• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Nethan

Je suis un veau qui se pose parfois une ou deux questions. 

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 255 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Nethan 24 mars 2012 00:27

    « z’ont pas les moyens des usa et de leur valets. »

    Encore heureux. L’infidélophobie de l’islam a causé des paquets de razzias bien avant et bien après les croisades sans compter que ça a retardé l’abolissement de l’esclavage dans les pays musulmans, etc. On notera au passage que les pays musulmans comportent une diversité extrémement faible vu l’épuration ethnique qui eut lieu pendant des siècles. Et qui continue toujours d’ailleurs, quand on voit la situation des Coptes ou des chrétiens du Pakistan...

    Si l’histoire en avait été autrement sur la distribution des avancées technologiques, je suis persuadé que l’islam aurait déjà rayé la moitié de la planète.



  • Nethan 24 mars 2012 00:22

    Et dans le même temps, le « messager d’allah » affirme que les femmes sont déficientes en intelligence, et donc que leur témoignage ne vaut que la moitié d’un homme (le coran le dit aussi). Ou encore que l’enfer est surtout peuplé de femmes parce qu’elles n’obeissent pas au doigt et à l’oeil des caprices de leur mari. Ou encore qu’il peut se permettre de se taper une gamine, clairement un exemple de respect du sexe féminin.

    Etc.

    Arrête ta propagande, « lecorrecteur ». Quand tu réaliseras que ta religion a tout est son contraire, peut-être que là on commencera à t’écouter.



  • Nethan 24 mars 2012 00:14

    100% TROLL aka « lecorrecteur », vive les multi-comptes n’est-ce pas.

    Et bon quand on est formaté à croire un « prophète », on n’arrive pas à considérer que les autres n’en font pas autant et donc on sort des citations en espérant convaincre, sans imaginer un seul instant qu’on puisse en trouver des contraires (Montesquieu, Churchill, etc.) ou encore qu’on ne va pas suivre aveuglement quelques personnes comme lui suit son « prophète ».

    Quand il comprendra que ce n’est pas avec cette tactique d’approche que son proxélytisme gagnera, il aura fait un très grand pas.



  • Nethan 19 mars 2012 01:57

    Que l’auteur le veuille ou non, la loi de 1973 est à l’origine de l’enclenchement du cercle vicieux d’endettement du pays depuis cette date, mais d’une façon plus pernicieuse que la simple question de la négociation des conventions d’emprunt. En fait c’est peut-être là son erreur, c’est un manque de prise en compte du contexte historique qu’il tient compte dans le domaine législatif mais pas dans le domaine idéologique.

    En effet et comme il le rappelle bien, cette loi a son article 19 qui pourrait être pratique, et au pire la loi était précédé par son homologue de 1936.

    Cependant, celle de 1936 a connu la guerre ce qui a stoppé son application, cela d’autant plus qu’après cela, le keynésianisme s’est imposé comme la seule vraie façon de gérer l’économie d’un pays pendant un paquet d’années.

    Or celle de 1973 est arrivé à une période où le libéralisme dur façon Friedman/Thatcher/Autres commençait à gagner très sérieusement du terrain (et Mitterrand qui n’a rien fait contre, bien au contraire), sans compter que des crises ont suivi cette date. Et c’est pourquoi tout bon graphique permet de constater que la dette publique a déraillé après cette loi.

    L’idéologie du moment a figé les politiques et a empêché la renégociation des conventions, et les crises ont le fait le reste. Et cela n’est pas prêt de changer, c’est pourquoi même si l’auteur aimerait voir les versions européennes plus restrictives de cette loi disparaître, ça ne résoudrait rien face à un « UMPS » qui trainerait des quatre fers pour augmenter la somme empruntable par peur irraisonnée de l’inflation etc. Cela fait que la loi de 1973 est malgré tout à l’origine de notre lourde dette, de manière plus ou moins indirecte.



  • Nethan 8 mars 2012 23:27

    @Chaud-Ananas > « Ils n’en n’ont jamais rien eu à foutre de l’halal, et la subitement, il suffit que le système mette ça sur la table pour voir les gens sortir leurs trompettes humaniste de l’indignation. Préférant un camp de concentration par étourdissement, plutôt qu’un égorgement. lol »

    Belle leçon de morale montrant un manque de réfléxion sur le sujet... Les gens en avaient rien à foutre en effet, peut-être simplement parce qu’il y a encore pas si longtemps que cela, cette information n’existait pas encore ?

    Je vais utiliser votre rhétorique avec les camps de concentration mais peut-être qu’un exemple vous fera mieux comprendre : Ce que vous faites, c’est comme dire que les européens se foutaient des camps de concentration sur leurs territoires en 1944 alors que la majorité des gens ne savaient qu’après la guerre ce qui s’y passait.

    Bref, il est facile d’accuser l’inaction quand personne n’est au courant. Je rappelle que la télévision a toujours un énorme impact au point que tant qu’elle n’en parle pas, c’est que ça n’existe pas. Or c’est depuis ce fameux reportage de France 2 que les gens ont commencé à être vraiment au courant.

    Sinon l’avantage au moins des mauvais traitements classiques sur animaux, c’est qu’on a des marges de manoeuvre en tant que consommateur pour tenter de changer les choses : acheter du label certifié, devenir végétarien, etc. Maintenant expliquez-moi comment éviter d’acheter du rituel quand aucune information ne vous permet d’agir ?

    Bref quand on veut faire une leçon de morale bien-pensante classique, le minimum serait de mieux préparer le dossier en essayant de se mettre à la place des critiques pour les comprendre. Vous gagneriez en crédibilité.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité