• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Martin

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 23/04/2022
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 319 201
1 mois 0 58 0
5 jours 0 38 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • Martin 17 mai 10:57

    @SEPH

    Vos faits sont fallacieux et je vais vous expliquer pourquoi.

    En Ukraine, les hommes politiques néonazis seraient :
     

    Oleksandr Sych

    Ihor Tenyukh

    Andriy Parubiy 

    Andriy Mokhnyk

    Ihor Shvaika

    Oleg Mokhnytsky 


    Là, cela semble aller dans votre sens.

    Mais comme le dit Alexandra Goujon dans son livre L’Ukraine de l’indépendance à la guerre, la plupart de ces extrémistes n’ont été qu’en fonction (dans le gouvernement de Iatseniouk qui n’est aucunement un extrémiste mais un pro-européen progressiste) qu’en 2014 et pour seulement quelques mois.

    Seul Andriy Parubiy  sur lequel on se focalise a continué à avoir un rôle. Néanmoins celui-ci a changer de bord depuis longtemps : 

    En 1991, il fonde le Parti social-nationaliste d’Ukraine, qu’il quitte lorsqu’il devient « Svoboda », en 2004. Il adhère ensuite à Notre Ukraine (non extrémiste), à l’Union panukrainienne (non extémiste) « Patrie » puis au Front populaire (parti non extrémiste de Iatseniouk).

    Et en 2016 il est élu président de la Rada.


    Bien à vous






  • Martin 17 mai 09:54

    @jjwaDal
    Bonjour,

    avant de vous répondre j’aimerais savoir si vous recevez un mail d’agora vox qui vous signalerait qu’une personne échange avec vous. De mon côté je ne reçois rien et c’est en consultant les réactions de cet article que j’ai constaté que vous m’aviez répondu.



  • Martin 17 mai 09:35

    @SEPH
    Tous les liens, de Wikipédia aux articles de journaux, sur Dimitri Outkine, nous en parle comme un fait connu que le concerné ne cache pas. Ici par exemple dans cette vidéo où l’on voit son tatouage SS : https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/manifestations-en-ukraine/vrai-ou-fake-des-mercenaires-de-l-armee-russe-sont-ils-nazis_5082310.html
    On ne peut escamoter ce fait. Par ailleurs, ce qui est dit de ce groupe Wagner non renseigne que ces mercenaires sont acquis à une idéologie raciale d’extrême droite, non pas celle du national-socialisme (seul leur chef porterait une admiration pour les SS), mais d’une idéologie faisant des Russes une race supérieure (page 114 du livre d’Eltchaninoff, qui analyse les discours idéologiques de Russie, nous parle aussi de cette idéologie, livre intitulé : Dans la tête de Poutine).
    Bien à vous



  • Martin 16 mai 21:03

    Je remarque que vous ne répondez jamais sur le chef néonazi du groupe Wagner médaillé par Poutine. Ou peut-être cherchez-vous un document qui prouverait spectaculairement qu’il n’est pas néonazi ?



  • Martin 16 mai 20:51

    @Iris
    Bonsoir Iris,

    vous dîtes :  :
     La Crimée : « Annexion vs Légitime auto détermination. »

    Êtes-vous bien informé ?

    En 2014, les séparatistes pilotés par la Russie ont élu, en hui clos, au poste de premier ministre, un certain Sergueï Axionov, leader du très minoritaire parti « Unité russe » (3 députés sur 100 avant l’annexion), ce qui d’évidence met en doute le résultat du référendum qui s’ensuivit : 93,8 pourcent des habitants de Crimée auraient voté favorablement au rattachement à la Russie. 

    Et notons au passage qu’en Crimée ukrainienne (une Crimée qui avait un statut d’autonomie) la population ne subissait aucune menace et que la situation y était calme pendant la révolution de Maïdan. Puis, avec l’annexion, avec la mise en place du système politique russe, s’installe le contrôle de la liberté de la presse et la suppression de toute contestation (contestataires incarcérés, tel le cinéaste Oleg Sentsov). Aussi les Tatars (12 pourcent de la population de Crimée) (58 pourcent côté population russe et 24,4 côté ukrainiens) perdent, avec l’annexion, leur institution traditionnelle (leur assemblée représentative), oui, ils n’ont plus le droit de l’exercer !

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité