• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Mwana Mikombo

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 199 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Mwana Mikombo 13 février 2013 01:10

    @louphi _ Félicitations pour cette analyse pertinente et sérieuse. Vous êtes sur ce site le seul qui tient de bonnes analyses sur l’ensemble des sujets. Vous êtes un fin connaisseur. Le contraste est net. Félicitations. Continuez.



  • Mwana Mikombo 31 janvier 2013 03:32

    @l’auteur, Musavuli. Pensez-vous réellement que vous défendez la cause des congolais en minimisant le génocide rwandais, ce qui revient pratiquement à le nier ? Nier le génocide rwandais, dédouaner ses commanditaires et les inviter au Congo pour recommencer à faire la guerre à leurs anciennes victimes, c’est encourager un génocide similaire au Congo. Vous ne vous rendez manifestement pas compte du caractère totalement ubuesque d’une telle situation.

    Et c’est bien un président français, François Mitterrand, adulé en France, auteur de la théorie du « double génocide » (1), parlant du génocide rwandais auquel son nom est associé, qui disait : « Dans ces pays-là, un génocide, ce n’est pas trop important » (2).

    Que les richesses du Congo soient pillées par les anglo-saxons, les belges, les allemands, les russes, les chinois, les français, les Qatari, les saoudiens, etc., où est la différence pour les congolais ? Que le Congo appartienne à la France comme il appartenait hier à la Belgique, ou qu’il soit partagé entre l’Angleterre et les USA via le Rwanda et l’Ouganda, franchement, qu’est-ce que cela change pour les congolais ? D’un côté comme de l’autre, c’est toujours l’esclavage colonial pour les congolais.

    Etes vous vraiment sérieux de penser que ce sont les français qui viendront libérer les congolais des griffes des anglo-saxons ? Penser et dire cela, c’est une insulte aux peuples de la Françafrique rongés par l’esclavage colonial français depuis plus d’un siècle. On voit toute l’absurdité du nationalisme néocolonial qui consiste à défendre les frontières coloniales.

    Lorsque vous écrivez : « …vous qui parlez de colonialisme, savez-vous seulement combien de pays ont envoyé des soldats au Congo, parce que le pays n’y arrive pas… », vous voulez sans doute dire que le colonialisme ne serait pas en cause dans la situation chaotique du Congo. Mais quel que soit le grand nombre de pays dont les contingents de soldats se sont retrouvés au Congo sur mandat de l’ONU, ces contingents se regroupent derrière une poignée de puissances coloniales qui se disputent le pays et la région. Ainsi par exemple, tous les pays de la Françafrique sont à regrouper derrière la seule France car la voix de chacun de ces pays à l’ONU appartient à la France. Ils obéissent tous au doigt et à l’œil à la France. C’est la France qui les parraine à l’ONU. Vous semblez ignorer l’Histoire et les réalités du colonialisme et du néocolonialisme, particulièrement en Afrique, pour en parler avec autant de légèreté et de complaisance..

    (1) Les protagonistes français du génocide rwandais  : Mitterrand ...

    (2) www.congopage.com/1994-Le-Genocide-Rwandais



  • Mwana Mikombo 30 janvier 2013 14:35

    Mammon, bonne question !



  • Mwana Mikombo 30 janvier 2013 14:24

    @Musavuli – En tant qu’africain, congolais, vous réclamez à la France d’intervenir au Congo.« RD Congo : il faut encourager la France à intervenir », avez-titré sur votre banderole toute déployée. On se demande où sont les intérêts des congolais là dedans ?

    Vous êtes le Yayi Boni du Congo. Yayi Boni, c’est le Président du Bénin, président de l’UA cette écurie coloniale. Yayi Boni qui s’est extasié de l’intervention française au Mali en clamant « Je suis aux Anges ! ». Le monde entier récuse le colonialisme. Il n’y a que les africains pour le réclamer et l’adorer. Là se trouve tout le drame de l’Afrique, le drame des aborigènes du Continent Noir. Sacrés africains que nous sommes, atteints du syndrome de l’esclave qui adore l’esclavage !

     Heureusement qu’il y en a quelques-uns parmi nous, de surcroît congolais, comme SYLVAIN KALAMBA NSAPO, pour s’indigner de ce syndrome d’un esclavage particulièrement féroce et pérenne, et commencer à s’interroger : « Fatigué d’être africain ? ». Pour un africain, se poser cette question, c’est peut-être l’amorce du retour du royaume des anges dans lequel se trouve nombre d’africains hilares et benêts, comme Yayi Boni.



  • Mwana Mikombo 30 janvier 2013 11:01

    @ Chalot

    « …Je suis plus que déçu…J’ai toujours été favorable… Je suis partisan … je suis opposé… »

    Vous QUI ? On s’en fout de vos états d’âme auto-érotiques et vaniteux ! Bon sang de bon dieu !

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès