• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

marauder

Je ne puis me décrire, étant à l'intérieur du moi ...
Si je me suis descriptible, alors je ne suis pas moi, mais l'exterieur.
Si vous me décrivez, fort probable que cela soit le fruit de votre illusion.
L'illusion étant le contraire du réel, cela n'a pas lieu d'être.
Le réel étant si peu compris, autant ne pas le soumettre.
 
Et paffff le chien !
(pshiiiit la chenille, p'tain le daim, et poufff le cascadeur)

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 741 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • marauder 23 février 2014 08:42

    Ne pas répondre a la vitesse « demandée » par le flux d’information est déja un premier pas vers la redécouverte de nos capacités intuitives ...
    Perso, j’ai quitté ma grande ville natale y’a 4 ans, je suis en tipi depuis 3 ans dans la montagne. Je peux vous dire que, si j’avais bien l’impression d’avoir des intuitions (pléonasme ...) avant de changer de vie, elles sont pour moi maintenant une source d’information quasi vitale. Ca va de, savoir si un voisin est chez lui (sans auto, on marche vraiment beaucoup, c’est domageable de faire deux heures de marche pour rien), à savoir si l’hivers a venir sera rude (pour le bois, les cultures ....), a sentir les personnes avec qui, potentiellement, on aura des relation réciproquement profitables (sens « noble », equité etc ...), aussi, la présence des bandits en bleu, en casquette, en col blanc, en blouson noir, en jean etc ...
    Il me semble meme que le processus « rationnel » arrive toujours a posteriori de l’intuition. Comme si on cherchait une explication a quelque chose que l’on a percu sans pour autant pressentir une quelquonque connaissance particuliere du dit phénomèene. En météo locale et agriculture, c’est vital. De même j’ai redécouvert simplement par intuition et observation les pratiques agricoles les plus pérennes et les moins impactante sur « l’harmonie du lieu » .
    J’ai aussi réussis a prévoir incroyablement précisement la tournure du climat au cours de l’années (été pourri ou pas, printemps pluvieux ou pas, forts vents etc etc ...).
    Apres, c’est évident, la météo (pas le climat), l’obesrvation attentive de la nature, sont quand meme bien expliqué par le fait que le cerveau travaille de manière inconsciente sur un nombre incalculable de parametre (je veux dire incalculable de manière conscientisée comme 2+2=4). Connaissasons nous exactements les valeurs que l’ont doit intégrer dans le calcul des mécaniques des forces inhérentes à la marche du bipede ? COnnaissons nous tous les équations ? Et elles-mêmes ne deviendraient-elles pas trop approximative dans les interactions les plus complexes ? Et pourtant, on marche. Plus fort, on a appris a marcher sans vraiment savoir qui est einstein :)
    Quand a la kundalini, chaipo c’kécé, je sais juste que j’ai vécu des experiences etonnantes qui ont de quoi faire tomber un grand nombres d’acquis scientifiques acquis trop dans un contexte idéologique technoscientiste.
    Dans la pratique de tout les jours, je n’explique rien, je décris approximativement ma démarche pour « capter » une intuition. Il y ’a d’une part, les émotion, d’autre part le mental (intimement lié, quand meme ...) et « ce qui est », comme une émanation du coeur, du « troisieme oeil » j’en sais rien. Cette « réponse » est la première qui nous vient, elle peut venir avant la question :). En cours d’auto-école, le bon moniteur dit « la première impression est la bonne ». J’ajouterais « ne pas avoir peur, aussi.... ».
    C’est la qu’on peut tester, sur la meteo, ou les gens, mais de manière détaché, c’est plus simple au début ... Et puis, meme si ca fait new-age, la méditation, la relaxation, le yoga, la quete du détachement (non-sens dans mes mots pour qui comprend ;) ), la connexion avec la Nature, faire son jardin, se déconnecter de cette vitesse et de ces energies trop agresssives et electriques, ca aide aussi.
    Bref, plus je me veut scientifique et rationnnel, plus je tombe sur le phénomene de l’intuition ...

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité