• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Eusèbe

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 257 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Eusèbe 12 juillet 2010 21:06

    "En conséquence, les travailleurs anglais (mais pas seulement) se trouvent dans une situation surréaliste : ils s’obligent solidaires non pas des victimes du raz de marée pétrolier en Louisiane mais de ceux qui l’ont provoqué.« 

    C’est un des éléments-clés du capitalisme financiarisé pour se rendre indispensable : en enchaînant les retraités/salariés par les fonds de pensions ou la »démocratie actionnariale« , le système financier verrouille totalement la situation et parvient au rêve de thatcher : »there is no alternative" ... à la dictature des marchés.



  • Eusèbe 8 juillet 2010 17:15

    Mouef...
    140 milliard de niches fiscales, 40 milliards par an jetés par la fenêtre du service de la dette et combien de fraude fiscale en col blanc ?

    Alors franchement, laisser crever ou souffrir un être humain sous prétexte de sauver 3 miettes dans le budget, c’est carrément mesquin, non ?
    Ferme avec les faibles, faible avec les forts....



  • Eusèbe 8 juin 2010 00:10

    Il faudrait arrêter de parler d’« article agovarox », mais plutôt parler de « tribune ».
    Il n y a pas de déficit des systèmes de retraites, mais plutôt un transfert de financement vers le capital.
    La logique politique depuis 25 ans est de favoriser les rentiers. Compression des salaires, niches fiscales, baisse des impôts, baisse des taxes sur l’héritage....
    La pression est maintenue via l’argument bidon de la dette publique (que l’auteur reprend à son compte sans très bien comprendre de quoi il parle) et la culpabilisation des classes moyennes (la « dette laissée à nos enfants », n’importequoi, la dette est un moyen de transférer l’impôts des classes moyennes vers les rentiers, elle n’est pas « léguée à nos enfants ».).

    Ensuite, la part des fonctionnaires a diminué de 20% dans le budget de l’état en 20 ans alors que tout le monde croit que cette part a augmenté grâce à la propagande. Bon sang, coupez tf1 !

    Le service de la dette est devenu le 2 ème budget de l’état, et il sert à payer des intérêts à des gens qui font rien : les rentiers. J’imagine que cela convient mieux à l’auteur !
    Réduisez à zéro la retraite des fonctionnaires et ca ne changera pas le problèmes de la dette. ON s’attaquera alors à la sécu universelle, aux écoles publiques, aux hopitaux...
     
    Il est bien là le fond du problème, politique, et pas dans le choix de 37,40 ou 45 ans...

     
    L’auteur ferait bien aussi de revoir sa copie. Mettre en avant des statuts marginaux de la fonction publique pour essayer de décrédibiliser l’ensemble c’est très sarkozyste comme technique. La technique même a été utilisée avec les chômeurs, les malades, etc.

    Comme si margerie ou messier étaient typiques des cadres du privé. N’importequoi.

    Une bonne partie du texte est carrément fausse avec les retraites à taux plein après 15 ans de service, j’en passe d’autres, et des meilleurs, certains ont déjà critiqué !
     Du grand n’importequoi !
    Concernant les taux de cotisations des cadres privés/public, allez lire le rapport du COR sur le sujet, vous allez être surpris aussi.

    Quant aux commentaires : « c’est le boulanger ou le maçon qui payent les fonctionnaires », mais stop bon sang, on se croirait dans la cour du collège !
    Vous pensez que lorsque l’eau ou les autoroutes ont été privatisées, le salarié du privé y a gagné quelquechose ? C’est tout l’inverse : il paye plus cher maintenant ! A moins bien sûr, que vous ne puissiez vous passer d’eau, de route ou d’éducation ! Le boulanger ou le maçon payent pour ces services. Point.

    Méditez ça et allez, bon vent !



  • Eusèbe 4 mai 2010 22:27

    @xray. Se sortir de l’Europe ?
    IL me semble que l’Allemagne n’en a justement aucun intérêt. En imposant un Euro fort semblable au deutschmark, mais à tous les membres européens, elle a pu tirer profit de la monnaie tout en handicapant ses voisins européens tels la grèce.
    Le travail de sape sur les salaires allemands et les transferts de cotisations du patronnat vers les impôts lui a également permis un gain de compétitivité face à ses partenaire économiques, comme la France. Gageons que si dans un mouvement antagoniste la demande Française faiblissait, l’économie Allemande en pâtirait sérieusement.

    L’Allemagne tente de jouer double jeu pour s’en tirer seule.

    Jusqu’où ?



  • Eusèbe 27 avril 2010 15:12

    Le reste me semble du même tonneau. Beaucoup de points communs avec l’UMP me semble t il. Sur le travail : rendre encore plus flexible le travail, autoriser le travail le Dimanche, abolir les 35h. : les français ne travaillent pas assez.
    Vous irez lire le rapport récent de l’INSEE qui monte qu’en 30 ans, les emplois flexibles ont explosé et que ca n’a pas arrangé grand chose au chômage. Sans parler des mensonges sur le taux de chômage actuel aux états unis.
    Sinon, la TVA, c’est super, d’ailleurs les français adorent ça, mais surtout pas la progressivité de l’impôt (qui est injuste, évidement).
    L’université ne serait qu’une usine à chômeur par manque de formation pro (En fait je crois bien que dans certaines universités, les formations non-pro n’existent même plus !). Et pour info, le RMI n’existe plus.
    La solution sur votre site tient toujours dans une privatisation totale de la vie. Le marché, la concurrence libre et non faussée du TCE vont nous sauver !

    Il y a sans doute quelques idées intéressantes, mais honnêtement, la plupart sont celles (très politiques, justement) du thatchérisme (ou de l’ère Bush, bien sûr), donc on connaît déjà...

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité


Agoravox.tv