• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Marc Blanchard

Marc Blanchard

Ancien Directeur des ventes pour de grands groupes agro-alimentaires, j’ai décidé en 2001 de mettre mes compètences au profit d’un commerce plus juste qui ne profite plus au capitalisme mais aux personnes qui travaillent, créent et produisent.
Je dirige donc maintenant une des premières entreprise sociale au Vietnam « Fair Fashion » qui forme et emploie principalement des femmes et adolescentes victimes du Trafic et de l’exploitation sexuelle.
Fair Fashion est un des programmes des ONG « AFESIP » (Agir pour les Femmes en Situation Précaire) et « Alliance Anti Trafic ». Depuis 1997, ce sont plus de 6000 femmes que nous avons sauvé de l’esclavage sexuel. La plus jeune n’avait pas 6 ans !

Tableau de bord

  • Premier article le 02/01/2009
  • Modérateur depuis le 29/03/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 4 167 150
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique







Derniers commentaires



  • Marc Blanchard Marc Blanchard 28 octobre 2009 08:03

    J’ai oublié de réagir aux microcredits. J’ai reçu une fille « française » en VDI qui voulait en coller aux filles dont on s’occupe. Je l’ai viré (gentiment). C’est une vaste fumisterie visant à piquer le peu qu’il reste à ces gens et surtout à les asservir.

    Donc totalement d’accord avec l’auteur.

    Je rajouterais aussi que quand ces crédits sont proposés à des taux débiles, la communauté doit se porter caution. Donc en cas de défaillance, ce sont les autres qui doivent payer. Ensuite ils refont d’autres crédits pour pouvoir assumer mais avec des taux encore supérieurs pour en arriver à un point où les remboursements compensent à peine les intérêts.
    Je viens d’aider une famille victime de cette magouille de nos pauvres banquiers. 
    Ca fait 3 ans qu’ils remboursaient leur emprunt. Le capital restant dû restant le même... Une vis sans fin...

    Dans notre entreprise, quand une femme veut s’installer à son compte, c’est nous qui finançons à taux 0, même moins car on achète le matériel, on provisionne les loyers, les matières premières, On lui donne aussi des commandes en sous traitance pour démarrer son business le temps qu’elle se crée sa clientèle.



  • Marc Blanchard Marc Blanchard 28 octobre 2009 07:11

    Très bon article !
    En tant qu’acteur du commerce équitable ou plutôt solidaire, je partage totalement son avis. L’appropriation par certaines firmes à des fins capitalistes et de « brandwashing » (Laver sa marque) pour engranger d’avantage de profits d’autre part est révoltante.

    Moi même très impliqué dans ce genre de business au Vietnam suis révolté quand je vois des produits que nous avons fabriqué vendus 10 fois plus cher au nom du commerce équitable.

    Quand j’ai dit à mes clients qu’ils ne pouvaient parler de commerce équitable avec de telles marges et que je le refusais, ils se sont tous barrés.

    C’est pas grave je les ai remplacé !

    tout ça pour dire que c’est un milieu très pourri, mais que tous les ânes ne s’appellent pas « Martin »
    Il y a aussi des gens honnêtes et sincères. En France nous ne produisons plus que pour 3 marques.
    Pour cela il faut privilégier la transparence et ne pas se laisser embarquer dans le markéting, la com et la pub. ça coute une fortune pour déballer des conneries et faire passer des vessies pour des lanternes.

    Ceci dit, si on prend le leader européen du commerce équitable qui à lui seul représente 70% du marché et qui n’arrête pas de nettoyer des grandes marques d’exploitants sociaux. C’est encore ce qui marche le mieux ! d’un point de vue financier et de résultats commerciaux...

    Tout cela pour dire que tout le monde n’est pas pourri dans ce milieu. Il y a aussi des gens formidables et je ne parle pas que de nous. Des gens qui ont de réelles convictions ; Il suffit juste de les trouver...
    En France je n’ai plus que 3 distributeurs qui acceptent de fonctionner avec un coefficient de 2. Nécessaire en fonction des charges du pays. tous les autres ont refusé... (sur à peu prés 250 entreprises contactées).
    Mais le monde est grand. Aujourd’hui on exporte aussi au canada, Japon, Australie, Singapour, Thaïlande, ...
    Et puis on s’est surtout développé sur le marché du luxe qui lui n’a pas l’air de souffrir de la crise.

    Comme je dit souvent « Il y a plein de pourris sur cette planète ! Mais plus en plus de personnes amèneront leur pierre à l’édifice, mieux ça ira.. »
    Il faut juste arrêter d’être con !
     



  • Marc Blanchard Marc Blanchard 28 octobre 2009 06:01

    Très bon article qui révèle encore la souveraineté impérialiste US.
    Pour ma part j’ai tendance à penser qu’un état diabolisé par les médias (donc qui ne se soumet pas) est plus vivable qu’un état qui se soumet.
    Je ne connais pas la Corée du nord ni du Sud, donc je me garderai bien d’en parler. mais ça me fait penser à une vieille technique déjà utilisée entre autres au Vietnam.

    Diviser pour mieux régner, piller les ressources et les richesses, et puis laisser les gens se battre entre eux pour vendre des armes . Quelque soient ceux qui gagnent ou qui perdent ou qui meurent, c’est tout benef pour l’industrie occidentale.

    Qui est le pire ? le président de la Corée du sud qui brade ses richesses tout en montant des usines US à la frontière du Nord pour en exploiter la main d’œuvre ?
    Ou le président du Nord qui essaie de résister pour préserver l’identité de son peuple car il sait que si il lâche ils vont devenir esclaves de l’impérialisme... ?



  • Marc Blanchard Marc Blanchard 26 octobre 2009 15:23

    @allo où c’est Mars ?

    « Mais les propos du genre en Thaïlande c’est à tout va, c’est organisé par l »état etc c’est du messonge total.« 

    Il faut tout relire mon grand !

    J’ai jamais dit ça !

    pour moi la Thaïlande ce n’est qu’une partie du problème. L’histoire raconte l’histoire d’une fille qu’on a retrouvé en Thaïlande. Mais on en récupère partout...

    Relis tout pour essayer de comprendre si tu peux y arriver. 

     »la planète Mars" qui en bon français croit tout connaitre pour y avoir séjourné 1 an sur une ile à touristes. La Thaïlande c’est grand !

    Moi ça fait 4 ans que je vis au Vietnam, j’ai encore pas tout compris et je pense que je ne comprendrai jamais tout. pourtant je parle viet et bénéficie de l’expérience de mon frère qui lui y vit depuis 17 ans et reconnait encore ne pas avoir tout compris.

    J’ai encore moins la prétention de connaitre la Thaïlande, mais mon collègue qui s’en occupe et qui sort des gamines des bordels à longueur d’année y vit depuis 10 ans (dans toute la Thaïlande) . C’est par son expérience et celle de ses 60 collaborateurs Thaïlandais que je sais ce qu’il s’y passe dans certains endroits.

    Mais toi tu sais encore mieux...



  • Marc Blanchard Marc Blanchard 26 octobre 2009 13:31

    @ allo la planéte Mars

    Tu sors de prison ou quoi ?

    Le routard c’est bien pour voyager, mais ce n’est pas un moteur de recherche. Si tu fais « prostitution enfantine Thailande » tu vas en trouver un paquet des sites.

    http://www.unicef.org/french/infobycountry/Thailand_35242.html
    http://sisyphe.org/spip.php?article1120
    ...

    A toi de chercher les plus intéressant si tu y arrives...

    Bonne tournante !

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité