• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Neymare

Neymare

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 950 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Neymare Neymare 26 septembre 2016 16:38

    @Khal

    «  dont certains seraient pourvus plus que d’autres, on ne sait pas trop comment d’ailleurs. »

    Tout le monde en est pourvu, mais peu en sont conscients. Ce n’est pas vraiment une pensée particulière, c’est basé sur le fait que le monde origine d’un seul esprit, donc (une partie) de la connaissance de cet esprit est à portée de celui qui peut y accéder : c’est grâce à ça que les oiseaux savent ou migrer, que les poissons savent ou aller pondre, que les animaux se tirent à l’avance lorsqu’il y a un tsunami, que le bébé qui vient de naitre sait ou est le sein de sa mère etc...

    Ce sixième sens semble plus présent chez les animaux car chez l’humain cette information est masquée par la pensée, c’est pour cette raison qu’on peut y accéder à nouveau lorsqu’on fait de la méditation par exemple



  • Neymare Neymare 26 septembre 2016 16:29

    Article très juste. Il n’existe en réalité, pas de façon de bien penser ou de mal penser. Si vous écoutez votre voix intérieure (après avoir appris à l’écouter), vous aurez effectivement une vision plus juste des choses et vous vous libèrerez du conditionnement. C’est ce conditionnement qui nous éloigne de la réalité du monde

    Ce n’est qu’en faisant ça qu’on se rend compte qu’on est complètement conditionné, et qu’en fait, aucune de nos idées ne vient de nous mêmes.

    La vision manichéenne des humains (ceux qui pensent comme moi sont les bons, les autres, les mauvais) ne correspond à aucune réalité : chacun tient sa place dans ce monde. Il existe des hommes qui servent à la construction du monde, il existe des hommes qui servent à sa destruction.

    Pour l’homme construire c’est bien, détruire c’est mal, mais si on ne détruit pas, on ne peut pas construire un autre monde (quand je parle de monde, je parle plus du psychisme humain que de monde matériel, par exemple le monde d’avant la 2nde guerre mondiale est différent de celui qui est avant) et comme le dit l’auteur « ruptures de schéma, des crises sociales et sociétales qui sont en réalité les symptômes d’une mutation beaucoup plus profonde » : voilà ou nous en sommes.

    Tout ce qui se passe à l’heure actuelle a l’air d’être négatif mais ça correspond à un changement de monde, rien de tout cela n’est le fait du hasard. Comme disait je ne sais plus qui la seule façon de changer le monde c’est de commencer par soi même, et c’est en effet en nous qu’est en train de naitre ce nouveau monde



  • Neymare Neymare 23 septembre 2016 13:13

    @Jean Keim
    « Pourquoi ne pas envisager, à défaut de le voir, que la conscience est probablement beaucoup de choses mais notamment un contenu »

    A mon sens, la conscience est le contenant et non le contenu (ou l’observateur et non l’observé) : c’est le témoin, l’observateur du contenu. Je parle ici de la conscience originelle, càd pure. Quand on parle de conscience collective c’est tout à fait autre chose, puisque celle ci contient l’information, c’est un contenu, c’est pourquoi le mot conscience est ici mal choisi.

    Arrivé à un certain niveau de concentration de l’esprit, il est possible de détacher cette conscience de ce qui est observé (vécu par moi mais aussi des tas de gens pratiquant une forme ou une autre de méditation) : il y a alors désidentification vis à vis du personnage humain observé (càd moi), à ce moment là, je ne suis plus moi, mais je suis sans être personnifié.

    Le contenu peut alors changer comme lorsqu’on zappe la télé car le contenu est projeté sur la conscience. Il est alors possible de voyager aussi bien dans le temps que dans l’espace (il n’y a pas de différences entre les 2) sans bouger le moins du monde : la conscience se fixe alors sur un autre contenu, un autre personnage ou soi meme dans le passé par exemple. Lorsque l’on revit une scène de son propre passé, elle reste strictement identique à ce qu’elle a été en tout point.

    C’est pour cette raison que les Bouddhistes en parlant de l’Esprit ultime, ou nirvana parle du vide : c’est la conscience vide de toute expérience ou de tout contenu, sans caractéristique, mais consciente jusqu’à l’extase tellement la conscience pure est puissante et lumineuse



  • Neymare Neymare 23 septembre 2016 10:52

    @Taverne
    La conscience c’est Dieu pour schématiser, c’est pas une somme de pensée, ou un quelconque mécanisme cérébrale ou de la pensée. La conscience est unique, pour créer l’illusion de la diversité, elle créé une pensée différente pour chaque être, basée sur un schéma issu de notre vécu, de nos gènes etc...

    Ainsi chaque etre est différent et à un role différent dans le grand schéma de ce monde. Alors évidemment c’est cette pensée qui s’illusionne elle meme,, la conscience est omnisciente, elle n’est pas illusionnée, elle se contente d’etre témoin. Un ordinateur peut penser, ce sont des routines qui vous créé une pensée, mais ne peut en aucun cas etre conscient.

    Le but du jeu consiste donc à déplacer notre indentification falacieuse au personnage que nous jouons vers la conscience pure (que nous sommes vraiment)



  • Neymare Neymare 23 septembre 2016 09:59

    @Taverne
    « L’intérêt de faire émerger une pensée artificielle serait de voir si elle a parvient à une conscience du monde identique à celle de l’homme. »

    La conscience du monde est différente pour nous tous car on est dans le relatif. La pensée se base sur un vécu, sur une histoire, sur une façon de voir les choses, la pensée ne peut donc pas voir le monde dans sa réalité, il faudrait pour cela qu’elle soit consciente de tous les liens qui existent en ce monde depuis le big bang puisque tout est lié : rien ne peut etre défini sans relation avec le reste.

    Seule la conscience peut accéder à la vérité du monde, et encore c’est pas le terme : la conscience est la vérité. Et l’image du monde que vous transmet la conscience est que ce monde est une fantasmagorie issue d’elle meme et que c’est elle qui expérimente toutes les vies : en d’autres termes vous n’etes pas dans le monde, c’est le monde qui est en vous

    La pensée est indissociable du personnage expérimenté par la conscience, c’est la pensée qui créé l’illusion (comme le fait par exemple Mesmer quand il fait des suggestions à ses clients, c’est le meme principe), elle ne provient pas du cerveau : mettez votre conscience dans la tete d’Hitler , vous aurez les idées d’Hitler.

    C’est souvent comme dit plus haut une routine similaire à ce qu’on observe en informatique : tel déclencheur (un ressenti, une émotion etc...) déclenche une routine (qu’on appelle démon en informatique, et qui sont pour l’esprit humain aussi parfois des démons), elle peut nous etre envoyé dans un but précis quand il s’agit d’idées plus sophistiquées (par exemple la connaissance). Une fois l’esprit éveillé (au moins en partie) des suggestions de la conscience sur des sujets parfois triviaux (ou pas) arrivent par exemple : « prends un parapluie il va pleuvoir », ces idées qu’envoie la conscience sont toujours vraie, jamais elle ne se trompe, et ses conseils sont toujours juste

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité