• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Nicolas Kirkitadze

Nicolas Kirkitadze

Historien et Blogueur politique spécialisé en fact-checking. Libéral, euro-fédéraliste. J'aime l'art, les chats et les nouvelles technologies.

Tableau de bord

  • Premier article le 23/11/2015
  • Modérateur depuis le 02/06/2016
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 94 151 4161
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 345 208 137
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Nicolas Kirkitadze Nicolas Kirkitadze 5 novembre 2016 16:49

    @Aristoto
     
    Bonjour

    J’ai été surpris par la lecture de votre commentaire, et d’autres commentaires du même genre selon lesquels je sous-entendrais que l’attribution du Goncourt à cette dame serait dû non à son talent mais à son côté « atypique »...

    C’est tout le contraire ! Mon propos visait justement à dire le contraire. Pour moi, ce n’est pas la nationalité mais les idées et le parcours qui font le côté « atypique » d’une personne. Or, son parcours est celui d’une Parisienne qui a gravité dans les milieux soi-disant « élitistes » et qui a des idées bien-pensantes que beaucoup de Musulmans désapprouveraient... Si elle s’appelait Michèle Durand, j’aurais dit la même chose. Regardez mon nom, je ne suis pas à vrai dire un Gaulois :)

    Selon vous, je ne veux pas que les femmes et les maghrébins obtiennent des prix littéraires ? Mais où êtes-vous allé chercher cela ? Ce que je ne veux pas, c’est cette bien-pensance que véhiculent certains auteurs à travers leurs déclarations.

    Et pour vous répondre franchement, j’ai plus de respect pour les Maghrébins des cités qui triment pour s’en sortir, que pour ces « beurgeois » gauchisés et schizophrènes qui veulent à la fois encenser leurs origines et jouer sur le côté « diversité » tout en fréquentant l’élite française et en refusant l’assimilation...

    Mais là, il s’agit uniquement des idées et de la personne, non de son oeuvre. Je viens de terminer la lecture de « Chanson douce » et je peux vous dire que le prix Goncourt n’est pas usurpé : l’histoire est bien ficelée et nous mène lentement vers le paroxysme de l’horreur, ce qui est à la fois dérangeant et jouissif. Je n’ai absolument pas remis en cause la légitimité d’attribuer ce prix à Mme. Slimani qui est un écrivain (ou « une écrivaine ») de talent, j’ai plutôt exprimé mon ras-le-bol de cet « hymne à la beurette » (terme que j’ai lu dans un commentaire ci-dessus) alors que pour moi les auteurs devraient être jugés uniquement sur le talent. Et le talent est la, il n’en demeure pas moins que la bobosphère ne retient que le côté « exotique » de l’auteure, et non son oeuvre qui traite de la folie humaine.

    Bien à vous

    Nicolas Kirkitadze

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité


Agoravox.tv