• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Marignan

Marignan

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 148 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Marignan Marignan 11 mai 2017 16:59

    A l’auteur.
    Désolant effectivement que le PC ait disparu des écrans radars du paysage politique national. JLM cependant poursuit l’œuvre d’éradication de son maître Mitterrand en l’espèce. Ensuite, les imposteurs ou traitres, c’est selon, du type Robert Hue ou Pierre Laurent finissent ce travail de l’intérieur. A force de se laisser manipuler par des pilotes extérieurs (Mitterrand, JLM), il n’est pas étonnant de sombrer ainsi.



  • Marignan Marignan 4 mai 2017 18:19

    A l’auteur.

    Au sein de mon entreprise, des stagiaires étudiants ont en effet reçu le courriel du président de l’Université de Bordeaux les appelant explicitement à voter Macron. Ces fonctionnaires qui n’accèdent à ces positions que par la volonté d’un gouvernement ou d’un ministre, rémunérés par l’impôt public, ne sont sans doute jamais allés aussi loin dans leur engagement officiel envers un régime politique auquel ils doivent tout, se prévalant de valeurs (démocratiques) à l’encontre desquelles ils appellent à lutter en incitant la population à les suivre dans leur choix. Il faut vraiment que le système UMPS soit profondément ébranlé pour voir tous les leviers de la propagande agités de la sorte. C’est bon signe. En même temps, cela indique clairement que lorsque l’alternance viendra, ils (les valets du système -presse subventionnée, enseignants du supérieur, artistes subventionnés, politiciens professionnels de la gamelle, ...) joueront à fond la carte du « après, moi le chaos ». Rien ne les arrêtera, sauf une chose et toujours la même en ces circonstances, la crainte du peuple, la seule menace que leur lâche conscience redoute par-dessus tout.



  • Marignan Marignan 1er mai 2017 17:56

    A Dom 66.

    A débile, débile et demi. Ce n’est pas parce que la vérité vous dérange que les faits n’existent pas. http://www.bfmtv.com/politique/legislatives-melenchon-se-voit-l-emporter-macron-la-partie-n-est-pas-finie-1154279.html
    J’imagine que c’est dur d’être cocu deux fois de suite avec le même homme, mais vous étiez prévenu.

    Enfin, mais cela a peu d’importance, pour votre information, je suis socialement sans conteste plus à gauche que JLM, notable d’un parti de droite (le PS) pendant 30 ans et défenseur de Maastricht (d’où découle en partie tout ce que vous rejetez, si je comprends bien) et membre d’une confrérie élitiste (la franc-maçonnerie) dont le bien-être du peuple est le cadet des soucis.



  • Marignan Marignan 1er mai 2017 16:08

    Je salue le très bon coup stratégique des deux compères. A cette croisée des chemins, il faut se rassembler sur l’essentiel et ici l’essentiel c’est la France, une idée autour de laquelle plus de choses les réunissent que ne les dissocient.
    Maintenant, quand Mélenchon se propose d’être le premier ministre de Macron, serait-ce aussi parce qu’ils ont plus d’idées à partager qu’à se reprocher ?



  • Marignan Marignan 1er mai 2017 15:53

    A l’auteur.

    Depuis l’écriture de l’article, JLM s’est exprimé en ce positionnant comme premier ministre de Macron. Il fait semblant de montrer les crocs, mais ce sont les dents de lait de celui qui demande à EM de faire un geste (pour que JLM puisse légitimer son ralliement aux yeux de tous, et que cela ne se voit pas trop), qui demande, mais ne menace pas (pourtant leur poids électoral au premier tour est quasi identique à quelques % près, ce qui lui permet de négocier durement s’il le souhaite). EM, en toute logique, ne recule sur rien dans son optique ultra-libérale et mondialiste car il a bien compris que JLM a déjà capitulé et qu’il ne lui mettra aucun bâton dans les roues pour le second tour.
    Comme vous alors, je pense en effet que l’écart vas se resserrer davantage encore maintenant, les « Insoumis » d’en-bas vont peut-être (sans doute) comprendre qu’ils n’ont rien à attendre du tout de Macron dans la négociation de troisième tour que JLM mène avec lui (et le PS) depuis dimanche dernier 20h00. Quand tu as dis oui une fois à Hollande (2012), après ...

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité