidien indépendant algérien, "Le Soir d’Algérie".
Anime actuellement un billet quotidien et une chronique hebdomadaire

Tableau de bord

  • Premier article le 09/01/2007
  • Modérateur depuis le 30/01/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 6 32 563
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique









Derniers commentaires



  • maamar farah maamar farah 25 janvier 2007 22:05

    Dans le monde arabe, les dirigeants se terrent. Ils ont peur de critiquer Bush et soutiennent, d’ores et déjà, sa sinistre « stratégie » qui se soldera par un cuisant échec, comme toutes les autres. Et ce n’est pas dans notre monde arabe que des dirigeants auront le courage de dire ce qu’a dit le ministre français des affaires étrangères à propos de l’Irak.

    A M. Arthur

    >>>méditez le contenu de cette dépêche d’agence - AP -

    « George Bush »persiste et signe", a estimé mercredi le ministre français des Affaires étrangères, au lendemain du discours du président américain sur l’état de l’Union, largement consacré à ce que Washington présente comme une nouvelle stratégie pour l’Irak.

    « Il pense qu’il y a une solution militaire au problème irakien. Nous, nous pensons le contraire », a déclaré Philippe Douste-Blazy sur la chaîne LCI.

    « Jusqu’à maintenant, (la stratégie américaine) est un échec, il y a une guerre civile », a souligné le ministre. « Il ne faut qu’une solution politique, revenir à un processus inclusif que toutes les communautés ethniques, politiques, que toutes les différentes parties de la société civile irakienne puissent avoir un accès équitable aux ressources financières et aux responsable politiques. »

    La souveraineté irakienne « ne peut revenir qu’avec un horizon de retrait des troupes étrangères (...) C’est aux Américains de fixer le calendrier. S’il n’y a de retour de souveraineté de l’Irak, il ne pourra pas y avoir de retour à la paix civile », a conclu le chef de la diplomatie française. "

    >>>>Lisez également cette autre dépêche -AP- tombée aujourd’hui :

    "Les démocrates sont bien décidés à user de leur nouvelle majorité au Sénat pour infléchir la politique irakienne de George W. Bush. Une résolution désavouant publiquement les choix du président américain, déjà adoptée en commission, doit être soumise à l’ensemble des sénateurs le 5 février prochain, et certains républicains pourraient voter contre le chef de la Maison Blanche. La résolution proposée par les démocrates vise à adresser un désaveu public au président Bush pour sa politique irakienne, en déclarant que sa décision d’envoyer 21.500 soldats américains supplémentaires dans ce pays était « contraire à l’intérêt national ».

    Il n’y a pas d’autres solution ; toue les dirigeants le disent, les peuples également, à commencer par le peuple américain. Mais M. arthur pense autrement ! il veut avoir raison contre toute la planète ( les soutiens de Bush, il en existe, mais savez-vous qui ils sont ? Des extrêmistes racistes, néo fascistes, des sionistes voulant casser de l’arabe et j’en passe).

    Ne vous frottez pas à ce camp-là, M. Arthur. Soyez pour la paix, mais pas celle de Bush et des néo Cons, celle des peuples libres et souverains... Les peuples qui refusent l’occupation et la combattent légitimement.



  • maamar farah maamar farah 24 janvier 2007 22:16

    @ arthur

    Vous écrivez : « ATTENTION : vous risquez on ne peut plus d’entrainer ainsi l’Irak sinon tout ou partie du Moyen Orient dans une guerre longue, sale et meurtrière, tandis que le reste du monde, depuis la France jusqu’aux Etats-Unis en passant par la Chine, sera victime d’un terrorisme durable et plus ou moins meurtrier. »

    Pour le moment, c’est Bush qui la mène cette guerre sale, longue et meurtrière. Depuis que ses troupes sont entrées en Irak, près de 700.000 irakiens sont morts et plus de 3000 jeunes américains, provenant des classes pauvres, ne sont plus de ce monde. Il a détruit l’Irak, son infrastructure, ses acquis, les traces de sa veille civilisation.

    Et c’est toujours ce même Bush qui risque de prolonger cette guerre sale et meurtrière dont les Terriens n’en veulent pas. Les Américains aussi, à une grande majorité, les homems politiques de ce pays également. Il n’y a que la secte des intégristes appelée « nouvelle droite » qui l’appuie dans sa sordide mission.

    M. Arthur, vous êtes trop intelligent pour croire la propagande des néos conservateurs. Vos paroles sont teintées de cet humanisme français, authentique, profond, qui a amené la majorité des habitants de votre pays, ainsi que ses hommes politiques, à rejeter cette guerre et à craindre ce pire qui arrive sous nos yeux !

    Attention à la manipulation.

    Malgré nos différences d’appréciation, je vous envoie un salut fraternel d’Algérie, en souhaitant que la paix et la concorde règnent sur terre.



  • maamar farah maamar farah 24 janvier 2007 22:03

    test test je ne vois pas mes commentaires depuis un certain temps. Pourtant ils figurent sur la liste... test test



  • maamar farah maamar 24 janvier 2007 20:16

    @ Zeuslraie

    Monsieur ou Madamle, vous écrivez : « Mais l’idée que la dictature syrienne,le hezbollah,l’iran et tant d’autre acteur veulent tous une paix raisonnable et heureuse pour tous est une illusion. »

    Il y a une chose que je ne comprends pas dans votre conclusion : la « dictature syrienne », le hezbollah et l’Iran veulent faire la paix avec qui ? Ils sont en guerre contre qui ?

    1- La « dictature syrienne » est à la tête d’un pays dont une partie a été occupée par la force (Golan). Elle l’est toujours d’ailleurs. Une partie de la population syrienne est divisée par une ligne imposée par Israël. Les jours fériés, les membres d’une même famille se souhaitent bonne fête en se faisant de larges signes de la mains, de part et d’autre de cette « frontière », mur de la honte, encore un ! Alors la paix avec qui ?

    2 - Le Hezbollah est un parti qui participait, il n’y a pas longtemps au gouvernement libanais avec des représentants démocratiquement élus. je ne partage pas son idéologie et je suis contre toute milice armée ; mais ce mouvement considère que, tant qu’une portion de son pays est occupée, il a le droit de se défendre. A ma connaissance, c’est le Liban qui a été agressée par Israël et non le contraire (1000 morts dont beaucoup d’enfants, destruction presque totale des infrastructures, catastrophe écologique -voir déclaration du nouveau secrétaire général de l’ONU de ce jour-). Alors la paix avec qui ?

    3- L’Iran est un pays souverain qui a un régime politique différend de celui de l’Occident. Une dictature de plus parmi les dizaines du Tiers-monde, ça ne dérangeait pas tellement il n’y a pas si longtemps. Ce pays n’est pas en guerre. Il risque d’être agressé, selon des sources américaines diverses. Alors, la paix avec qui ?

    Le seul qui a besoin de faire la paix avec les autres est M. Bush. Faire la paix et ramener les gosses au pays. Nous lui demandons de laisser notre région tranquille et de s’occuper plutôt de la Nouvelle Orléans. Elles n’étaient pas belles les images d’après l’ouragan : le Tiers-monde en plein Amérique. Il y a beaucoup à faire là-bas.

    Nous lui demandons également de laisser tranquilles les dictateurs, puisqu’il ne peut pas les combattre tous. Eliminer l’un d’entre-eux et faire des bisous aux autres, est une politique que nous ne comprenons pas !

    Nous nous en sortirons par le combat démocratique et citoyen et non par l’interventionnisme militaire - sélectif d’ailleurs.

    Autre constat qui ne va pas faire plaisir à certains : les Irakiens considérent, à 90% - sondage de la semaine dernière- qu’ils vivaient dans de meilleures conditions sous Saddam !

    Maintenant, si certains participants à ce forum sont plus américains que les américains (opposés à la guerre et contre Bush dans leur majorité) et s’ils sont plus irakiens que les irakiens, il faut saluer en eux des patriotes de la troisième dimension !



  • maamar farah maamar 24 janvier 2007 17:22

    C’est bien beau tout cela, mais prière de répondre à ces questions :

    1 - Qui, dans l’histoire, a utilisé l’arme atomique contre des populations civiles ?

    2- Quel est actuellement la puissance impérialiste qui veut pérpétuer un ordre datant du 19eme siècle, système rejeté aussi bien par les anciennes puissances impérialistes d’Europe que par les pays anciennement colonisés ?

    3- En quoi Saddam menaçait-il les Etats-Unis ? Avait-il un lien avec les attentats du 11 septembre, possédait-il les armes de destruction massive ?

    4 - Qui refuse de signer les accords de Kyoto ? Qui ne veut pas entendre parler du TPI ? Qui a défié l’ONU et le monde démocratique, en allant agresser un pays sans aucune couverture « légale » ? Qui a menti à son peuple à propos de la présence en Irak d’armes de destruction massive ? Est-ce que quelqu’un qui a menti par le passé, dans le seul but de faire la guerre, ne peut pas mentir encore - à propos de l’Iran- pour faire également la guerre ?

    5- Qui a créé les terroristes en Afghanistan ? Les a armés et formés ? Qui récolte les fruits « politiques » des actions de ces groupes qui n’ont - faut-il le répéter - rien à voir avec l’Islam tel qu’il est pratiqué depuis des lustres ? Qui a semé la division, là où elle n’existait pas, dans le but d’installer le chaos dans des pays qui étaient AUSSI des centres de rayonnement scientifiques, mais avec cette « tare » d’être arabes ?

    6- Le peuple irakien, occupé, a-t-il le droit, oui ou non, de se défendre et d’avoir une résistance digne de ce nom ? Existe-t-il, en dehors des anciens amis de la CIA (Al Qaïda) des résistants honorables qui défendent la dignité de leur peuple, en s’attaquent aux forces d’occupation et en épargnant les civils ?

    7 - De l’Irak, l’Iran et les Etats-Unis, qui a agressé le Vietnam et terminé sa guerre dans la honte ?

    Si Bush ne suit pas les conseils de son congres et de la majorité de son peuple, en quittant rapidement l’Irak, il le regrettera. Car, dans pas longtemps, ses soldats seront juchés sur les toits des bâtiments de la zone verte, en attente d’un hypothétique hélicoptère pour prendre la poudre d’escampette !

    Croire qu’il y aura une autre issue à ce conflit relève du fantastique : Ainsi sont partis les nazis de France, ainsi sont partis les Américains du Vietnam, ainsi sont parties les troupes de Saddam du Koweit : les peuples occupés par la force recouvrent tôt ou tard leur liberté ! Il n’y a pas d’autres issues possibles, avec ou sans littérature politicienne, avec ou sans bonnes leçons « démocratiques », avec ou sans « droits de l’homme », distribués d’ailleurs, commme des bonbons, seulement aux enfants « sages »...

    Et d’ailleurs, les premiers à le savoir sont les Américains dont l’histoire regorge d’actes d’héroïsme de patriotes attachés à la libération de leur pays : c’est par la résistance armée qu’ils réussirent à chasser l’occupant britannique !

    Nul ne peut faire tourner la roue de l’histoire dans le sens contraire à la liberté des peuples !

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès