• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

ninportequoi

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 193 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • ninportequoi 22 avril 2019 20:07

    Spartacus
    « L’article sur mon site est très modifié de celui déposé sur Agorovox ».
    Faut-il comprendre que vous dites parfois une chose et parfois le contraire ?
    Que quelqu’un s’amuse a relever vos innombrables erreurs et approximations vous énerve ? Faites-en moins. Si vous le pouvez.
    Mais attendre des articles pertinents et informés de quelqu’un qui affirme « qu’il y a eu de la vigne au Groenland » ou que « 60 millions de barils de pétrole suffisent pour alimenter 60 millions de véhicules pendant 60 ans » (dixit vous mêmes) est un peu vain. 
    A défaut de faire des articles ayant une quelconque valeur scientifique pédalez donc dans la propagande comme d’habitude, comme un bon perroquet, et insultez vos contradicteurs au lieu de répondre sur le fond. C’est votre niveau.



  • ninportequoi 22 avril 2019 15:05

    @Spartacus
    Le nitrate est à la fois un élément utile aux plantes (c’est pour cela que les agriculteurs en utilisent comme engrais) et un toxique pour les humains (c’est pour cela qu’il y a un taux maximum admissible dans l’eau potable).
    De même le CO2 est utilisé par les plantes tout en étant potentiellement dangereux. Ce n’est pas directement un toxique mais à taux élevé il abaisse le taux de l’oxygène de l’air que nous respirons ce qui peux causer des troubles graves voire la mort. 1% de CO2 dans l’air suffit pour générer des troubles sérieux en 30 minutes.

    Affirmer que c’est bon pour les plantes, et donc naturel et sans danger, est tellement simpliste que cela en devient faux.
    Vos affirmations pseudos-scientifiques sont surtout totalement manipulatoires. Elles peuvent être crues naïvement par des incompétents qui ne connaissent rien du vivant. C’est sans doute votre objectif. 

    Il est difficile d’affirmer à la fois que l’élévation du CO2 dans l’atmosphère à un effet sur la croissance des plantes et donc un effet de refroidissement (c’est votre thèse), tout en affirmant par ailleurs que les activités humaines sont sans effet sur le climat. Il est regrettable que vous soyez incapable de voir ce qu’il y a d’incohérent dans vos différentes affirmations Mais si la rigueur logique et scientifique était de votre coté, on le saurait.

    Votre article sur le verdissement n’est pas réellement censuré puisque chacun peux le consulter sur votre site (qui n’admet pas de commentaire par contre ; qui censure qui ?).
    Le verdissement de la planète dont parle votre article correspond principalement a la reforestation volontaire de régions de Chine et à l’intensification de l’agriculture en Inde. Cela n’est donc pas un phénomène naturel né spontanément de l’augmentation du CO2 atmosphérique, mais un phénomène généré par l’activité humaine. Il y a corrélation dans le temps sans causalité évidente.
    Comme ces activités agricoles et forestières correspondent également à l’utilisation d’engrais chimiques et de pesticides, à des utilisation d’eau (pompage, irrigation), à des consommations d’énergies fossiles (mécanisation agricole, engrais issus de la pétrochimie) il est malvenu, et en tout cas très prématuré, d’y voir un phénomène naturel sans conséquence sur l’environnement. Ce « verdissement » (le suffixe « vert » est utilisé pour tromper) ne compense pas la déforestation ailleurs, il ajoute ses conséquences sur l’environnement aux conséquences de la déforestation.
    De plus la végétation, même si elle est en légère augmentation, n’absorbe que 25 % environ du CO2 émis par les activités humaines (relâchement dans l’atmosphère de CO2 d’origine fossile). Donc, verdissement ou pas, ce taux de CO2 augmente et la question des éventuelles conséquences de l’élévation de ce taux de CO2 dans l’atmosphère reste totalement posée. 
    En bref les lecteurs d’Agoravox qui ne peuvent lire votre article, soit-disant censuré, ne perdent pas grand chose en matière d’information. Par contre, vous perdez une occasion de manipuler les moins informés d’entre-eux. Est-ce un véritable problème ?



  • ninportequoi 17 avril 2019 19:04

    @Spartacus

    Dans le bilan que vous faites vous amalgamez au moins 5 concepts différents qui sont la mondialisation, le capitalisme, le progrès, le libéralisme, la démocratie.

    Le commerce triangulaire (Europe, Afrique, Amérique) n’a fonctionné que par le génocide des Amérindiens (il fallait prendre des terres et des richesses pour les exploiter) et par l’esclavagisme. On était déjà dans le capitalisme et la mondialisation, mais il n’était question ni de progrès (surtout humain), ni de démocratie, ni de libéralisme.

    Le revenu médian présente peu d’intérêt comme chiffre puisque l’enrichissement général de l’humanité (qui existe) peux parfaitement (et il l’est) être très largement accaparé par une minorité.

    Les progrès médicaux se sont produits partout y compris dans les pays communistes. Connaissez-vous la différence d’espérance de vie entre l’époque du Tzar et la fin du communisme ? Connaissez vous l’espérance de vie d’un esclave dans le commerce triangulaire (commerce parfaitement capitaliste et mondialisé) ? Connaissez vous l’espérance de vie d’un mineur de la révolution industrielle ?

    Un certain nombre de progrès sociaux arrachés durement au capitalisme (sécurité sociale, réglementation du travail, protection des salariés, etc.) ont fait beaucoup plus pour l’espérance de vie que le capitalisme laissé à lui-même. De même des services publics voulus, organisé et financé par la collectivité (eau potable, assainissement, campagne organisée de vaccinations gratuites, médecine accessible à tous) ont très largement amélioré l’espérance de vie. Laissé au marché dans un cadre libéral ces progrès n’auraient pas existé ou n’auraient profité qu’a des minorités.

    De nombreux progrès résulte de non du capitalisme en lui-même, mais des limites mise à ses excès par la démocratie.

     Votre adoration béate du capitalisme et de la mondialisation n’a rien à voir avec la connaissance des réalités. Elle se fonde surtout sur l’oubli des réalités historiques



  • ninportequoi 13 avril 2019 22:02

    Spartacus

    Vous reprenez l’argumentaire des producteurs de tabac, d’amiante, de PCB et autres saloperies. Niez le plus longtemps possible pour faire du fric le plus longtemps possible. Et tant pis pour les malades et les morts. 



  • ninportequoi 13 avril 2019 21:54

    @MKT
    Il y a à la fois un point commun et une énorme différence entre le Gorafi et Spartacus. Il sont tout les deux spécialiste du faux. Mais le Gorafi le sait et peut être drôle, alors que Spartacus ne le sait pas et ne fait rire personne

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité