• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Néwick

Titulaire du diplôme d’ingénieur des Mines et d’un master en science des matériaux pour applications biologiques et médicales de l’EPFL, je poursuis actuellement mes études en médecine.
Passionné par l’Homme, je m’intéresse particulièrement aux langues, au droit et aux sciences.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 111 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Néwick 11 juin 2011 15:40

    Très fort, très très fort ! Comparer Ebola à E. coli c’est... comment dire.... lamentable.
    1) Ebola est un VIRUS, E. coli est une bactérie
    2) Le mécanisme de contamination inter-humaine n’est absolument pas comparable (oro-fécal pour E. coli et la transmission inter-humaine est très faible, contact ou aérien pour Ebola, et là la transmission inter-humaine est très importante).
    3) Il n’y a pas eu de cas répertorié d’Ebola au Kenya (cf site OMS...)
    Ce n’est pas parce que les 2 provoquent des hémorragies et une fièvre qu’on peut les comparer (on doit pouvoir trouver une centaine de bactéries ou virus qui font ça)

    Quant aux comparaisons avec le boucher du village, ça me laisse perplexe : il pouvait se produire le même genre de problème, mais avec la dimension d’un boucher, soit quelques consommateurs et non un millier ! (cf commentaires précédents)

    Alors, à partir de ça, extrapoler et directement accuser les politiques, il y a un pas que je trouve hasardeux à franchir

    PS : votre commentaire sur les additifs, c’est pas dur de retrouver ce qui se cache derrière un Exxx, internet est là...



  • Néwick 11 avril 2010 11:45

    « D’une part, c’est un antibiotique de spectre large qui n’éradique pas certaines bactéries »
    Sauf que, comme l’a dit krokodilo, c’est le traitement de première intention pour la maladie de Lyme. Une fois le traitement bien conduit, si les symptômes persistent, il semble légitime de chercher d’autres causes.
    Dénoncer « l’incompétence médicale » sur un cas particulier, d’autant plus sur un cas médical compliqué (la maladie de Lyme n’est ni courante, ni de diagnostic facile) me semble un raccourci intellectuel facile.
    Mettre en lumière la maladie pour la faire connaître et sensibiliser la population sur le risque des tiques aurait été à mon avis bien plus judicieux de la part de l’auteur...
    Je suis étudiant en médecine et depuis la 3e année, j’ai eu plusieurs cours sur cette maladie... mais la diagnostiquer restera toujours très difficile (une sérologie n’étant jamais fiable à 100% et les symptômes étant très communs)
    Enfin, un extrait du site Francelyme : "En cas de résultat négatif, sans exclure formellement une maladie de Lyme, d’autres pistes diagnostiques devront être explorées par le médecin. [...] il existe d’authentiques maladies de Lyme séronégatives décrites dans la littérature médicale,"

    PS : je suis originaire de Lorraine, et depuis toujours on m’a appris le danger des tiques...



  • Néwick 28 novembre 2009 12:30

    J’adore l’argument qui consiste à dire que comme il existe des drogues légales alors il faut légaliser le cannabis. Avec cet argument on peut tout légaliser...
    Quant à l’usage médical du THC, autant se tourner vers la création de véritables médicaments dérivés du THC, sans ses effets secondaires connus (doit-on les rappeler : bouffée délirante aiguë, schizophrénie, ...)

    > Olivier : le E121 et le E123 sont interdits en France, le E212 est présent dans certains fruits et n’a pas d’effet connu, la plupart de ceux que vous citez sont autorisés sous conditions... Il en reste encore beaucoup trop qui sont autorisés mais de là à dire que ce sont des drogues il y a un pas qui me semble très douteux a franchir.



  • Néwick 28 novembre 2009 12:06

    J’ai aussi reçu le pandemrix... sans effet particulier, un gêne locale tout au plus. Une de mes collègue n’a rien eu du tout alors qu’avec le vaccin saisonnier elle a été malade pendant 3 jours. Par contre, c’est vrai que plusieurs autres collègues ont eu le même type de réaction que vous...
    Mais il m’arrive la même chose quand je me fait vacciner avec le DTP et pourtant, ça ne me viendrait pas à l’idée de le déclarer... en même temps, si la procédure était plus simple ce serait plus transparent.

    « le vaccin contre la grippe saisonnière pratiqué quelques jours auparavant » -> n’y a t-il pas un délai de 3 semaines à respecter ?



  • Néwick 24 novembre 2009 19:36

    Il n’y a aucune preuve concernant l’implication du squalène dans le syndrome de la Guerre du Golfe, dans la survenue de SEP, de SLA ou de MAI. Si vous en avez une, merci de poster un lien vers l’article adéquat. Le squalène est un précurseur des corticostéroïdes et est une substance naturelle dans le corps humain. De même, les anticorps anti-squalène sont retrouvés chez la majorité des adultes. L’article de Wikipédia sur le squalène présente plusieurs références là-dessus.

    Concernant la vitamine D, les études n’ont pas encore apporté de preuve rigoureuse (cf ici) comme thérapeutique préventive ou curative de la grippe. La vitamine D n’est pas non plus dénuée de risque... (voir ici, un article très intéressant à ce sujet) d’autant plus que les doses que vous proposées sont bien au-delà des doses thérapeutiques habituelles.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès