• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Merlin

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 19 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Merlin 27 mars 2010 23:04

    Les politiques ont une peur bleue d’internet !

    Le contrôle des médias doit être le premier cours de l’ENA. Tout ce qui est caché sort sur Internet, et la puissance des moteurs de recherche font le reste.

    « sur Internet il y a de tout et du n’importe quoi, dans les média il n’y a que du n’importe quoi »

    Mais plus grave, ils ont voté HADOPI qui met un nom devant chaque adresse IP. Belle erreur ! Imaginer qu’un jour le bon peuple se demande : Pourquoi a-t-on besoin de politicien, on n’a qu’à voter les lois comme pour un référendum directement sur Internet. Il est évident qu’ils ne peuvent laisser faire ça !

    « La plus pure des démocraties est celle du peuple qui vote pour ses propres lois » et c’est ce que permettrait Internet

    Mais le contrôle d’Internet sera très difficile :
    S’il font main basse sur les FAI pour filtrer les contenus, il va y avoir des proxy (sorte de passerelle qui change l’adresse IP souvent dans un autre pays) et de manière crypter (on ne peut filtrer un contenu sans savoir ce que c’est)

    Et même s’il parvenait à filtrer les FAI en bannissant le crypter … ce qui implique plus de commerce sur Internet, la possibilité d’utiliser le réseau Wifi de borne à borne sans passer par les FAI en utilisant des protocoles comme le P2P créerait un Internet sans aucun FAI … donc sans aucun contrôle et totalement gratuit … 



  • Merlin 11 février 2010 22:32

    Une grande partie de désarroi actuel des peuples dans ce monde est le constat d’évidence : Les états nation ne les protègent plus, le pouvoir politique nombrilique ne fait que des mesurettes électoralistes.
    Pour une grande part (même si c’est complexe) la finance a vampirisé le pouvoir politique et utilisant la dette comme arme de destruction massive. Le peuple endetté est équivalent à un esclave dont la liberté est devenue virtuelle. (tu rembourse pas on te prend tout). De plus nous payons 40% d’impôt en d’intérêt aux banques à cause d’un article que personne ne connais (article 104 de maastricht) qui nous à coûté 1500 Milliard !! depuis 1972

    Il y a collusion entre la finance et le pouvoir politique (lobbying ….). De droite comme de gauche plus aucun système politique n’est indépendant de la finance ; et de facto est incapable de lui faire appliquer des règles (taxe sur les banques avorté, paradis fiscaux, Vol fiscale, bonus, retraite chapeaux, spéculation sur les monnaies, CDS, hedges funds...)

    Il faudrait que le pouvoir retourne au peuple, pendant au moins un certain temps afin de nettoyer le système avec des règles strict sur la finance. On pourrait imaginer un Gouvernement par Internet où tout les Français vote pour des textes de lois comme pour un référendum. Plus de politiciens, de parlement, les votes des Français sont directement appliqués.



  • Merlin 1er novembre 2009 00:52

    Très intéressant !

    Quand ça va bien, on distribue les dividendes aux actionnaires et quand ça va plus c’est le contribuable qui paye. Si on sauve les banques : Nous Avons Notre Mot à Dire !
    Comment faire pour que la crise ne se répète pas ! C est TRES SIMPLE :

    1) Toute action doit être conservé 5 ans (Fin de la spéculation a court terme et création de l’investissement à long terme)

    2) Interdiction pour les banques d’investir dans des paradis fiscaux et traçabilité des opérations bancaires (Fin du blanchiment de l’argent)

    3) Revenu maximum de décence (On ne peut pas gagné plus qu’une certaine somme par an, à définir en référendum ; personne ne devrait gagner l’équivalent de 1 000 000 de SMIC !)

    4) Les entreprises soumises aux trois trières : 33% Pour l’investissement 33% pour les actionnaire et 33% pour les salariés


    De plus le système reste encore instable : Les banques ont le pouvoir d’inventer l’argent ! (elle vous prête de l’argent qui n’existe pas ! seul votre promesse de remboursé existe … et le bien qu’on peut vous prendre) MAIS les intérêts n’existe pas ! car personne ne les crée (c est obligatoirement une personne qui n’arrivera pas a remboursé son prêt qui fournira les intérêts aux autres).

    Comprendre les banques : http://www.bankster.tv/index.htm

    Le deuxième problème est les rentiers, familles riches qui déstabilisent le système car l’argent appel l’argent et on ne prête qu’au riche, et l argent perverti la politique (donc la loi avantage les riche CF la crise actuelle).
     
    Les chiffres : http://www.lesechos.fr/chiffres-economie/economie-france.htm
    La bourse : http://www.apprendrelabourse.org/
    Autre infos : http://millesime.over-blog.com/
    Analyse de la crise : http://www.europe2020.org/spip.php?rubrique8



  • Merlin 31 octobre 2009 01:07

    Alors on va sortir la calculette :

    Une voiture électrique c’est approximativement 16A pendant 5 heurs soit une puissance de 20 KWh (kilo Watt heures)

    En France il y a 31 Millions de voitures soit une puissance de 600 Giga Watt si elles étaient toutes électriques

    Le maximum atteint par EDF est de 92,4 GWatt
    Sachant qu’une centrale nucléaire produit 1,5GW et une éolienne 5MW (maximum)

    Il faudrait donc 338 Centrales de plus ou … 101600 éoliennes de plus

    Cela dit une batterie de voiture résiste à 1000 cycles pour une autonomie d’environs 200km soit 200 000 km de durée de vie de la batterie pour un moteur qui pourrait faire 1 Million de km
    Au prix du kWh cela fait 0,25 cents du km … 2 euros le plein … électrique …



  • Merlin 12 septembre 2009 02:19

    Seul les moteurs à courant continu peuvent ioniser l’aire (presseuse, aspirateur…) Mais les moteurs synchrone et asynchrone produisent rien de tout cela







Palmarès