• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

lucien bomberger

lucien bomberger

Je ne suis rien qui puisse être défini en une seule ligne, si ce n'est peut être la trajectoire parcourue par le grain de sable que je suis, venu du néant pour vous rejoindre jusqu'ici.

Tableau de bord

  • Premier article le 24/08/2009
  • Modérateur depuis le 16/03/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 7 75 97
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique










Derniers commentaires



  • lucien bomberger lucien bomberger 8 septembre 2013 20:06

    Voter pour des idées, une à une.
    Prenez 40 valeurs morales, et mettez les en cotation dans une Bourse Citoyenne Française.
    Mettez toutes les propositions politiques de tous les partis, et donnez une côte aux seules idées que vous soutenez séparément pour éviter la confusion et la division que vous proposent les partis. En somme, faites vous-mêmes votre programme idéal en ne cochant que les cases correspondantes à vos vœux politiques. 
    A la manière que vous iriez dans les rayons de grande surface pour prendre vos ingrédients culinaires et remplir votre caddie comme bon vous semble, prévoyez d’entrevoir la possibilité de choisir une à une les propositions politiques qui vous font vibrer.
    Les partis se divisent dès le départ toutes les bonnes idées et cela vous rends indécis ? Et pour cause, vous ne votez plus que par vote sanction, jamais pour, toujours contre ? Vous ne votez plus ? Adopteuncitoyen.fr et réclame une Bourse citoyenne qui te permettra de participer à la jauge et à la visibilité des valeurs perdues.



  • lucien bomberger lucien bomberger 30 juin 2013 19:41

    Il faudrait vous faire à l’idée que vous pouvez, et c’est tout à votre honneur, concevoir un horizon nouveau pour changer le monde, mais tout en sachant que vous ne pourrez faire fi de l’opinion de tout le monde. Les tyrans ne supportent pas la controverse car ils ne la comprennent pas : la vérité absolue sort de la bouche de leur sauveur. 

    Lucien Bomberger : censuré et bloqué par l’UPR sur sa page FB. Mais pas que aussi sur le Sénat.fr.

    Certains militants me rétorquent que « ma pensée » n’est pas nécessaire.

    J’ai voté non à ce sujet. Pourquoi ?

    1-Il reste qu’il ne parle pas de la réforme du suffrage universel notamment par QCM pour tracer un cap idéal au-delà des partis. Actuellement le suffrage universel dans l’état actuel est la source principale des divisions des Français entre-eux. Car si l’art de diriger est aussi d’être à l’écoute du Démos, il est aussi dans la manière de poser des questions et dans les choix rendus possibles.
    2-Il ne parle pas de la réforme des médias, alors qu’il est clair que depuis l’ORTF c’est toujours un outil démocratique dans la main des propagandistes de la pensée à sens unique (celle qui va droit dans le mur).
    3- Il ne parle pas d’un temple du Démos pour simplifier notamment le référendum permanent et la mise en lumière de la jauge nationale de l’opinion publique réelle.

    Trop gaulliste pour donner le pouvoir au peuple en somme ?

    Après vous pouvez fermer vos écoutilles à mes propos, dire que ma pensée n’est pas nécessaire à votre avancement, mais sachez que, pour reprendre la finesse des proverbes chinois qui vous plaisent, il n’est pas plus sage que celui qui sait écouter même le vent, car il peut prévoir quand les nuages disparaîtront. La censure ne cache rien : elle encourage celui qui la subit à persévérer après avoir toucher la cible sensible.



  • lucien bomberger lucien bomberger 19 juin 2013 10:21

    Pile je gagne face tu perds est la devise du système en place.

    Si les Français ne savent plus pour qui voter, je suis prêt à parier qu’ils sont par contre convaincus pour quelles idées ils veulent voter séparément en dehors de toute agrégation d’idées contenues dans les programmes défendus par des « têtes ».

    Instituez un suffrage universel permanent par QCM et vous verrez que si les idées sont mises en avant, alors ils savent exactement vers où ils veulent se diriger.

    Le FN est une fausse alternative au système puisqu’il en fait parti. Il surfe sur le refus du système. C’est la carte « je perds ». Si le système « perd » alors le FN est le garage des véléités populaires de s’en sortir. Sauf que, à l’image de la « légitimité » de la 41è proposition du programme de François Hollande, le FN a en arrière boutique ses propres légitimités en attente, celles qu’il oblige à consentir dès lors que vous voterez pour le « pot pourri » de son programme.

    Ainsi, si le système perd, le FN est là pour engager le pire : le replis sur soi, la haine de l’autre, le nationalisme. C’est un jeu à double tranchant, car si vous voulez adhérer à une ou deux ou trois voir plus d’idée dans son programme, vous êtes contraint d’adhérer à toutes les autres...jusqu’aux 50èmes propositions, qui sont d’ailleurs ourdies par omission.

    Une fois au pouvoir le FN se jouera de l’interprétation des votes qu’il aura récoltés. Et alors là vous savez que d’une part vous serez toujours dans le système, mais que vous aurez sous le coup d’une colère « programmée » légitimer des actions que vous n’aurez pas forcément voulues. Ainsi vous serez perdant, enfumé, et amené vers des horizons à la hauteur de la violence de leur idéologie.

    La solution pour ne pas être divisé par les programmes des partis, il faut voter uniquement pour des idées une à une...



  • lucien bomberger lucien bomberger 19 juin 2013 09:51

    Bonjour Démosthène.
    Vous dites « j’ai quelques difficultés à concevoir ce que vous décrivez comme un « temple pour le Démos » »

    Vous passerez me voir, je vous prescrirai quelques séances.

    vous dites aussi :
    "Vous ne ferez rien ’ chez nous ’, plus rien n’est faisable à l’échelle Française de par nos dépendances, nos besoins et nos dettes.", dans ce cas je vous ferai un prix car il vous faudrait beaucoup de séances.

    Cordialement.



  • lucien bomberger lucien bomberger 18 juin 2013 17:59

    Avant de vouloir faire un rassemblement européen, il faudrait déjà se rassembler chez soi.

    La Démocratie c’est une boite à outil où tous les outils fonctionnement correctement, et dont l’utilisation n’est pas entre les mains de forces non-citoyennes.

    En France nous avons des outils qui manquent.
    1- Il n’existe pas de Temple pour le Démos, ce qui est un comble pour une démocratie. Ce qui veut dire que quiconque parle de l’opinion publique fantasme. Quiconque parle aux noms des Français fabule.

    2- Pas de médias citoyens, pas de débats, des chiens de garde de partout, en somme la haine de l’intelligence orchestrée tant à l’encontre des citoyens que de la démocratie.

    Les peuples n’ont que la démocratie qu’ils méritent, qu’ils imaginent, qu’ils conceptualisent, et qu’ils mettent en place. Idem pour les outils nécessaire à la pérennité de leur système démocratique.

    Maintenant vous pouvez imaginer un rassemblement européen, mais le mieux c’est de le faire déjà CHEZ NOUS !

     

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité