• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Michel J. Cuny

Michel J. Cuny

Je suis écrivain professionnel et indépendant depuis 1976.
Pour tout renseignement sur mes travaux antérieurs et ceux de ma compagne Françoise Petitdemange, voyez :
https://unefrancearefaire.com
Présentation des 25 ouvrages que nous avons publiés depuis 1976 :
https://unefrancearefaire.com/nos-21-livres/ 
Très cordialement,
M.J.C.

Tableau de bord

  • Premier article le 11/09/2012
  • Modérateur depuis le 08/06/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 375 511 5811
1 mois 25 48 255
5 jours 6 6 38
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 3 3 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Michel J. Cuny Michel J. Cuny 26 mars 2015 19:26

    @soi même
    Merci pour la précision.
    Je vous répondrai qu’avant d’en arriver à la Quatrième République, il faut considérer ce que le général de Gaulle a donné à la France comme orientation dès 1945.

    Le 8 mai 1945 et les jours suivants, il y a eu les massacres de Sétif, Guelma et Kherrata en Algérie qui marqueront très directement de futurs responsables algériens comme Boumédienne qui avait alors une vingtaine d’années.

    Le 18 mai 1945, le général de Gaulle fait intervenir la troupe en Syrie.

    Jean Chauvel qui était alors secrétaire général du Commissariat aux Affaires étrangères écrira :
    «  Les résultats de cette initiative sont connus. Ce furent une manifestation sanglante à Beyrouth, la rupture des négociations que nous venions d’engager, des réactions désordonnées de nos troupes à Damas […]. »

    En septembre 1945, De Gaulle enverra un corps expéditionnaire en Indochine : c’est le début de cette guerre qui s’achèvera en 1954 sur la défaite de Dien Bien Phu, et qui permettra aux nationalistes algériens de penser que la France n’est pas invincible sur le plan militaire. D’où l’insurrection de la Toussaint 1954.



  • Michel J. Cuny Michel J. Cuny 26 mars 2015 16:56

    @soi même
    J’aimerais pouvoir vous répondre.
    Dans quel sens prenez-vous la formule : « une guerre d’indépendance mise en place par la 4ème » ?



  • Michel J. Cuny Michel J. Cuny 24 mars 2015 19:29

    @Allexandre

    Je partage l’idée selon laquelle le PC ne souhaitait pas prendre le pouvoir.
    Sans doute, pour s’en convaincre, faut-il se pencher sur les conditions dans lesquelles ce parti a adhéré à la IIIème Internationale en 1920.

    Il s’agissait avant tout d’appuyer sur l’antimilitarisme - et ensuite, mais seulement en conséquence des luttes antimilitaristes, d’aller vers l’anticolonialisme. Quant à la mise en cause de l’appropriation privée des moyens de production et d’échange, elle ne venait qu’en bout de course, dans les mots, mais elle n’a jamais été vraiment définie à partir d’une analyse concrète des rapports de classe.

    En conséquence, on constate que dès juin-juillet 1943, c’est-à-dire après la disparition de Jean Moulin et, d’abord, dans les discours de Charles de Gaulle, puis, par les armes, tour à tour en Algérie, en Syrie et en Indochine à travers des décisions du même, l’impérialisme guerrier avait largement repris le dessus comme forme structurante.



  • Michel J. Cuny Michel J. Cuny 24 mars 2015 18:56

    @soi même

    Merci d’aborder ce problème.

    Du côté des faits, rétrospectivement, il est très difficile de se prononcer sur la réalité des différentes lignes de force à tel ou tel moment.
    D’autant que, pendant un temps, les Américains étaient très présents.
    Bien plus que par les seules armes. J’espère pouvoir le montrer dans la suite.

    En abordant ces questions, mon principal souci est de pouvoir comprendre ce qui est sous-jacent à la mise en œuvre des institutions de la Cinquième République, et donc à cet outil dont on peut voir qu’aujourd’hui, il est en situation de nous mettre en guerre du jour au lendemain.

    Pour aider à le vérifier, je renvoie à ceci :
    http://www.micheljcunysitegeneral.sitew.fr



  • Michel J. Cuny Michel J. Cuny 24 mars 2015 14:18

    @P-Troll

    Votre question est la bonne question...
    Comme j’espère le montrer par la suite, l’attitude du parti communiste a été exemplaire.
    En la considérant avec la plus grande attention, nous en comprendrons tout l’intérêt pour demain.
    Nous comprendrons aussi comment, après l’épreuve de 1940-1945 qui avait anéanti une part essentielle de ses militantes et militants les plus actives-actifs, le Parti communiste s’est fait briser les reins (et la pensée politique) par la Constitution de 1958.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès