• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Marais

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 135 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Marais 28 juin 2014 17:24

    On a encore des choses à se dire ? OK.



    Puisque je me suis déjà exprimé sur tous les sujets abordés, je vais plutôt t’adresser tous les reproches que j’ai à te faire, ça me soulagera de toute l’irritation que tu m’as causé.



    Premièrement, les erreurs dans vos phrases.

    "non je montre encore une fois que la rép n’est pas le NOM mais tue facho c’est normal« et »j’ai déjà fais les louanges de la monarchie, quand un régime est attaqué débilement je le défend."

    a) Vous ne mettez pas de majuscules à vos phrases.

    b) l’extrait ’mais tue facho’ ne veut rien dire.

    c) ’j’ai déjà fais’ s’écrit ’J’ai déjà fait’. Vous avez également affirmé que la monarchie était une dictature. Vous défendez donc pour troller, car sinon vous défendriez une dictature.

    d) ’je le défend’ s’écrit ’je le défends’

    e) Vous raccourcissez les mots, notamment ’rép’ ce sont les autres qui doivent vous déchiffrer.



    Deuxièmement, le manque de cohérence des termes utilisés.

    Vous écrivez « désintégré progressivement ». Or, une désintégration est quasiment instantanée, une progression se fait graduellement, lentement.

    Vous ne pouvez pas employez ce genre de termes, dans ce cas-là vous employez un oxymore. Hormis dans un poème ou autre expression artistique, ce genre de phénomènes est à bannir du langage pour se faire comprendre.



    Troisièmement, le manque de compréhension des intentions de l’interlocuteur.

    Voici un exemple très parlant : 

    "«  une démocratie/rép est une dictature laïque mdr ? »

    Nous ne sommes plus en démocratie depuis la forfaiture de Lisbonne. Nous nous dirigeons doucement mais sûrement vers une dictature, laïque dans ce cas précis« 

    hors sujet ça à avoir avec la rép laïque ? c’est le NOM."

    Vous me demandez quel est le rapport entre une république (une démocratie) et une dictature laïque. Je vous réponds, en vous parlant de Lisbonne et que nous allons depuis vers une dictature laïque. Mais vous me répondez ’hors sujet’.

    Soit vous me provoquez, soit vous êtes dépassé par mes propos, ce qui montre à quel point l’Education Nation peut endommager la capacité de réflexion des élèves.



    Quatrièmement, votre logique simpliste.

    Vous affirmez « rép laïque ? c’est le NOM. »

    Ce à quoi je réponds "« Dans les formes, c’est toujours une République. »".

    Et vous répondez alors "sauf qu’elle est désintégré depuis 40 ans ;)« "

    Vous lancez une affirmation impossible : si la République s’est désintégrée, elle ne peut plus exister, même dans les formes.

    Et je répondrai alors dans le style "le chef de l’Etat est le président de la République". Ce à quoi vous répondrez peu ou prou «  »rép laïque ? c’est le NOM."

    Logiquement, c’est impossible. Dans la réalité d’Anti-gauchiste, c’est possible.

    C’est du même acabit que "Il ne faut pas se demander comment techniquement un tel meurtre de masse a été possible ; il a été possible techniquement parce qu’il a eu lieu".



    Cinquièmement, la fausse pondération.

    Après que j’ai écrit " »1) Il n’y a eu la guerre entre République et Royaume-Uni que sous la 1ère République, les autres non.«  « , vous me répondez »en effet mais la france n’a pas été soumis à l’Angleterre et jusqu’à la 1ère gm les deux pays étaient rivaux. "

    Cela peut sembler pondéré et même mesuré, car les deux pays étaient bien en rivalité. Je semble même à côté de la plaque. Toutefois vous avez tronqué une partie de l’échange :

    Vous : "« l’angleterre a déclaré la guerre à la france rép dés le début et ensuite on était souverains pas soumis à l’angleterre. »"

    Moi : "1) Il n’y a eu la guerre entre République et Royaume-Uni que sous la 1ère République, les autres non."

    Vous : "en effet mais la france n’a pas été soumis à l’Angleterre et jusqu’à la 1ère gm les deux pays étaient rivaux. "


    C’est vous qui parlez de la guerre entre les deux pays en rapprochant le XVIIIe siècle et le XXe siècle, faisant ainsi l’impasse sur la majorité de la période républicaine écoulée à l’époque.

    Je sous-entends que c’est trop éloigné historiquement pour en faire état.

    Et vous m’approuvez, vous approuvez donc le fait qu’on ne pouvait pas lier ce fait (le Royaume-Uni déclare la guerre à la République au XVIIIe et pas au Xxe) à l’affirmation "pas soumis à l’angleterre.", car s’il n’y avait pas eu de guerre République-Royaume-Uni, la France ne serait pas soumise au Royaume-Uni.

    D’une part, cela s’inscrit encore une fois dans la logique tordue que vous avez.

    D’autre part, je parle d’agents, d’individus, pas de la France. Que des Républicains soient des agents de l’étranger, c’est possible, mais pas la France.



  • Marais 27 juin 2014 17:54

    Si vous voulez savoir d’où je tiens, entre autres, mes affirmations sur la République, voici la dernière vidéo de Marion Sigaut :


    Elle y dit, entre autres, que la monarchie française n’était pas une dictature.
    Je ne sais d’où vous vient l’idée que la monarchie en fut une, mais Mme Sigaut a étudié l’histoire pré-révolutionnaire, ses études s’appuient sur des faits.


  • Marais 27 juin 2014 03:25

    "si la rép n’a fait que renforcer la centralisation entamé par le royaume."

    La centralisation poussée à ce point est inefficace.


    "désolé je suis pas facho"

    Moi non plus.


    "sur la démocratie réelle/directe : vas te renseigner sur wiki et une constitution claire sur certaines choses feront le travail."

    1) Le passage ’une constitution claire sur certaines choses feront le travail’ ne veut rien dire grammaticalement parlant.

    2) a) On est dans un débat, il faut donner des arguments, pas ’tu es pro pétain’ et autres âneries du même genre ou "vas te renseigner sur wiki". Quand je pose une question, je n’ai pas envie qu’on me réponde à côté et de façon basique.

    b) J’ai retenu un passage très intéressant : « que »Les «  communautés d’habitants », qui disposaient même d’un statut juridique, ont fonctionné sur le mode de l’autogestion pendant des siècles. Les rois et les nobles se contentaient de gérer les affaires liées à la guerre ou à leurs domaines privés, d’administrer la justice et de mobiliser leurs sujets par des corvées. Les autorités monarchiques ou aristocratiques ne s’ingéraient pas dans les affaires de la communauté, qui se réunissait en assemblée pour délibérer au sujet d’enjeux politiques, communaux, financiers, judiciaires et paroissiaux".

    Ils disposaient donc d’une démocratie locale et pouvaient gérer leurs propres affaires, tandis que nous devons tout attendre d’une démocratie difficile à tous points de vue.

    c) Tu veux une démocratie directe. Mais si les citoyens veulent donner plus de pouvoirs aux régions ?


    "liberté, égalité, fraternité :)"

     smiley.

    Plus sérieusement : c’est n’importe quoi. Liberté:Les pauvres sont obligés de survivre à l’heure actuelle ; Egalité : il y a des exilés fiscaux ; Fraternité : c’est la lutte politique entre gauche et droite, souverainistes et européistes, progressistes et réactionnaires. A la limite ça pourrait marcher pour les francs-maçons et encore : liberté pour les francs-maçons, égalité entre francs-maçons du 33ème degré, fraternité entre francs-maçons du monde entier.

    Vous montrez encore une fois que les valeurs républicaines sont du pipeau.


    "élites républicaines détruisant la rép ?"

    Élites républicaines détruisant la France plutôt.


    "je ne suis pas fan de la rép"

    Vous le cachez bien smiley.


    "je disais juste que la rép a une vision ethnique à la base et nationaliste et bien qu’en partie libérale-bourgeoise elle est incompatible avec le NOM. en fait on détourne le sujet."

    Certes, nous avons largement transgressé le cadre strict de nos désaccords premiers pour aboutir à tout autre chose.

    Toutefois nous nous sommes divisés sur la nature de la République, pour savoir si Elle était en vérité française ou anti-française. Nous avons juste élargi le cadre de notre débat pour répondre à cette interrogation fondamentale.

    Ainsi, nous n’avons pas détourné le sujet, nous avons juste fait des circonvolutions.


    "régions + fortes=nation - forte :) comme l’ue voulant fédéraliser la france."

    Il n’y a pas de peuple européen, il y a un peuple français même s’il y a des Bretons, des Normands, des Réunionnais... du temps de la monarchie, le Royaume de France fut à plusieurs reprises le pays le plus puissant d’Europe et même du monde au XVIIIe siècle. Donc régions plus fortes = Nation moins forte ?



    Je ne vois pas, après cela, quoi ajouter à notre échange. Je l’avoue, votre recours fréquent à l’injure commence à m’irriter et ce message a manqué de correction à votre égard, ce qui est condamnable mais excusable étant donné le ton que vous avez, certaines fois, utilisé à mon égard. Je crains donc de devenir fort désagréable par la suite.

    J’ai également remarqué que nous avions commencé à nous répéter, et nous n’avons pas pu nous réconcilier sur la nature fondamentale du régime républicain car notre désaccord sur cette nature est irréconciliable. Seules la victoire puis la domination intellectuelles de l’un sur l’autre rendraient possibles un débat s’orientant dans une autre direction. Cela est peu probable car nous sommes sur Internet et que nos échanges ne sont que des jeux un peu plus évolués que les jeux ordinaires.

    A moins de faire l’impasse sur la nature de la République, dérivant ainsi sur des sujets sans rapport avec celle-là, entraînant un intérêt probablement moindre dans nos échanges futurs que ceux-ci, quoiqu’on ait pu en penser ; nous devrions également revenir à une communication plus civilisée, car si nous sommes sur Internet, nous n’en conversons, et si vos invectives m’amusaient dans les premiers temps, cet effet a cessé depuis et elles ont même commencé à m’irriter. Avant que nos échanges ne soient entachés de trop grande agressivité, il serait peut-être bon de s’arrêter ici.


    Qu’en pensez-vous ? Nous pouvons continuer nos échanges ou simplement nous arrêter là.




  • Marais 27 juin 2014 03:25
    « j’ai dis que la rép à renforcer la nation fr que la monarchie a forgé, en quoi c’est dictatorial. »
    On reconnaît un arbre à ses fruits : si la République a continué l’oeuvre de la monarchie et que la monarchie est une dictature, alors la République est une dictature.
    Ou alors comment la République a-t-elle la dictature liée à la monarchie ?

    « l’athéisme est au plus haut là bas aussi, il ne cesse d’augmenter. »
    L’athéisme est une croyance.

    « une démocratie/rép est une dictature laïque mdr ? »
    Nous ne sommes plus en démocratie depuis la forfaiture de Lisbonne. Nous nous dirigeons doucement mais sûrement vers une dictature, laïque dans ce cas précis

    « l’angleterre a déclaré la guerre à la france rép dés le début et ensuite on était souverains pas soumis à l’angleterre. »
    1) Il n’y a eu la guerre entre République et Royaume-Uni que sous la 1ère République, les autres non.
    2) Mais soumis aux Etats-Unis, notamment par nos élites.

    « j’ai dis que le gauchisme ce n’est pas la gauche, c’est un concept différent, les gauchistes c’est des gens qui interprètent les valeurs de la gauche et du socialisme. en fait tu es un ignare qui ne capte pas la différence entre socialisme et gauchisme. »
    Ouvre un dictionnaire : le gauchisme est une catégorie de la gauche, comme le socialisme. Toute personne qui interprète les valeurs de gauche sont liées à la gauche.
    Dire des âneries ne change pas la réalité pour autant.

    « le jacobinisme a été combattu par la bourgeoisie et l’etat en effet d’une certaine manière peut être utilisé pour la bourgeoisie. »
    Ils combattent ce qui les aide ? Très drôle.

    « « Et 200 après, nous avons de nouvelles féodalités... avec les banques. »
    en effet mais la loi de 73 date de 73. mais là n’est pas le sujet. on parle de nationalisme. »
    Tu ne vois pas le rapport ? Le nationalisme c’est la Nation. Selon toi, le régionalisme, qui donne plus de pouvoirs aux régions, le pouvoir est donc plus local, ce qui affaiblit la Nation. La féodalité est un pouvoir local, ce qui affaiblit la Nation selon ta logique. Nous parlons donc bien de nationalisme en parlant des banques mais selon ta logique.
    Au passage, les barons de l’UMP et du PS affaiblissent aussi la Nation, donc la République affaiblit la Nation, toujours selon ta logique.

    « on peux avoir des interprétations multiples de la liberté et égalité »
    Tu parlais de « Révolution libérale » et de « liberté libérale », les libéraux n’ont pas une interprétation très variée de ces deux notions, elle ne varie que dans son intensité ou son application.
    Ce n’est pas ma faute si ton discours est pauvre et manque de clarté et de cohérence.

    « qui ne sait pas lire »
    Alors pourquoi je te réponds ?

    « quand on détruit la féodalité il y a la fois plus de liberté et d’égalité... le problème c’est que ça ne doit pas s’arrêter à la simple fin de la féodalité.
    et je l’ai dis la liberté libérale est considéré parfois comme l’esclavage du capitalisme. »
    1) Va dire ça aux pauvres, je suis sûr qu’ils se sentiront libres et égaux face aux autres.
    2) Le problème c’est que ton énoncé ’la liberté libérale est parfois considérée à l’esclavage du capitalisme« ressemble à l’affirmation. ’la liberté c’est l’esclavage’. Au lieu de rapporter ce que pensent les autres, construis ton discours, ça sera déjà mieux.

     »la république est désintégré par l’ue et le gouv mondial« 
    Que la République met en place, tu est très logique...

     »quand la nation prévaut sur les régions elle est plus forte« 
    1940 montre que tu as tort.

     »ça date de 40 ans seulement
    « Dans les formes, c’est toujours une République. »
    sauf qu’elle est désintégré depuis 40 ans ;)« 
    Arrête de délirer et essaye de comprendre ce que je te dis : tu me dis qu’elle s’est désintégrée depuis 40 ans. Mais le chef de l’Etat est le président de la République, les traités ont été conclus par les présidents successifs, nous sommes dominés par la loi de la République, l’hymne est la Marseillaise, notre symbole est Marianne, notre drapeau est de couleur bleue, blanche et rouge.
    On parle sans cesse de valeurs de la République. Et tu dis que la République s’est désintégrée ? Est-ce que ton dogme républicain t’a tellement lavé le cerveau que tu nies la réalité ? Apparemment, être républicain entraîne des lésions cérébrales.

     »pas les même nations que la france... qui ont toujours été fédérales, la france s’est sans cesse renforcé en centralisant.« 
    Toujours, sans cesse... ça doit être sympa de croire en cette religion républicaine : ça permet d’être sûr de soi. Il y a eu juste un petit problème : la réalité historique. En effet, les Etats-Unis furent de type confédéral avant d’être de type fédéral.

     »tu as raison la république c’est le NOM même si toutes ses valeurs et elle sont désintégrés par le NOM c’est le NOM mais la france aussi c’est le NOM car c’est un pays s’étant laissé « dupé ». « 
    Si la République était la France, la France n’aurait pas tant de problèmes.
    Donc République= NOM : vrai ; mais République= France ; faux, donc NOM= France : faux.

     »depuis 50 ans seulement.« 
    50 ans de République.

     »« Le NOM peut exister car des chefs locaux font advenir le NOM. Comment ces chefs ont-il pu prendre le pouvoir si tous les républicains (idéologues, fonctionnaires, élus, chefs d’Entreprise, intellectuels) n’en voulaient pas ? »
    dans ce cas là il faut un iiième reich contrôlé à 100 % par les nazis, aucun pbs d’infiltration ;)« 
    Tu compares la République française au IIIe Reich ? Quelle audace.
    Mais effectivement, si on pense, comme moi, que la République est la source de la destruction de la France, alors il est logique que des républicains trahissent la France.

     »Des républicains comme Christiane Taubira ? Mdr.« 
    tu es un guignol tu me sors un agent du NOM / : moi je te parle des républicains du xixème siécle/xviii ème siècle.« 
    1) Je pourrais aussi parler de François Hollande, de Geneviève Fioraso, de Nicolas Sarkozy... l’élite républicaine en somme.
    2) Résumons ce que la durée de la République du XVIIIe au XXe siècle
    XVIIIe siècle : Ière République, 8 ans.
    XIXe siècle
    Ière République, 4 ans.
    IIème République : 4 ans.
    IIIème République : 30 ans.
    XXe siècle :
    IIIe République : 40 ans.
    IVe République : 12 ans.
    Ve République : 42 ans
    XXIe siècle
    Ve République : 14 ans.

    Résumons : combinées, les Républiques du XVIIIe siècle et du XIXe siècle ont une durée de 46 ans, celles du XXe et du XXIe de 108 ans, soit plus du double, et encore il y eut de longues périodes où la République n’était pas présente au XIXe siècle, tandis qu’elle fut quasiment ininterrompue depuis 1901.
    On voit un arbre à ses fruits, pas à son écorce, et le fruit est vraiment pourri.


     »la rép a une vision ethnique, la monarchie avait une vision encore moins ethnique de la france. « 
    1) Une vision ethnique doit être cohérente, à travers une politique claire et efficace notamment. La politique menée actuellement n’est ni l’un ni l’autre, la République n’a donc pas de vision ethnique de la France.
    2) Je le répète, une réalité ethnique n’a pas besoin d’être vue car elle est vécue, la monarchie réagissait en fonction de la réalité ethnique, tandis qu’une vision ethnique est nécessaire quand il n’y pas de réalité ethnique et qu’il faut la construire.
    Vous devriez me relire.

     »les droits de l’homme parlaient de nation ...Une Nation virtuelle, irréelle. ...la nation fr est irréelle« 
    Tu devrais me relire : j’affirmes que la République est bâtie sur une illusion, alors que les citoyens citoyens croient sincèrement que la République est bâtie sur la réalité, ce qui n’est pas le cas (cf. toi parlant de la culture française et moi te répondant).
    La Nation réelle est aujourd’hui étouffée par la Nation imaginaire fantasmée par les républicains et c’est pour cela qu’il y a autant de problèmes : car les politiques ne règlent pas les problèmes en fonction de la réalité mais en fonction de l’illusion républicaine.

     »lis la bible... tu crois que dans ta vie sur terre tu fais ce que tu veux en tant que chrétien ?« 
    1) Tu paraissais bien sûr de toi, je voulais savoir si tu parlais en connaissance de cause.
    2) a) La vie est incarnée dans la Matière, ce que tu dis est redondant.
    b) On peut faire dire beaucoup de choses à la Bible : regarde la différence entre Eglises chrétiennes et les nombreuses hérésies.
    c) Tu affirmais que les valeurs républicaines ressemblent aux valeurs chrétiennes, or les valeurs républicaines s’apparentent en partie à des délires.

     »« Oui, comme un parasite dépend de son hôte. »
    la rép fait partie de la nation fr comme la monarchie.« 
    1) Oui, la République fait partie de la France comme un parasite fait partie d’un hôte.
    2)La monarchie a construit la France, la République la détruit, la monarchie fut la France, la République est à côté d’elle. Ils ne peuvent pas être semblables.

     »donc la france est mondialiste car des français prônent le mondialisme.« 
    Des Républicains, quant à dire si ce sont des Français... on peut dire de même que des citoyens du monde, donc de nulle part, sont français.

     »ce qui se passe depuis 40 ans c’est le NOM et que le NOM se sert de tous les régimes politiques.« 
    Si les républicains arrêtaient de baisser leur froc, on pourrait résister au NOM comme la Russie.

     »« 1) Tout régime est soutenu par ses élites, même en démocratie, si les élites s’en détournent, le régime s’écroule. »
    pour ça que la rép est désintégré par l’élite ? ça veut dire que ses élites sont anti-républicaines.« 
    Non, les élites républicaines se servent de la République pour trahir la France, comme d’habitude.

     »Rends-toi compte : il a fallu tuer la monarchie pour que les élites puissent appliquer leur plan maccabre, elles peuvent l’appliquer en République sans la tuer. »
    enfin tu le reconnais pour toi la faiblesse de la rép c’est que c’est pas une dictature totale. il faut lutter contre l’oligarchie en foutant une dictature.« 
    1) D’accord. les élites ne peuvent pas faire ce qu’elles veulent = dictature ?
    2) Je répète : si je suis ta logique et que la monarchie était une dictature, alors son continuateur, la République française, est une dictature. Mais c’est peut-être trop compliqué pour toi.


     »« 3) La monarchie s’est fait détruire par les élites monarchiques, la République se fait détruire par les élites républicaines.
    « Mais elle a été permise par les élites républicaines donc la République. »
    élites détruisant la rép ? la france l’a permis donc elle est mondialiste ?« 
    1) Merci de m’avoir fait remarquer cette erreur, car je voulais dire ’... monarchiques alors que la République est un instrument des élites républicaines’. C’est mon premier contresens. Et vous, combien d’erreurs et de contresens au sein de vos textes ?
    2) Vous croyez que République=France : vrai ; que République= NOM : vrai ; donc France= NOM : vrai.
    Alors que : République= NOM : vrai ; France = République : faux ; donc France=NOM : vrai.


     »tu es pro pétain c’est noté« 
    Tu as déjà dit que j’étais vichyste, donc pro-pétain, il me semble. Viendrais-tu de découvrir ce qui te semblait évident ?

     »« Les régionalistes sont patriotes, les sécessionnistes sont anti-patriotes. L’UE n’est pas régionaliste : elle veut des régions indépendantes. »
    les régionalistes veulent des régions plus fortes comme les capitalistes et libéraux, noté « 
    Je te parle des régionalistes, des sécessionnistes et de l’UE et tu me parles des capitalistes et des libéraux. Quel est le lien tarabiscoté entre ces deux sommes d’éléments ?

     »« on els a francisé d’avantage dans la douceur »
    « en effet il y a eu des révoltes, guerres et révolutions en province ? »
    « La Chouannerie, ça ne vous dit rien ? »
    c’est lié au roi et ça a pas duré longtemps.« 
    1) La Chouannerie est une guerre civile. On s’en fout que ça ait duré 1 mois, 1 an ou vingt ans : c’est une guerre civile, donc terrible pour les nationalistes.
    2) Non, c’est lié à la Révolution. Pas de Révolution = pas de Chouannerie.
    Or, sans la mise à bas de la monarchie, donc la période post-révolutionnaire puis républicaine il n’y aurait pas eu, selon vous, de francisation totale du territoire. Vous mentez donc quand vous affirmez ’on els a francisé d’avantage dans la douceur’.

     »de gaulle était anti NOM il a fait il a rép point barre« 
    Et des républicains sont pro-NOM, et les monarchistes sont anti-NOM, donc un proto-monarchiste a établi une République, en partie pro-NOM. Mais vous avez raison : au diable la logique, la vie est tellement plus simple sans.

     »certes mais elle s’est centralisé de plus en plus des capétiens jusqu’à 1789.« 
    1) Il y a monde entre les relations franques et l’Etat jacobin enchaînant gabegies et erreurs drastiques.
    2) a) Si l’Etat fort contrôle tout, alors vous êtes, encore une fois, dans l’illusion : grands patrons, NOM, barons locaux, souveraineté.
    b) Alors que l’Etat n’a jamais été autant centralisé (les allègements d’impôt son accordés par l’Etat, la souveraineté est prêtée à Bruxelles et pas donnée, c’est le chef de l’Etat qui s’aligne sur Washington), il a rarement eu aussi peu de pouvoir : il ne peut rien faire.

     »vassalité : seulement des barons sans pouvoirs quasiment."
    Ils étaient aux Parlements, qui avalisaient les lois promulguées par le roi et l’Etat. Ce n’est pas rien.


  • Marais 26 juin 2014 19:06

    « sous le régime nazi il n’y avait pas de gauchistes et mondialistes, aussi sous le régime bolchevique et stalinien, dans le NOM il n’y aura pas de nationalistes, bref argument de merde. »

    Sous la République il y a des royalistes, rien ne dit que sous le NOM il n’y ait pas de nationalistes.


    « une monarchie est dictatoriale donc ton prétexte de la démocratie est une blague.
    hitler est arrivé au pouvoir par les urnes. »
    La monarchie est dictatoriale, ce qui est mal, mais tu dis ’elle s’est basé sur la nation fr créé par la monarchie.’. Donc la République s’est créée sur les cendres d’une dictature, comme elle a continué l’oeuvre de la monarchie c’est une dictature. D’accord...

    « la france sous la rép est arrivé à son paroxysme. »
    Mais elle a perdu beaucoup de fois sous elle.

    « car c’est le capitalisme ? »
    Faux : Le capitalisme est très présent aux Etats-Unis, mais ce pays est resté très croyant. 

    « dictature chrétienne donc ? »
    Quel est le mieux entre une dictature chrétienne et une dictature laïque ?

    « l’atlantisme n’est pas républicain guignolo on l’est seulement depuis pompidou. »
    Et avant on était brittanolâtres, la République est merveilleuse.

    « le gauchisme ce n’est pas la gauche et le socialisme, c’est une interprétation foireuse (en faveur du capital) du socialisme. »
    Le gauchisme ce n’est pas (aussi la gauche), et le socialisme interprète mal le socialisme. D’accord... smiley Ta phrase ne veut rien dire.

    « la révolution libérale c’était avant tout contre la féodalité, un moyen pour atteindre l’égalité. »
    Et 200 après, nous avons de nouvelles féodalités... avec les banques.

    « de plus on sait que le capitalisme s’est développé par l’intervention de l’Etat en complément du libéralisme. »
    Le jacobinisme c’est le développement de l’Etat, qui est l’un des fondements républicains. Tu critique le capitalisme, qui s’est développé grâce à l’Etat. En critiquant le capitalisme, tu critiques donc l’Etat. smiley

    « le libéralisme n’était qu’un début pour atteindre l’égalité »
    « la liberté libérale n’est pas la vraie liberté pour beaucoup, la liberté dépend de l’égalité et pour les libéraux l’égalité est en droits. »
    Si je te comprends bien liberté = égalité, « le libéralisme n’était qu’un début pour atteindre l’égalité » donc libéralisme = égalité. Alors liberté libérale = fausse liberté ? Car libéraux = égalité des droits ?
    Si j’analyse ton discours, j’en conclus que la Révolution libérale était un moyen d’atteindre l’égalité, que la liberté dépend de l’égalité, que la Révolution permettait donc d’atteindre à la fois la la liberté et l’égalité mais que la liberté libérale n’est pas la vraie liberté. Si la liberté est liée à liée à l’égalité, l’égalité est liée à l’égalité, donc la liberté libérale ne permet ni d’atteindre la vraie liberté ni la vraie égalité.
    Il faut se relire, d’accord ? smiley


    « sauf que tes républicains respectent pas la rép donc ils ne le sont pas. »
    Des non-républicains à la tête de la République, ok pas de soucis... smiley


    « tu veux donner plus de pouvoir à ta région de merde au dépens de la nation qui a toujours été freiné par la région, »
    Une Nation est constituée de régions. D’autre part, c’est sous la République, où la Nation aurait dû prendre son envol, que toute l’idéologie actuelle (mondialisme, immigrationisme, européisme) a eu lieu.
    Dans les formes, c’est toujours une République.

    « tu soutiens plus de pouvoir aux régions comme le veulent les indépendantistes, un etat fédéral pour affaiblir la nation qui n’a déjà presque plus de pouvoirs. »
    1) Il y a une subtilité : l’indépendantiste veut sortir sa région de sa Nation, pas le régionaliste. Ta pensée semble manquer de subtilité.
    2) Donc les Etats-Unis, l’Allemagne, la Suisse... sont des nations faibles ? J’aurai tout lu de ta part. smiley
    3) C’est parce que la République, dépositaire de la Nation française a donné tous ses pouvoirs.

    « ces gens travaillent pour le NOM et gouv mondial ni pour la france ni pour la rép »
    Ok, mais comment ont-ils pu prendre le pouvoir ? Les gentils républicains se serait-ils laissés duper par les méchants mondialistes ? Donc ce sont soit des imbéciles soit des naïfs ? Je te signale que beaucoup d’élus sont européistes, par exemple, que beaucoup de fonctionnaires sont de gauche voire d’extrême et adhèrent à l’idéologie actuelle ; beaucoup de cadres et de chefs de grandes entreprises sont pour la mondialisation, le libéralisme et l’euro.
    Qu’il y ait des républicains sincères, pourquoi pas, mais je remarque qu’ils sont minoritaires comparés à tous les antinationaux grangénant la République. C’est déjà arrivé et c’est pour cela que je suis contre la République.

    « depuis 50 ans c’est le NOM pas la rép. »
    Le NOM peut exister car des chefs locaux font advenir le NOM. Comment ces chefs ont-il pu prendre le pouvoir si tous les républicains (idéologues, fonctionnaires, élus, chefs d’Entreprise, intellectuels) n’en voulaient pas ?

    « mdr c’est les républicains qui n’ont jamais autant exalté le nationalisme et patriotisme. »
    Des républicains comme Christiane Taubira ? Mdr.

    « pareil pour la rép où tu dis qu’elle faut qu’elle signale l’ethnie dans la constitution. »
    Il y a une différence profonde entre vision ethnique et inscription de l’ethnicité dans une constitution.

    « en 1789, les droits de l’homme parlaient de nation, c’était fait pour le peuple fr. »
    Une Nation virtuelle, irréelle. D’ailleurs, qu’est-ce que le peuple ? Si je suis la logique démocratique française (démocratie : par le peuple et pour le peuple), le peuple veut trahir la France depuis 50 ans.

    « les valeurs chrétienne régissent la vie matérielle. »
    Tu es chrétien ?

    « ce qui prouve que la rép dépend ainsi de la france qui est son fer de lance comme le dit ferry. rép=pas mondialiste »
    Oui, comme un parasite dépend de son hôte.
    Et la République est bien mondialiste, car nous vivons en République, et ce sont des citoyens français, donc républicains, qui prônent le mondialime. Donc la République est bien mondialiste. Mais si je te suis bien, la réalité n’est pas la réalité, et tout va très bien malgré le chômage, les impôts, l’immigration, le communautarisme... smiley


    « la rép c’est fait infiltré comme toute démocratie, la rép allemande a permis le nazisme mais on va dire que rép de weimar=nazisme ? la rép se fait anéantir comme la monarchie avant mais avis je dire monarchie=rép ? »
    1) Tout régime est soutenu par ses élites, même en démocratie, si les élites s’en détournent, le régime s’écroule.
    2) Il faut se renseigner : une baguette de pain valait des milliards de marks à l’époque. Les gens avaient besoin d’une solution, la République de Weimar n’a pas de trouvé de solution. Ils ont donc élu Hitler. Pour survivre.
    L’incompétence est donc mortelle pour la démocratie, et je crains que les mesures d’Hollande n’aggravent la situation au point de pousse les gens à des solutions extrêmes, et je ne parle pas du FN. Comparé à Hitler, Marine Le Pen est quelqu’un de modéré, comme son père avant elle.
    3) La monarchie s’est fait détruire par les élites monarchiques, la République se fait détruire par les élites républicaines. Mais il y a plusieurs différences : le roi n’avait pas besoin d’être élu, donc pas besoin de réseaux, il était roi jusqu’à sa mort et avait donc l’expérience du pouvoir pour résister aux élites malfaisantes. Rends-toi compte : il a fallu tuer la monarchie pour que les élites puissent appliquer leur plan maccabre, elles peuvent l’appliquer en République sans la tuer.

    « euh la domination culturelle us est récente et a commencé seulement à de l’après guerre. »
    Mais elle a été permise par les élites républicaines donc la République. La Ve République est la République.

    « pétain et hitler étaient pour le régionalisme fr comme l’ue actuellement. »
    Les anarchistes et les libéraux sont contre l’Etat, pourtant ils sont différents. Il y a un monde entre Pétain et Hitler. Ne me faites pas croire qu’ils sont semblables, c’est ridicule.
    Les régionalistes sont patriotes, les sécessionnistes sont anti-patriotes. L’UE n’est pas régionaliste : elle veut des régions indépendantes.

    « en effet il y a eu des révoltes, guerres et révolutions en province ? »
    La Chouannerie, ça ne vous dit rien ? 

    « de gaulle a rétablit la rép et fait la vème... »
    Avait-il le choix ? Beaucoup d’élites étaient républicaines. Ce qui compte n’est pas qu’il ait instauré la IVe et la Ve République mais la manière dont il gérait le pouvoir et quelles étaient ses allégeances.

    « suffit de s’y connaitre en histoire, un lien en exemple sur le sujet : http://fr.wikipedia.org/wiki/Centra...)
    sans oublier la fin de la vassalité et l’incorporation de tout le territoire fr dans le domaine royal. »
    La France était moins centralisée qu’aujourd’hui : l’enseignement était assuré par l’Eglise, le droit n’était pas unifié, les Parlements avaient des velléités de résistance, il n’y avait pas de départements de taille commune mais des provinces de taille dissemblables, le social était géré au niveau local et pas national, les armées royales étaient constituées en partie de mercenaires.
    La vassalité n’avait pas disparu, et c’est justement parce que leur fonction était en danger que les nobles participèrent à la Révolution.
    Comparer la monarchie à la République sur ce point est donc fallacieux.

    « nouvelle constitution qui définit des lignes claires contre la’oligarchie (sur la souveraineté, l’usure...), liberté d’expression totale, il faut faire en sorte que les médias soient indépendants du capital et de l’Etat, et enfin il faut plus de démocratie et se rapprocher d’avantage de la démocratie réelle/directe. »
    De Gaulle a réduit le pouvoir des élites. Il est parti, elles sont restées et ont augmenté leur pouvoir. N’y a-t-il pas un danger à ce que les élites trouvent une parade ?
    Qu’est-ce que la démocratie réelle/directe ?

    « entre la rép fr, romaine, américaine, de Venise, russe, fasciste de 43, soviétique... pas bcp de points communs. »
    Et il y a une différence entre la monarchie anglaise et espagnole, marocaine et saoudienne. Je parlais des républiques en tant que République française, c’est-à-dire la Ière République, la IInde, la IIIe, la IVe, la Ve... les républiques. J’aurais parlé alors des monarchies et des républiques.
    Je repose ma question : quels sont, selon vous, les points communs et les différences entre la monarchie et les républiques ?

    « tous les régimes ont eu des problèmes et le NOM en a pris le contrôle. »
    Sauf que la monarchie avait moins de problèmes que la République, et ce sont les élites républicaines qui mettent en place le NOM.


Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité