• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Martin

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 23/04/2022
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 261 201
1 mois 0 40 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • Martin 31 juillet 09:26

    @Pangloss
    La neutralité concernant ces pays signifie les rendre esclave de la Russie. L’Ukraine et la Biélorussie en savent long sur point. La neutralité devant la Russie est chose impossible, ils n’ont pas aux yeux du Kremlin le même droit à la liberté que la Suisse, Toutes cette histoire de neutralité est une manière pour la Russie de perpétuer son empire colonial. 
    Bien à vous



  • Martin 31 juillet 09:19

    @Pierre-Marie Baty
    Dernière chose : inutile pour ma part de discutez davantage avec vous. J’ai fait le tour de votre vision (ne me faites pas croire que vous ne justifiez pas la Russie poutinienne). Je vous laisse le dernier mot me concernant, si vous désirez encore en poster un. Transmettez-moi avec les liens au sujet de ce document secret, je les lirai volontiers.
    En vous souhaitant un bon dimanche et en espérant qu’un jour vous vous intéresserez enfin aux peuples d’Europe dont il est question et à la situation politique catastrophique de la Russie.
    Bye.



  • Martin 31 juillet 08:47

    @Pierre-Marie Baty
    Je ne me suis jamais réclamé du prolétariat. Je ne pense pas sous cette forme. Ce n’est pas moi qui joue à ce jeu, c’est vous. Et c’est pourquoi je vous ai titillé ironiquement là-dessus.
    Cessons de parler de classe sociale voulez-vous, ou de psychologisme.
    Bien à vous



  • Martin 31 juillet 08:40

    @Pierre-Marie Baty
    Positionnez-vous du point de vu majoritaire de ces pays : pour eux l’occident les aide à maintenir une indépendance. Il y a bien sûr des pressions politique et économique, mais chacun est libre de sortir de l’association avec l’Europe ou de l’intégration a l’OTAN.
    Majoritairement (mis à part des séparatistes et certains partis d’extrême droite) l’Ukraine voit d’un bon œil l’Europe et l’OTAN. Pour eux, rejoindre l’union européenne serait un moyen de lutter contre la corruption par exemple.



  • Martin 31 juillet 08:28

    @Pangloss
    Cher Pangloss, ce n’est pas moi qui joue à ce jeu-là, mais Pierre-Marie, tenez, lorsqu’il dit par exemple à monsieur Dugenêt : « Votre constance dans le dogme en dépit de l’évidence et même du bon sens vous disqualifie de toutes les manières possibles pour représenter le prolétariat, le vrai, celui qui travaille. Travaillez-vous, monsieur Dugenêt ? Quelle est votre emploi ? Pour ma part, je n’ai pas honte de dire que je loue ma force de travail et que je n’emploie personne. J’aimerais bien vous rencontrer, vous et vos « camarades », pour voir réellement à quel genre de prolos nous aurions affaire. Car pour l’instant, je peine à discerner autre chose que de la posture de carnaval. »

    A votre question me concernant, mes grands-parents étaient étrangers, des deux côté, comme mes parents, tous deux venant de pays problématiques (dictatures), et professionnellement, dans ma famille nous avons des paysans ici (sans exploitation, ce qui veut dire que leur agriculture était de subsistance, c’est le cas des parents de mon père), nous avons aussi des prolos là et des femmes de ménage par ici. Et mon père était un ouvrier immigré, et moi un peu moins (je gagne moins qu’un ouvrier). Mon père n’a pas dépassé l’école primaire, il devait travailler dès l’adolescence en tant que paysan. Et ma mère travaillait dans l’industrie textile, avait aussi arrêté l’école, niveau primaire.
    Je savais que monsieur Pierre-Marie n’avait pas de parent prolos. Mais à vrai dire il n’y a pas de mal à ne pas être issu de ce milieu. Il aurait pu être un bourgeois, cela n’a pas d’importance. Prolo, ou bourgeois, ces statut ne définissent pas la qualité d’une personne. Pierre-Marie se comporte comme un bourgeois condescendant, et c’est lui qui joue à être dans les bureaux de la Tchéka : « ce qui m’importe, c’est que Dugenêt reconnaisse, et il va le faire, car je suis patient, que sur un point bien précis de sa diarrhée verbale, il a commis une erreur », nous dit entre ce Pierre-Marie. 

    Bien à vous

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité