• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Mwana Mikombo

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 199 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Mwana Mikombo 25 mai 2013 22:43

    @l’auteur ____ Vous dites quez « Le rôle joué par le MNLA dans la défaite et la débâcle des djihadistes au Nord du Mali, n’a pas été qu’un rôle de catalyseur comme on peut le croire. Leur connaissance parfaite du terrain, des réseaux djihadistes et des leaders a servi à disloquer les stratégies d’implantation des terroristes et permis aux diverses forces d’intervention (tchadiennes et françaises de faire un boulot appréciable) »

    Le MNLA, est un faux mouvement de libération national. Il est en réalité un mouvement terroriste touareg à l’instar de ses partenaires ANSAR DINE, MUJAO, GSPC, AQMI. Le MNLA n’avait pas d’autre choix que de se désolidariser de ses alliés jihadistes et de coopérer malgré lui avec la France. Sinon, le MNLA allait être définitivement rayé de la carte du Mali. C’est donc une ruse du MNLA qui attend de tirer le bénéfice de sa coopération avec la France pour se faire une respectabilité et asseoir la légitimité de ses prétentions territoriales au Mali. En outre lorsque vous écrivez encore « Le MNLA a-t-il peur ? Non… », vous prenez vos désirs pour des réalités. En fait, s’il y a vraiment une partie qui a peur de l’intervention française au Mali et au Sahel en général, c’est surtout le MNLA qui est en train de jouer sa survie car, ce mouvement terroriste avant-garde touareg au Sahel n’a aucune légitimité au Mali pas plus que l’ensemble des razzieurs et esclavagistes nomades touaregs au Sahel.




  • Mwana Mikombo 24 mai 2013 21:40

    Bonjour l’auteur.

    Tout cela relève des manœuvres de la France. Nul n’ignore que la Centrafrique est une base militaire de la France, un verrou permettant de stabiliser la Françafrique en Afrique Centrale, surtout de stabiliser le Cameroun, le Gabon et le Congo. Aucun changement ne peut se passer dans ce pays enclavé au centre de l’Afrique et complètement anéanti sans la volonté et l’appui de la France dont la présence militaire pèse ostensiblement dans l’administration du pays. Rien n’a pratiquement changé de puis la colonisation directe il y plus de 50 ans par rapport à la présence française.

    Le Tchad de Idriss Déby joue en ce moment l’enfant terrible de la France, en témoigne sa bravoure très félicitée à la tête de la MISMA (Mission Internationale de Soutien au MAli) aux côtés de la France. C’est donc une récompense combien gratifiante pour Idriss Déby de pouvoir exercer le rôle honorable de janissaire de la France dans la région. Quant à l’instauration de l’islamisme en Centrafrique, cela ne pose aucun problème à la France du moment que cela se passe entre les nègres et n’est pas militairement sponsorisé par les monarchies pétrolières arabiques. La plupart des pays coloniaux de la Françafrique sont d’ailleurs totalement ou partiellement de confession islamique. L’exemple de la famille Bongo, tournebroche de la France au Gabon, montre l’acceptation ou l’indifférence de la France par rapport à l’Islam dans sa chasse gardée, à condition que cet Islam soit docile et servile à la France.

    Merci du lien sur la Lettre de Michel Am Nondroko Djotodia, Président de l’U.F.D.R., à la Conférence Islamique en Arabie Saoudite.




  • Mwana Mikombo 14 mai 2013 18:36

    @L’auteur

    N’est-ce pas le rôle de la Françafrique que d’être en même temps le grenier des matières premières et l’exutoire politique de la France. Par exemple précisément en Côte d’Ivoire, souvenez-vous de la Java princière de Jacques Lang dans les boites de nuit à Abidjan avec le président ivoirien Laurent Gbagbo (1) et quelque temps après soutenir les menées subversives de Sarkozy et de l’ONU contre le même Laurent Gbagbo (2).




  • Mwana Mikombo 14 mai 2013 00:57

    Bonsoir LOUPHI

    Merci de vous être donné la peine de me répondre sur Marcus Garvey. J’attendais votre réponse avec impatience. Vous m’avez éclairci sur la différence entre le sionisme et le garvéisme. C’est bien d’avoir expliqué entièrement la méprise du COMINTERN concernant Garvey. Malheureusement il n’existe pas aujourd’hui une instance communiste marxiste pour abonder dans votre sens. En ce qui concerne l’apport de Cheick Anta Diop et Théophile Obenga au marxisme, je peux vous dire que ces deux chercheurs africains ne sont pas des marxistes. Mais Diop a bien évoqué la conception d’Engels dans ses travaux. Vous l’avez assez bien expliqué brièvement.

    Peut-être que s’il y avait une autorité marxiste, celle-ci pourrait peut-être reconnaître et intégrer leur travaux dans le marxisme comme vous le faites. Après tout, Engels avait intégré les travaux de Morgan dans le Marxisme. En attendant, Diop et Obenga sont bien ostracisés par la science occidentale qui ne se prive pas pour autant de piller leurs œuvres le plus souvent sans les citer. L’homme occidental, qui ne peut pas se passer de piller le monde, a un gros problème de conscience avec à l’humanité. Il ne fait que la brigander et falsifier son Histoire, à quelques exceptions près.

    Persévérez dans vos efforts de droiture la vérité !



  • Mwana Mikombo 12 mai 2013 00:12

    LOUPHI

    Pour moi, rien qu’à lire le rapport de Khrouchtchev au 20e Congrès de ce qu’on appelait encore le PCUS, il est facile de comprendre qu’il s’agissait d’un règlement de compte de la nouvelle direction de  l’Etat soviétique autour de Khrouchtchev contre l’ancienne direction stalinienne. Compte tenu des assassinats et  limogeages brutaux qui ont accompagné la prise de pouvoir par Khrouchtchev, on ne peut que conclure à un putsch, un coup d’Etat. A partir de là, le communisme était fini en URSS et on ne peut plus imputer à Staline la politique de l’URSS qui en fait n’était plus l’URSS, mais l’empire capitaliste russe. On voit bien d’ailleurs que l’idéologie et la politique menées par l’URSS à partir de Khrouchtchev et poursuivies par ses successeurs sont radicalement l’opposé de celles menées du temps de Staline.

    On n’a pas besoin d’être un exégète du marxisme-léninisme ou de sortir de Sciences-Po pour s’en apercevoir. Un simple coup d’œil comparatif suffit. Par exemple, le premier des actes de la direction khrouchtchévienne a été de libérer les médecins (blouses blanches) dont le procès, pour intelligence avec les puissances étrangères et le sionisme, était en préparation et d’annuler purement et simplement le procès. On sait aussi que Khrouchtchev avait réhabilité la Yougoslavie de Tito qui avait été purgée sous Staline du camp socialiste pour déviationnisme révisionniste et actes hostiles envers l’URSS. En outre, c’est sous Khrouchtchev que les portes du Goulag ont été ouvertes, que le rideau de fer autour de l’URSS a été levé et que les puissances occidentales ont pu s’emparer des marchés en URSS et s’y installer. Ce sont là des actes de sabotage de l’URSS, des faits concrets, que n’importe qui peut vérifier et non de la spéculation mentale. Toute cette politique était impensable sous Staline et même sous Lénine. Le coup d’Etat khrouchtchévien est donc indéniable.

    Les allégations sur Staline des anarchistes, des trotskistes et des capitalistes, qui font semblant d’ignorer ce retournement de l’Histoire de l’URSS, sont de mauvaise foi, hypocrites et en tout cas mensongères et manipulatrices de la vérité historique. On peut tout reprocher à l’URSS sous Staline, sauf de n’avoir pas continué l’œuvre de Lénine en défendant et confortant l’URSS et aussi en appuyant le mouvement de libération des peuples. Les démocraties populaires, les pseudos indépendances africaines dont se targuent les régimes néocoloniaux africains aujourd’hui et d’autres encore à travers le monde, ne se seraient jamais produites sans le souffle libérateur de l’URSS de Staline.

    C’est donc un faux procès que notre brave Jaja intente contre vous en écrivant :

    « Louphi, l’avocat de Staline à propos de la colonisation de la Palestine qui vota sans honte sa partition puis arma les colons via la Tchécoslovaquie…. »

    Ce faux procès relève plutôt de la cancanerie, procédé des flibustiers. On voit mal Staline ou l’URSS de Staline, au sortir de la guerre de 39-45, s’abriter derrière la Tchécoslovaquie pour convoyer et pourvoir secrètement en armes les sionistes israéliens en Israël, comme si l’URSS sous Staline ne fut pas capable de prendre ouvertement ses responsabilités. C’est de la pure propagande ! C’est grotesque. Notre brave Jaja n’a tenu aucun compte de la réponse pourtant sérieuse et correcte que vous lui avez déjà fournie sur cette question de fourniture des armes à Israël par Staline « via la Tchécoslovaquie ».  Je trouve cette attitude de Jaja vraiment bouffonne.

    Pour finir, j’en viens à une question qui me taraude concernant les thèses de l’Internationale Communiste (COMINTERN) sur la question noire. Ces thèses sont intéressantes et d’actualité. Mais, sur un seul point, je suis étonné par la position du COMINTERN à propos de MARCUS GARVEY, figure emblématique du Mouvement d’émancipation des NOIRS. J’aimerais connaître votre appréciation du garveyisme. D’autre part, je sais que vos positions sont favorables aux travaux des Professeurs Cheichk Anta Diop et Théophile Obenga. Je trouve cela positif.


Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès