• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

McGurk

McGurk

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 4025 0
1 mois 0 27 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • McGurk McGurk 7 septembre 2017 00:30

    Renouveler le parlement pour y mettre une majorité de macronistes n’est pas vraiment une bonne chose. Surtout pour y mettre des bleus qui ne connaissent rien à rien, ça met une belle pagaille au parlement et certains n’ont vraiment pas du tout un comportement professionnel (ex : le président de l’Assemblée qui est vraiment pitoyable).

    Je ne suis pas contre l’élection de femmes, mais je les trouves en politique bien plus virulentes et cyniques que nos politiques classiques. Du genre Pécresse la catastrophe ambulante, extrêmement arrogante, qui a réussi à se faire élire présidente de la région IDF (à mourir de rire).

    Quant à l’âge, c’est bien de le faire baisser mais les personnes citées sont bien trop jeunes pour avoir un minimum de recul je trouve...



  • McGurk McGurk 6 septembre 2017 23:43

    Il ne faut pas croire que c’est « la révolte » non plus. Le gouvernement a hélas une très grande majorité au parlement et va dont s’employer à briser le code du travail et sabrer l’équilibre précaire qui existait.

    Et comme ils n’ont pas besoin de négocier, ils s’en donnent à cœur joie pour faire voter ce qu’ils veulent. Le « 0% d’acceptation » suivi du « vous vous doutez bien que non » à l’assemblée nationale le prouve bien.

    Macron dit que « le pays n’est pas réformable », mais il faut bien dire que les gouvernements s’emploient surtout à faire les mauvaises réformes, du type précariser le marché du travail. Pas un qui irait toucher à Pôle Emploi forcément...

    Mais ils encore de beaux jours devant eux tout de même, la gauche s’étant effondrée sous le poids de son incompétence et la droite ayant éclaté comme un ballon.



  • McGurk McGurk 6 septembre 2017 23:14

    *un fervent partisan de l’esclavage*



  • McGurk McGurk 6 septembre 2017 23:12

    Je trouve que débaptiser les rues et enlever les différents monuments est d’un cynisme déconcertant et franchement débile. Cela relève surtout du politiquement correct dans un moment où on parle de « racisme » aux USA.

    On déboulonne Lee en prétextant que c’est le symbole de l’Union mais oublie de dire qu’il n’en était pas un fervent partisan et qu’il a également libéré ses esclaves. Son histoire est pourtant intéressante et on se garde bien de dire que c’était l’un des meilleurs militaires de son pays, qu’il a servi le gouvernement pendant très longtemps.

    D’autre part, Jefferson avait lui aussi des plantations...et pourtant il reste une figure incontestée du pays. On n’enlève pourtant pas les statues à son effigie...pourquoi ?

    Dans ce cas, il faudrait débaptiser des tonnes de rues en France et enlever des milliers de monuments, que ce soit à propos de Napoléon, Pétain, A. Thiers, etc. Toutes ces personnalités forment notre histoire, en bon comme en mauvais.

    Ce qui est encore plus grotesque, c’est qu’on est persuadé que l’esclavage a été aboli alors qu’ils continue à exister sous des formes de plus en plus variées.



  • McGurk McGurk 3 septembre 2017 11:26

    Il n’y a pas que les travailleurs détachés qui sont instrumentalisés.

    Dans tous les secteurs, les entreprises prennent la main d’œuvre bon marché appelée « étudiants » - pour des stages d’une durée variant de trois à six mois - afin de ne pas embaucher les demandeurs d’emplois potentiels (et oui, un salaire ça coûte cher).

    Il est plus simple de faire tourner les étudiants à la chaîne (deux par an, par exemple) plutôt que de payer un type pour faire un travail donné. Les stages ne sont pas en fait des « opportunités pour les jeunes », mais bien pour les entrepreneurs.

    La loi sur les stages, pourtant révisée et durcie, a été détournée et ça par contre Macron n’en parle pas...étrange non - c’est plus simple de taper sur les étrangers qui suent sang et eau pour un salaire minable- ?.

    Pour ma part, une grande partie des emplois que je pourrais occuper me sont refusés car...en stage. Lorsque je ne précise pas que je ne suis plus étudiant, les entreprises m’appellent (dont certaines grosses boîtes). Mais lorsque qu’on aborde le sujet de mon statut (donc « plus étudiant »), il n’y a curieusement plus personne...

    Et le pire, c’est cette connerie de « convention de stage » qu’on ne peut obtenir que dans « un organisme de formation ». Comme si Pôle Emploi ne pouvait pas nous la fournir...

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité