• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Marc Bruxman

Ingénieur, scientifique, et passionné de politique, je m’intérésse particuliérement aux rapports entre le progrés techniques et les conditions sociales des gens.  

Tableau de bord

  • Premier article le 09/06/2006
  • Modérateur depuis le 07/09/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 33 3059 1579
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 22 15 7
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Marc Bruxman 30 octobre 2012 00:59

    Regrouper les deux sites permet de faire un site mieux équipé en matériel et avec des médecins plus expérimentés.

    L’hosto d’aix les bains avait dans la région une réputation « spéciale » et les gens qui avaient les moyens fesaient d’ailleurs en sorte de ne pas le fréquenter. Ils allaient à Chambéry quand bien même ils habitaient Aix. Mieux vaut un pole d’excellence à 15 Km de chez soi qu’un pole moins bien fourni à 2 Km.



  • Marc Bruxman 29 octobre 2012 19:49

    Vous faites de la récupération politique dont même la victime ne veut pas. Ce bébé était malheureusement très prématuré. Et il n’est pas dit que l’on aurait pu. sauver le bébé sans des équipements spéciaux. Même à Paris toutes les maternités ne traitent pas les grands prématurés.

    Quand à la maternité d’Aix les bains vous me faites rire (j’ai vécu dans la région). Chambéry est à 15 kilométres et tous les locaux savaient qu’il valait mieux se faire hospitaliser à Chambéry qu’à Aix. La plupart des chambériens vont réguliérement à Aix et inversement. Les deux villes ne font quasiment qu’une même si chacune a gardé son identité. Alors cet exemple est mauvais. Fusionner ces deux maternités est juste rationnel et ne pénalise pas. (On parles de 15 Km de distance dont une bonne partie en voie rapide).



  • Marc Bruxman 20 octobre 2012 01:02

    Nullement. Eux les allogénes comme vous dites perdent aussi une part de leur identité en venant ici. C’est un grand brassage qui est en cours et ils sont autant terrifiés que vous de ce qui leur arrive.

    Pourquoi croyez vous que les islamistes foutent le bordel ? Parce qu’ils ont très bien compris eux aussi que leur pouvoir sur le monde est en train de faire « pshit ». Le peuple qui est sur de lui rigole quand on attaque sa culture car il sait qu’il est fort et que celui qui attaque est un nain. Quand vous voyez les gens devenir extrémistes pour une caricature c’est qu’ils savent qu’ils ont risquent de tout perdre. Les islamistes vont finir comme le vaticon c’est juste une question de temps.

    Ce faisant, il y aura brassage, mélange et au final les gens finiront par oublier ce qu’il y avait avant. Bien sur cela va prendre du temps.



  • Marc Bruxman 19 octobre 2012 19:55

    La mondialisation est liée à l’évolution de nos moyens de transports et de télécommunication. Etant devenue possible sans douleur, l’immigration est devenue fréquente. Aujourd’hui, un Paris-Shanghai est moins long qu’un Paris-Marseille en 1800. Il ne faut pas s’attendre que les populations ne se brassent pas c’est inévitable.

    Et il ne faut pas attendre que ce brassage conduise à une assimilation compléte des étrangers, ni que la structure sociale de ceux qui accueillent ne s’en trouve pas modifiée.

    Cette mondialisation a bénéficiée à certains espaces géographiques (essentiellement les grandes métropoles) et fortement nuit à d’autres en termes économique. Face à un appauvrissement monétaire et une culture venue d’en haut qui a déja changé, les gens prennent peur. Et votent pour ceux qui leur font croire que le monde qu’ils ont connu avec le village, son clocher et son marché pourrait revenir. C’est une utopie. Mais c’est une utopie tentente pour les plus faibles à l’heure ou un changement radical à la fois irrésistible et imprévisible. Cette utopie va devoir être déconstruite avant de faire de gros dégats. Vous ne reviendrez pas sur la mondialisation à moins de construire des murs et d’instaurer une dictature. Vous ne pourrez plus être compétitif sans travailler à l’international.

    Mais la difficulté c’est que le grand changement n’est pas fini et qu’il va falloir contenir le fléau nationaliste pendant quelques décénies avant que les gens finissent par ne plus comprendre ce que cela voulait dire. Ou qu’un pays le tente et que les autres voient le désastre.

    En attendant, il va falloir rester vigilant à chaque élection et défaire ces idées nauséabondes. Jusqu’au jour ou les gens auront oubliés ce qu’était le monde d’avant...



  • Marc Bruxman 19 octobre 2012 19:27

    Et la arrives un autre passager et il dit :
    « Moi je suis trader et je gagnes 5 Millions d’euros par an ! Je viens de marcher dans la merde et tu va me lécher les bottes ! ».

    Ca eut été marrant et ca lui aurait appris qu’on est toujours le pauvre de quelqu’un et le riche de quelqu’un d’autre...

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité