• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Neymare

Neymare

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 947 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Neymare Neymare 5 octobre 2012 14:47

    Ce n’est certainement pas la fin du monde en 2012. L’humanité a encore beaucoup a accomplir avant d’envisager une éventuelle fin du monde.
    Ce qu’il faut comprendre c’est que notre univers est basé sur des cycles : on a une phase de croissance, on atteint le sommet, puis une phase de décroissance. Ceci pour permettre à la vie de perdurer.
    Or nous sommes actuellement à la fin de la phase de croissance : on voit bien que de nombreuses difficultés se font jour, dues principalement au fait que nous sommes trop nombreux sur cette planète, que nous épuisons ses ressources, et la polluons. La terre est un organisme vivant dont nous faisons partie intégrante. Quand un organisme vivant est confronté à un cancer (’lhumanité se comporte comme un cancer vis à vis de la terre), il se défend, et c’est ce qui va se produire.
    Ces moyens de défense sont multiples : cataclysme, sécheresse, maladies, guerres, etc.. C’est précisément ce qui va se passer dans les décennies à venir, pas besoin d’etre un oracle pour deviner celà.
    En revanche, il n’y aura pas disparition totale de l’humanité, car nous avons un role à jouer dans ce système (l’univers est un système) mais ce système doit réguler notre population pour que nous puissions continuer à survivre et ne pas trop perturber notre substrat (la terre).

    Il va donc falloir planquer nos fesses, on le voit déjà économiquement : ceux qui ont le pouvoir économique ont bien compris ce système, et ils ont compris qui si ils nous asphyxient économiquement, ça peut les mettre à l’abri. Ce sont toujours les plus forts, les plus adaptés qui survivent.



  • Neymare Neymare 5 octobre 2012 11:43

    C’est vrai que les religions sont devenues un repoussoir pour beaucoup de personnes qui, partant du constat qu’elles semblent fausses, en déduisent qu’il n’existe rien que la matière.

    Or, en y regardant de plus près, en mettant de coté les dogmes qui sont effectivement des interprétations purement humaines on se rend compte que l’histoire de Jésus et celle de Bouddha sont très similaires, et rejoignent la philosophie, notamment celle de Socrate.

    Néanmoins, il faut saluer Meslier, la mise en doute des dogmes est le premier pas vers la vérité, mais il ne faut pas s’arreter là.
    Comme le disait Jésus (l’hérétique pas l’officiel de l’église catholique) : « Que celui qui cherche n’arrête pas de chercher, jusqu’à ce qu’il trouve. », contrairement à l’église catholique qui a toujours poussé les gens à ne pas chercher mais à avoir un foi aveugle.
    Quand on cherche, on trouve



  • Neymare Neymare 3 octobre 2012 11:47

    Si ça lui fait du bien de s’islamiser ou est le mal ?
    De toute façon toutes les religions ne peuvent atteindre la vérité, et c’est là l’erreur fondamentale. Il est dit dans ces religions qu’il faut se purifier l’esprit pour accéder à Dieu. Or, elles interpètent mal cette purification : ils pensent qu’il s’agit de ne pas avoir de pensées impures (notamment sexuelles) alors que le sexe en lui meme n’a rien d’impur.
    La véritable purification est justement de se libérer du conditionnement terrestre : le fait donc de suivre les préceptes et les dogmes d’une religion (ou d’une société) c’est ça qui empeche la connexion.
    La pensée est un flux, elle traverse le cerveau qui va modifier ce flux en fonction de ce que l’on pense, de la façon dont on perçoit les choses, dont on les interprète. Pour que ce flux reste le plus proche possible de l’état dans lequel il est entré dans le cerveau, il faut éviter d’interpréter : tentez de voir les choses telles qu’elles sont et non telles que vous les interpretez.
    Prenez par exemple la vision : si vous interprétez la vision vous la fixez sur un point précis (ce que vous etes en train de regardez) ou alors vous pensez a autre chose et vous regardez mais ne voyez pas. Faites une simple expérience et essayez de voir tout ce qu’il y a dans votre champ de vision sans fixer votre attention sur un point particulier, vous vous rendrez compte que vous voyez différemment : votre champ de vision apparait bien plus large et ce que vous voyez sera différent. Ceci est identique pour tous les sens et pour la pensée.
    Or le dogme est une interprétation humaine, il modifie ce flux avec les conséquences que l’on connait. Le jour ou votre cerveau ne modifie plus du tout ce flux, et ne l’empeche plus de passer dans votre conscience vous connaissez l’éveil, comme Bouddha ou Jésus l’ont connu.

    Donc évidemment, il est tout à fait superflux de se mettre un voile de s’abstenir de sexe ou de manger ou de boire, ce que vous appelez Dieu ou Allah n’en a rien à faire car ça n’apporte rien à votre éveil



  • Neymare Neymare 1er octobre 2012 11:45

    Si on revient à l’origine de otutes ces croyances, on est bien obligé d’admettre que les évangiles ne parlent presque pas de Marie, ne disent pas qu’elle est vierge et ne la divinisent pas. C’est donc le clergé qui a mis au point ces histoires, et donc comme tout ce qui est inventé par l’humain, tous les dogmes etc... ce ne sont que pure invention.
    A l’origine que représente la Mère divine ? C’est la matrice elle meme de cet univers visible, elle se déploie dans le temps et dans l’espace pour enfanter le support matériel dans lequel l’Esprit (le Père) viendra s’incarner donnant ainsi le Fils (c’est à dire nous) issu du mariage du Père (l’Esprit immatériel) et de la Mère (l’Esprit matérialisé). Cet état de fait est symbolisé par la croix (qui existe depuis bien plus longtemps que le christianisme en tant que symbole), la barre horizontale représentant le déploiement de la matrice universelle matérielle dans le temps, la barre verticale représentant l’incarnation de l’esprit (qui est hors du temps et de l’espace) dans le matériel.
    Il faut arreter d’anthropomorphiser les choses : toutes ces histoires religieuses sont faites de symboles, ne se rapportant pas aux réalités humaines que l’on peut concevoir au 1er degré de compréhension comme par exemple le fils Jésus issu du Père et de la vierge Marie qui aurait été sa mère biologique, mais quand meme vierge parce que le sexe c’est très vilain etc...



  • Neymare Neymare 1er octobre 2012 11:06

    @Tikhomir
    Vous confondez la véritable parole et les élucubrations rajoutées par ceux qui ont modifié cette histoire au cours des siècles et qui n’y comprenaient rien.
    Jésus/Jean quitte les esseniens car il se rend compte que toutes les règles, toutes les simagrées, toutes les lois et les dogmes édictées par l’homme sont inutiles. Le ciel n’est en aucun cas soumis aux lois humaines, et la haut il n’y a pas de religion
    Le jour ou vous verrez la lumière vous verrez bien qu’elle n’éblouit pas (de toute façon ce jour là vraisemblablement vous n’aurez plus d’yeux pour etre ébloui), pour l’excellente raison qu’on ne peut percevoir ce monde implicite (l’au delà si vous préférez) avec nos 5 sens, mais bien avec le 6ieme sens, ou le 3ieme oeil
    Tous ceux qui raconte le contraire sont des imposteurs et racontent des salades.
    Eveillez vous, libérez vous du carcan de votre éducation, vos a priori, vos habitudes mentales, vos dogmes etc... et là vous pourrez expérimenter la vérité et suivre vraiement la voie qu’a tracer Jésus

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité


Agoravox.tv