• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Michel J. Cuny

Michel J. Cuny

Je suis écrivain professionnel et indépendant depuis 1976.
Pour tout renseignement sur mes travaux antérieurs et ceux de ma compagne Françoise Petitdemange, voyez :
https://unefrancearefaire.com
Présentation des 25 ouvrages que nous avons publiés depuis 1976 :
https://unefrancearefaire.com/nos-21-livres/ 
Très cordialement,
M.J.C.

Tableau de bord

  • Premier article le 11/09/2012
  • Modérateur depuis le 08/06/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 387 522 5889
1 mois 12 11 103
5 jours 2 1 15
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 3 3 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Michel J. Cuny Michel J. Cuny 11 septembre 2012 11:21

    A Alex,

    Merci pour ce commentaire « musclé ».

    Ma petite citation est extraite de l’ouvrage « Voltaire - L’or au prix du sang » que j’ai publié en 2009 aux Editions Paroles Vives. Il totalise un peu moins de 500 pages qui m’ont permis de ne pas donner qu’une petite citation... mais rien qu’un peu plus d’un millier.

    Il me semble que vous n’avez jamais ouvert un seul des 13 tomes de la Correspondance. Au surplus, il est très clair que vous ne connaissez rien ni à la marquise de Pompadour, ni au cardinal de Bernis, ni aux frères Pâris. Ainsi ne connaissez-vous rien de l’« utilité » d’un personnage comme Voltaire, dont je vous ferai remarquer que l’un des nombreux financiers avec lesquels il lui est arrivé de travailler n’était autre que Jean-Joseph de Laborde, l’ancêtre à la sixième génération, en ligne directe, d’Ernest-Antoine Seillière de Laborde (l’ex-patron du MEDEF).

    Pour vous, je pense que je peux m’en tenir là.

    Michel J. Cuny



  • Michel J. Cuny Michel J. Cuny 8 août 2012 15:55

    Bonjour à vous,

    Votre article présente l’intérêt d’appeler à des questionnements multiples qui touchent aussi bien les structures que les personnes appelées à intervenir dans le cadre de ces structures. Dans le cas qui nous occupe, il se trouve que je suis un voisin d’enfance de Christian Lajoux. Je n’ai certes pas suivi la même voie que lui. Me voici écrivain.

    L’extension de mes recherches sur l’histoire de l’économie politique et sur les pratiques de production et de recherche m’a récemment offert le plaisir de travailler à la fois sur le Médiator, et sur la place prise par Sanofi-Aventis dans le développement de l’industrie du médicament tout au long de la petite quarantaine d’années qui constitue l’histoire même du Médiator. Or, pour l’époque récente, Christian Lajoux y occupe une place déterminante.

    Le livre issu de ce travail est sorti il y a un peu moins d’un an : « Une santé aux mains du grand capital ? - L’alerte du Médiator » (Editions Paroles Vives, 2011)

    Christian Lajoux l’a lu dès sa parution, alors que nous nous étions perdus de vue depuis un peu moins de quarante ans.

    J’imagine son grand étonnement. Et j’ai eu, moi-même, il y a quelques semaines, la surprise de découvrir, à travers l’Expansion, qu’il se promettait de publier un ouvrage sur la question du Médiator en septembre prochain. Je ne doute pas une seconde qu’il s’y trouvera des éléments de réponse au mien, tant les documents que j’ai rassemblés sont plus que susceptibles de l’appeler à s’expliquer.

    De façon plus générale, et compte tenu de l’expérience que je peux avoir de la gravité de ce type de question, je ne peux que vous encourager à poursuivre l’important travail que vous réalisez ici vous-même. Très cordialement à vous,

    Michel J. Cuny

     

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Chine Economie Allemagne






Palmarès