• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Marais

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 135 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Marais 8 novembre 2013 13:38

    A part sur le sujet de l’Europe, nous serions donc d’accord... sur nos désaccords smiley.

    Vous dites que les réactionnaires divisent bien plus les Français que l’Europe. Et vous avez raison, ce qui est désolant, puisque les progressistes (j’imagine que vous pensez aux conservateurs en parlant de réactionnaires) se divisent entre europhiles et eurosceptiques.
    Aujourd’hui, on voit le résultat de cette politique : nous continuons d’avancer vers plus d’Europe, et la France va toujours plus mal. Durant les années 1947-1980, les communistes auraient été contre la construction européenne selon François Asselineau. Alors pourquoi n’ont-ils pas empêché la ratification du traité de Rome ?
    Durant la Seconde Guerre Mondiale, il n’y avait pas que des français de gauche à être résistants, il y avait des français de droite, y compris des pétainistes.

    D’autre part, je suis perplexe avec ce terme d’antifascisme. Cela pouvait se concevoir jusqu’à la Seconde Guerre Mondiale, mais aujourd’hui ? Il n’y a plus de parti fasciste en France. Si j’ai bien compris, les antifascistes combattent quelque chose... qui n’existe plus.

    Mais nous sommes d’accord pour sortir de l’Europe, c’est l’essentiel.



  • Marais 8 novembre 2013 13:10

    Très bonne analyse de la situation. Maintenant, que faut-il faire ?
    On ne peut pas rembourser la dette, puisqu’elle ne cesse d’augmenter, cela est certain.
    Peut-être faut-il revenir à la situation d’avant 1973, en redonnant à la Banque de France son rôle de prêteur de l’État. Ce qui poserait problème vis-à-vis de l’Europe, mais ça c’est une autre histoire.


    Mais je me trompe peut-être, je ne suis pas un économiste reconnu comme Jacques Attali, membre du club « Le Siècle »...
     smiley



  • Marais 7 novembre 2013 17:44

    Connaissez-vous l’UPR ? Il s’inspire également du programme du CNR et son président, François Asselineau, souhaite également sortir de l’euro, de l’Europe, et de l’OTAN. Par la suite, il souhaite la nationalisation ou renationalisation des services ou entreprises d’intérêt général, comme Renault, TF1, les autoroutes, par exemple.

    http://www.upr.fr/

    Le PCRF « combat le nationalisme, la xénophobie et les réactionnaires », il exclut de facto certains français malgré leur patriotisme et malgré le fait qu’ils souhaitent sortir de l’Europe, de l’euro et de l’OTAN, alors que la France a besoin de tous les patriotes pour s’en sortir.
    La division la plus importante se trouve entre europhobes et europhiles, si nous continuons ou non de nous soumettre à l’empire euro-atlantique. Le reste est accessoire à l’heure actuelle.
    Voici ce que je reproche au PRCF : de faire de l’accessoire l’essentiel et l’essentiel l’accessoire.
    Si vous ne me croyez pas, relisez leur manifeste : combien de lignes sont consacrées à la sortie d’EUROPTAN (Europe-Euro,OTAN) et combien à leur nouveau projet de société. On peut faire des plans sur la comète, mais tant que l’on est sous dépendance, on ne peut rien faire.



  • Marais 7 novembre 2013 15:25

    taktak, je suis d’accord avec vous sur le fait de sortir de l’Europe, de l’euro et de l’OTAN, mais tous peuvent ne pas être d’accord avec le projet de société du PCRF, ce qui pourrait diviser les vrais patriotes sur des sujets secondaires, alors que la priorité est de recouvrer notre indépendance nationale...
    De plus, on peut se demander si le PCRF protègera réellement les intérêts de la France, étant donné que très peu voire aucun pays sont encore réellement communistes (la Chine ne l’est pas, par exemple).



  • Marais 1er novembre 2013 17:49

    Marc,


    Vous parlez de virus pour le patriarcat, un virus affaiblit son hôte, alors pourquoi le patriarcat dominait-il la majorité des sociétés et pas le matriarcat ? J’aimerais donc savoir au bout de combien de temps ces sociétés devraient disparaître. Je vous le rappelle, la Chine serait une civilisation patriarcale, et cela fait plus de cinq mille ans qu’elle existe...


    Mon interrogation est celle-ci : si le matriarcat a dominé et qu’il était le modèle d’organisation supérieur des sociétés humaines, pourquoi a-t-il disparu, sauf pour des sociétés marginales ? Si les sociétés matriarcales survivent grâce au bon vouloir des sociétés patriarcales (les Nuer pèsent peu face au milliard de Chinois), comment pouvez-vous affirmer que le patriarcat est un virus ? A mon sens, les sociétés matriarcales sont bien moins fortes que les sociétés patriarcales, et l’Histoire me donne raison.


    Quand à votre site, je suis en désaccord, et je vais expliquer pourquoi.

    Premier point, les définitions de matriarcat et de patriarcat.

    Sur le site donc, il y est marqué « Le terme matriarcat n’a donc jamais signifié « domination par les femmes ».


    A contrario, « Le patriarcat est un système social dans lequel l’homme, en tant que père, est dépositaire de l’autorité au sein de la famille ou, plus largement, au sein du clan ».


    Or, la domination est « Action de dominer, d’exercer son autorité ou son influence sur le plan politique, moral, etc. ; autorité, empire : Subir la domination de ses passions. »

    Donc le patriarcat est bien une domination par les hommes, puisqu’ils sont détenteurs de l’autorité en tant que pères.



    Par la suite, il est expliqué que « C’est pourquoi il ne faut pas le confondre avec un autre concept, celui de la gynocratie (ou gynarchie). Du grec gunê, « femme » et cratos, le pouvoir, gynocratie qui signifie « pouvoir aux femmes ».


    Très bien, donc le matriarcat ce n’est pas le pouvoir aux femmes. Mais plus loin « Le pouvoir réel (propriété, économie & filiation) aux mains des femmes ».

    Donc le pouvoir aux femmes, puisque le pouvoir réel leur revient, et que le pouvoir est réel ou n’est pas. Sinon, pourquoi prêterait-on attention aux propos du maire de Paris ? Son pouvoir réel est très important, puisque la plupart des lieux de pouvoirs français y sont concentrés...


    Donc le modèle de société que vous proposez est : 1) hypocrite puisque la femme a le pouvoir mais ne l’exerce pas. 2) Dépassé puisque les sociétés matriarcales semblent actuellement moins armées pour la survie que les sociétés patriarcales ou mixtes. 3) Injuste, puisqu’après avoir aboli la domination des hommes, il faudrait établir la domination des femmes.


    D’autre part, j’ai remarqué que le site parlait de clans. Or, ces clans affaibliraient la puissance de l’État et la fraternité nationale. Si les Celtes étaient organisés en sociétés matriarcales, n’est-ce pas la raison pour laquelle ils ont perdu ? La Bretagne dépendait économiquement de la France ou du Royaume-Uni quand elle était encore indépendante.



    Je suis donc en désaccord, d’abord en tant qu’homme, car je refuse être dominé par les femmes, ce qui sera le cas si ce projet devient effectif, ensuite en tant que patriote, car je refuse de voir la France éclater en ethnies, comme les ethnies gauloises qui perdirent.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité