• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Martin

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 23/04/2022
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 261 201
1 mois 0 46 0
5 jours 0 9 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • Martin 2 août 14:30

    @Martin
    Je ne me suis pas relu, j’ai commis beaucoup de fautes, vous me pardonnerez.
    J’ajoute ici le titre du livre de Daubenton : Ukraine l’indépendance à tout prix.



  • Martin 2 août 14:23

    @Pierre-Marie Baty

    1. Vous dîtes : «  Il est tout à fait logique de vouloir garder secret le contenu d’une réunion préparatoire interétatique avant la formulation de la réponse commune, ne trouvez-vous pas ? » Vous avez raison mais il nous faut maintenant savoir si juridiquement et officiellement l’OTAN a promis à la Russie la non extension, car dans ce genre l’Histoire avec un grand H on ne peut se satisfaire de promesses secrètes et orales (nous ne sommes pas entre personnes ordinaires qui se promettent ceci ou cela, nous sommes soumis au droit international et non à des des promesses à l’amiable).
    2. S’agissant de la Moldavie, nous devons donc plancher. On trouvera sans doute un ouvrage sur la question ; ma connaissance la Russie était militairement impliquée, mais il faudra le vérifier.
    3. Sur le démembrement de la fédération russe, évidemment cela aurait dû se faire sous mandat des nations unis. Mais c’est une utopie, personne n’aurait osé l’accorder. Contre l’Allemagne ce fut possible (elle a perdu une grande partie de son territoire) mais la Russie, hélas, les nations unis ne seraient ne serait pas mis d’accord.
    4. Lech Walesa compare l’empire manière occidentale à celui de la Russie. Le deuxième pratiquant la force : obliger des états à rester dans la fédération Russe, sous peine de représailles militaires. La Biélorussie est dans cette situation. Certes elle a été déclaré indépendante mais dans les faits, elle est sous le joug de la Russie, laquelle, signalons le en passant, a eu aussi une sorte de Maïdan (en 2012), des manifestions gigantesques contre Poutine qui ont malheureusement échoué à faire tomber le pouvoir (la chasse au protestataires y a été efficace, comme en Biélorussie).

    La Russie s’est comportée en empire coloniale avec l’Ukraine. Si vous vous intéressez à l’Ukraine et non à ce que dit Poutine, lisez un ouvrage D’Annie Daubenton, elle y détaille l’histoire de l’Ukraine de 1991 à 2014. Vous y verrez à quel point Ianoukovitch fut le plus corrompu des président d’Ukraine, vous y verrez à à quel point la Russie a malmené ce pays. Ce n’était vraiment plus tenable pour l’Ukraine. 

    Bien à vous



  • Martin 2 août 13:40

    @Pierre-Marie Baty
    Peu probable que la Russie pût intégrer l’OTAN compte tenu du degré de corruption qui y régnait et y règne. C’est d’ailleurs une des difficultés qu’avait aussi l’Ukraine ; trop corrompue (bien que moins que la Russie depuis quelques années) pour être vraiment intégré à l’OTAN (et à l’union européenne). Une demande d’adhésion, oui, mais pas plus. Notons aussi que l’Ukraine ne pourra jamais intégré l’OTAN tant qu’elle est en guerre et tant que la Crimée ne lui soit revenue. Il ne s’agit pas du duperie mais d’un minimum de règle : démocratie, liberté de la presse, justice qui fonctionne assez bien, et territoires non annexés.



  • Martin 2 août 12:35

    @Martin
    Quelques réponses à vos réactions :

    1. Pour une décision de cette sorte (extension ou non de l’OTAN) le dossier n’aurait pas du être secret mais officiellement et juridiquement déclaré. La Russie le savait sans doute, comme tous pays dans ce genre d’histoire. On tient parole a un proche, un ami, une personne, une amoureuse, un amoureux, mais lorsque les choses se jouent à des niveaux étatiques, ce n’est pas la même chose. Par conséquent lorsque vous me parlez d’émotion (je ne crois pas être de ce côté même si ce qui se passe en Ukraine m’émeut fortement) je suis bien obligé de constater qu’elle vous saisit davantage qu’à moi. Les relations entre des entités du type OTAN et URSS ne sont pas soumis au même règle que la décence commune entre individus. Entre ces entités les promesses doivent impérativement être officialisés. Ni tenu SECRET (ne pensez-vous pas que tenir secret une telle promesse soit absurde), ni tenu par la seule parole de quelques-uns qui ont parlé au nom de l’OTAN. La Russie le savait sans doute. Si elle s’est fait ainsi dupée par quelques uns ce serait vraiment dingue. Leur aurait-il fallu une Amélie Zima pour les renseigner ? Ils en avaient sûrement à la pelle !
    2. Et puisque vous parlez de trahison, la guerre en Moldavie (1992) en marque une première avant même l’extension de l’OTAN qui pose problème à Poutine. Touts les pays ayant eu affaire avec la Russie savent très bien qu’on ne peut faire confiance à ce pays.
    3. Les Occidentaux auraient dû, comme le dit Lech Walesa qui tout naturellement vous déplait, démembrer la fédération russe, pour qu’elle devienne enfin un Etat nation, comme le sont devenus la Pologne (qui fut un empire), l’Allemagne, la France, etc. Pologne qui en cessant d’être un empire n’a finalement pas revendiqué des territoires à l’Ukraine (côté Lviv) et à la Lituanie (côté Vilnius).

    Bien à vous


  • Martin 2 août 09:53

    @Martin
    Mieux (mon habitus, vos le remarquerez, me met souvent en difficulté de bien écrire) : cela dans le but de prendre son destin en main, autrement dit pour que le grand frère fouettard cesse enfin de l’enquiquiner.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité