• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Marais

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 135 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Marais 29 juin 2014 18:21

    Incroyable, le lycéen, toute l’irritation que j’avais à ton encontre a disparu, je suis apaisé. Comme je suis charitable, je vais essayer de te montrer la vérité, car tu es un lycéen, que diable, pas un collégien, et qu’on ne peut pas voir ton niveau sans réagir. Sauf si tu mens, et que tu es en fait un collégien ? smiley. C’est très grave de mentir, si tu es collégien, tu dois le dire à tonton Marais, d’accord ? smiley. Dans ce cas, tu es un collégien très intelligent, bravo. smiley.



    Tu dis « en fait il crache sur la rép mais la suce dans d’autres articles, très fort !!!! »
    En fait tu t’approches de la réalité, je suis ... un européiste comme le montre cette page : « pour ceux qui veulent voir un Etat européen puissant ! Pour le Parti fédéraliste européen ! »

    Pour te reprendre, je « crache sur l »Union Européenne mais je « la suce dans d’autres articles, très fort !!!! »
    Ainsi, quand tu as affirmé que j’étais ’régionaliste de l’ue’, tu avais raison : je suis en fait... un européiste ! Citant Maurras le jour et pourfendant d’infâmes populistes la nuit.
    Bravo, du haut de tes 18 (ou 15 ?) ans, tu as réussi à percer le mystère qui m’entourait, car visiter mon historique Agoravox est terriblement compliqué. Bravo.

    Et bien sûr, perspicace comme tu l’es, tu affirmeras que je suis « cet homme ptit collabo régionaliste de l’ue ... mr intelligence 10 0000 ... un petit facho régionaliste pro ue nous emmerdant avec sa vieille région ... le petit anti-français ... dis toi pro ue et mondialiste. ... cette minorité de français on va les écraser avec toi le mondialiste, car on est des patriotes fr toi un traître, un petit régionaliste stipendié par l’ue pour mettre à mal l’unicité fr. ... QI 99999999999999999999999999999999 ... le nazi ... le pro ue ... un mec malhonnête ... le fanatique ? ... le fanatique ? ... nazi vas te faire foutre avec ton iii ème reich qui voulait tuer la france. ... le facho... »
    Ou alors ’tais toi je t’en supplie.’ ?


    Par contre je suis un peu déçu par tes réponses :

    « la nation france a vendu sa souveraineté à l’étranger, elle transfert son pouvoir à l’étranger en 40 »
    Le lycéen, quand on a perdu, le vainqueur peut nous imposer certaines conditions, surtout quand il arrive dans notre capitale. Donc on a dû lui filer une partie de notre territoire. Donc sa souveraineté n’a pas été vendue mais volée, le lycéen.

    Mais la France n’a perdu aucune guerre face à l’Union Européenne, le lycéen. Elle n’avait pas à transférer son pouvoir à l’étranger.


    « les républicains si ils ne voulaient pas la direction de la france à la place de pétain c’était que la rép n’est pas collabo. »
    C’est vrai que la lâcheté c’est tellement cool, le lycéen. Et le lâche qui donne des leçons, il est cool de chez cool, hein, le lycéen ?


    « « Selon vous, il est évident que la simple ouverture d’un livre d’histoire permet d’affirmer que la Nation s’est renforcé par la centralisation. »
    c’est une évidence comme si je disais que la 1ère gm a eu lieu en 14 : vas lire un livre si tu ne me crois pas x( »
    Moi, je vois dans les livres d’histoire de collège : Colonisations-Collaboration-Europe. Mais tu as raison c’est totalement évident.

    « En plus d’une affirmation ’la nation fr s’est consolidé depuis els rois par toujours plus de centralisation.” qui est fausse »
    Magnifique, le lycéen, un site vide, un site républicain, un site de soutien scolaire. Bien sûr, les deux derniers sites ne sont pas orientés, ils ne représentent pas la vérité officielle. On va dire ça, d’accord, le lycéen ?
    Et la guerre de Cent Ans, la nation française était forte, le lycéen ? Au lieu de simplement ouvrir les livres d’histoire, je te conseille de les lire.

    Ou celle-ci :
    « bref après la rage, la haine et les insultes gardes les pour toi ;) »
    Bien sûr, tu n’as jamais écrit « t’énerver c’est le but le nazillon, vichyste, facho, européiste ».

    Ou celle-là :
    « désolé j’ai dis « bazar » oulhàlhàlhà c’est péjoratif !!!!!!!!!!!! sinon on peux être pour une démocratie directe plus centralisé. »
    Mon petit lycéen tu es pour la démocratie directe mais pas quand les gens votent mal. Tiens, ça me rappelle quelque chose... peut-être le traité de Lisbonne ?

    Ou celle-là :
    « la république a déjà récupéré les symboles de la monarchie et a dit qu’elle est meilleure que la monarchie mais n’a jamais craché sur son rôle de construction de la france. »

    Mensonges, mensonges, mon petit lycéen. Ou alors tu n’as pas ouvert de dictionnaire.


    Bon mon petit lycéen, tu sembles pas mal atteint, je ne sais si je vais pouvoir t’aider à fond.
    Je ne vais pas relever toutes les erreurs que tu as parsemées dans ton texte, j’y passerais la nuit.
    En tout cas, je te félicite, mon petit lycéen, tu as laissé tomber avec les injures, c’est bien.


  • Marais 28 juin 2014 20:14

    Bravo Rounga, c’est un très beau texte que vous avez écrit là, je vous félicite.



  • Marais 28 juin 2014 20:14

    Bonsoir, Rounga, c’est un très beau texte que vous avez écrit là, je vous félicite.



  • Marais 28 juin 2014 17:26

    Neuvièmement, la réponse à côté.


    “  »quand la nation prévaut sur les régions elle est plus forte« 

    1940 montre que tu as tort. »

    la nation sa voté sa mort le clown comme quand la nation fait voter des lois régionalistes.


    Je parle de la défaite de 1940 puis de la montée au pouvoir du Marécal. Vous me parlez de sa mort. Si c’est bien du même homme dont nous parlons, nous ne parlons pas de la même période historique, car je parle de la cause de sa montée au pouvoir et pas de la votation suposée de sa mort.

    Puis vous me parlez des lois régionalistes. Bien que je ne connaisse pas précisément cette période historique, voici le fil de notre conversation :

    « tu ne prends que quelques trucs mauvais et les erreurs de la monarchie on en parle ? »

    1) La Défaite de 1940 et tout ce qu’il s’ensuit, un truc ? C’est comme tu veux, mais c’est ce qui te permet de me traiter d’antisémite, de nazi, de vichyste, de pétainiste...

      »quand la nation prévaut sur les régions elle est plus forte« 

    1940 montre que tu as tort. »

    la nation sa voté sa mort le clown comme quand la nation fait voter des lois régionalistes.


    Je parle de la Défaite de 1940, celle qui provoqua l’invasion de la France, vous vous souvenez ? Et vous me parlez de régionalisme... Je vous signale que c’est sous la République que nous avons perdu, où la France était déjà beaucoup centralisée. Et vous me répondez sur le régionalisme. C’est consternant. Une France ’plus forte’ que la monarchie a donc perdu énormément de guerres d’importance et vous persistez et signez. Je sais que votre vision de la réalité et spéciale, et que votre logique est particulière, mais à ce point-là...

    D’ailleurs, si vous honnissez le régionalisme vous honnirez le Général : il donna plus de pouvoirs au niveau local et ses successeurs continères.

    Pour l’attaque sur le Maréchal, tu me traites de ’vichyste’ et de ’pétainiste’, voici ce que j’en dis : “Avant de critiquer le vichysme, il faut savoir que le maréchal Pétain a gouverné car les républicains avaient lamentablement favorisé la défaite de 1940, et qu’il l’a fait après que la France ait été vaincue.

    Et tu me traites plus tard de pro-Pétain, où tu assimiles Pétain à Hitler. Donc son action, on s’en fout ? Le fait que personne ne voulait du poste durant la défaite, faisant des républicains des lâches, ne vous met pas la puce à l’oreille. Non, vous êtes un crypto-républicain ou un troll.



    Dixièmement, l’insinuation insultante


    « Toujours, sans cesse... ça doit être sympa de croire en cette religion républicaine : ça permet d’être sûr de soi. »

    suffit d’ouvrir un bouquin d’histoire pour voir que la nation fr s’est consolidé depuis els rois par toujours plus de centralisation.


    Selon vous, il est évident que la simple ouverture d’un livre d’histoire permet d’affirmer que la Nation s’est renforcé par la centralisation.

    En plus d’une affirmation ’la nation fr s’est consolidé depuis els rois par toujours plus de centralisation.” qui est fausse, vous affirmez dans la phrase entière que 1) que l’Histoire a un certain sens et qu’il suffit qu’un livre d’Histoire l’affirme pour en être certain et que 2) la vérité officielle soit forcément la Vérité, car les livres d’Histoire du programme scolaire sont édités par le système.


    Or, ces deux propositions ne sont pas forcément entièrement et totalement vraies. D’une part, pour connaître l’Histoire, on doit bien sûr se pencher sur plusieurs livres d’histoire, mais aussi des écrits d’auteurs sulfureux comme Jacques Bainville par exemple.

    D’autre part, on prétend que la thèse officielle du 11 Septembre est vraie, alors que beaucoup de choses sont étranges. On affirme également que Dieudonné est antisémite et que cela justifie qu’on change la loi juste pour lui.


    Il est donc que vous écriviez des fadaises mais que vous ne vous en rendiez même pas compte.


    De plus, vous tressez dans votre phrase des louanges à la monarchie mais vous disiez qu’elle était une dictature plus loin. C’est d’une incohérence crasse, car si une dictature a existé, on n’en fait aucunement les louanges d’aucune façon, ce sont les élites républicaines qui me l’ont appris. Vous contrevenez vous-même aux valeurs de la République.



    Onzièmement, votre âge et votre situation.


    Voici ce que vous affirmez le juin à 23h49 :

    tu sais j’ai 18 ans je suis en vacs 3 mois, le 27 juin je fais le bac


    Vous êtes donc très jeune et encore en terminale. Votre mépris peut-il donc se justifier à mon endroit alors qu’à cet âge on est limité par notre inexpérience de la vie ?

    Vous savez peut-être provoquer et insulter, mais cela ne prouve pas que vous ayez raison ou que j’ai tort.

    Ainsi, comme vous avez la bouche remplie d’ordures, vous avez peut-être la tête remplie de fadaises. Vous devriez vous interroger sincèrement là-dessus.




    J’en ai donc fini sur les points qui m’irritent exactement chez toi. Maintenant que c’est fait je vais passer un autre extrait, vraiment époustouflant :

    il faut plus de démocratie et se rapprocher d’avantage de la démocratie réelle/directe.

    Qu’est-ce que la démocratie réelle/directe ? »

    "sur la démocratie réelle/directe : vas te renseigner sur wiki et une constitution claire sur certaines choses feront le travail."

    que »Les « communautés d’habitants », qui disposaient même d’un statut juridique, ont fonctionné sur le mode de l’autogestion pendant des siècles. … la communauté, qui se réunissait en assemblée pour délibérer au sujet d’enjeux politiques, communaux, financiers, judiciaires et paroissiaux ».« 

    à partir de la renaissance les rois ont repris le contrôle de plus en plus de tout ce bazar. “


    Tu me dis qu’il faut la démocratie directe, je te demande ce que c’est, tu me dis d’aller sur wiki. J’y vais et un trouve un passage où la démocratie, le pouvoir du peuple, s’effectuait au Moyen Âge, de manière locale tout au moins, tu me réponds que les rois ont repris le contrôle de ce bazar. Alors tu es contre la démocratie directe ? Quel fumiste. Ou peut-être que ton logiciel idéologique est rayé et tu n’arrives plus à rentrer de nouvelles informations.


    Je t’avais invité à converser si tu avais de nouvelles choses à dire. Tu as peut-être ajouté des détails mais je n’ai pas envie de me plonger dans l’amas d’âneries que tu éructes pour trouver quelque chose d’intéressant.

    Tu as également jeté le gant : “t’énerver c’est le but le nazillon, vichyste, facho, européiste “. Alors que je t’avais proposé pacifiquement d’en rester là.


    En conséquence, tu ne m’intéresses plus ni sur la forme sur le fond après ce mensonge je n’essaierai plus de te répondre, et je te souhaite bon vent.


    Mais avant cela je te répondrai sur tes dernières interventions :


    tes petits smileys sortent pour éviter de sortir des gros mots mdr

    Je ne suis pas atteint du syndrome de Gilles de Latourette à l’écrit, le lycéen, je peux me contrôler contrairement à toi. Les smileys ont pour but de rendre mes messages plus expressifs, ce à quoi ils sont servir. Tu vis encore un délire, et c’est affligeant.


    “je n’ai jamais arrêté un seul échange sur av sans avoir le dernier mot  si tu arrives à me boucler le clapet tu es fort mais au pire on peux étaler le combat sur des mois, le 1er qui abandonne le fil a perdu. “


    Si tu veux te battre, va le faire physiquement, le lycéen. Faire pression psychologiquement sur l’autre pour qu’il perde dans un débat d’idées montre l’indigence de ta pensée et cela ne sert à rien. Mais des gauchistes comme les Antifa pensent comme toi. Qu’est-ce que ça fait d’être rammené à ce niveau ?


    Si pour toi je vais perdre, pour moi c’est toi qui as perdu, et il ne sert à rien de continuer à te répondre vu ton niveau intellectuel, car te répondre pour te répondre ne m’intéresse pas. Si je veux des conversations sans intérêts, je vais dans le monde réel, au moins je crée un contact.


    mdr pour l’ancien régime « est une démocratie », l’ancien régime n’est pas aussi noir que l’on le dépeint mais faut pas abuser mais je renseignerai notamment sur les sorcières.

    Ton avis ne m’intéresse pas, car l’incohérence de la forme de ton discours prouve à quel point son fond est plat et inintéressant.



    Adieu et bon vent.



  • Marais 28 juin 2014 17:26

    Sixièmement, l’affirmation mensongère.

    J’ai dit "le gauchisme est une catégorie de la gauche, comme le socialisme. Toute personne qui interprète les valeurs de gauche sont liées à la gauche."

    Puis vous avez dit "j’ai pas terminé ma phrase j’ai dis que le gauchisme interprète foireusement le socialisme..."


    Ce serait donc moi qui aurait mal compris et vous me reprenez.


    Or, si nous remontons dans le dialogue, voilà ce qu’il en est :

    Vous :"«  j’ai dis que le gauchisme ce n’est pas la gauche, c’est un concept différent, les gauchistes c’est des gens qui interprètent les valeurs de la gauche et du socialisme. en fait tu es un ignare qui ne capte pas la différence entre socialisme et gauchisme. »

    Moi : "Ouvre un dictionnaire : le gauchisme est une catégorie de la gauche, comme le socialisme. Toute personne qui interprète les valeurs de gauche sont liées à la gauche.

    Dire des âneries ne change pas la réalité pour autant."

    Vous : "j’ai pas terminé ma phrase j’ai dis que le gauchisme interprète foireusement le socialisme..."


    Vous affirmez que le gauchisme n’est pas la gauche, je vous réponds, vous me répondez que vous n’avez pas fini. Il y a trois mensonges de votre part dans ce dialogue : le premier mensonge est celui où vous affirmez que la partie d’un tout ne fait pas partie de ce tout.

    Le deuxième mensonge est que vous prenez pour excuse le fait de n’avoir pas terminé votre pensée dans la phrase précédente alors que ce fut bien le cas.

    Le troisième mensonge est un mensonge par omission puisque vous affirmez sur une phrase au sens incomplet alors que ce n’était pas l’objet.


    Du coup, c’est peut-être vous l’ignare et vous essayez de vous rattraper pour masquer votre inculture.




    Septièmement, l’injure palliant l’insuffisance de l’argumentaire.

    Voici ce que j’affirme : “« 2) Le problème c’est que ton énoncé ’la liberté libérale est parfois considérée à l’esclavage du capitalisme« ressemble à l’affirmation. ’la liberté c’est l’esclavage’. Au lieu de rapporter ce que pensent les autres, construis ton discours, ça sera déjà mieux. »”

    Ce à quoi tu me réponds : “tu es stupide ma parole ? as tu capté dans ta cervelle de moineau que le libéralisme et d’autres idéologies font leur propre interprétation de la liberté et que l’interprétation/définition de la liberté par les libéraux est critiqué ?”


    Tu voulais contrer cet argument : “c’est que ton énoncé ’la liberté libérale est parfois considérée à l’esclavage du capitalisme« ressemble à l’affirmation. ’la liberté c’est l’esclavage’.

    Tu l’as fait par l’insulte puis l’argument.


    Voici pour l’insulte : “tu es stupide ma parole ? as tu capté dans ta cervelle de moineau

    Et l’argument : “le libéralisme et d’autres idéologies font leur propre interprétation de la liberté.”


    Je parle, dans ce passage, du libéralisme. Vous le faites également mais vous ajouteez ’ d’autres idéologies’ pour appuyer vos dires. Je peux, moi aussi, ajouter des éléments dans mon argumentation de manière totalement incohérente, pour vouloir prouver que j’ai raison. Ce ne serait que chamailleries d’enfants.

    Ainsi, vous ajoutez, supprimez, omettez ou réinterprétez mes propopos ou les vôtres.

    Ce que vous affirmez n’a donc aucune valeur car cette valeur ne repose sur rien de tangible.



    Huitièmement, la séparation illusion des chose.

    Voilà un échantillon intéressant : donc bien de nationalisme en parlant des banques mais selon ta logique.

    Au passage, les barons de l’UMP et du PS affaiblissent aussi la Nation, donc la République affaiblit la Nation, toujours selon ta logique.« 

    rien à voir car l’umps est pour le NOM or toi tu affaiblis la nation car tu veux lui enlever ses pouvoirs par le régionalisme.


    Votre logique simpliste revient en force : comme j’affirme que des partis républicains affaiblissent la Nation, j’en conclus que la République affaiblit la Nation.

    Vous me rétorquez qu’ils sont pour le NOM et que le régionalisme est le danger et pas la République qui n’existe plus de toute façon mais est la France. Donc la France n’existe plus si je suis votre logique aberrante.

    Votre logique nous mène donc à une division :

      1)La République est bonne mais n’existe plus.

      2)Le régime actuel, qui a une forme républicaine, bosse pour le NOM.


    Ainsi, nous aboutissons à la fois à une République disparue et une République fantôme. Dans ce cas, pourquoi parler de République, si la République n’existe plus et que les rites et les dogmes républicains servent le NOM ?

    Nous ne sommes pas en physique quantique : soit la République continue d’exister, même avec des formes seules, soit elle n’existe plus même dans le nom. Mais elle ne peut pas être les deux.

    Sinon c’est tomber dans la sacralité : la République c’est le Bien, le NOM c’est le mal, alors qu’ils agissent à travers un même instrument (République).

    Or la République n’est pas divine, elle est faillible car c’est une société humaine. Il faut imaginer que la République est ce qu’en font les hommes et n’est pas parfaite.



Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité