• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

ninportequoi

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 193 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • ninportequoi 13 mai 2019 21:08

    @Spartacus
    Il ne s’agit pas « d’évotranspiration » mais d’évapotranspiration. Et le mot est formé avec évaporation et transpiration.
    Etre incapable de citer un mot de façon exacte présage assez mal de la capacité à en comprendre le sens et les implications.
    Ce que la suite confirme.

    « si vous avez une serre, vous voyez bien que la nuit, c’est froid et le jour c’est chaud, effet de serre ou pas ».
    Dans une serre c’est chaud le jour plus qu’à l’extérieur de la serre. L’effet de serre c’est le fait que, par ses propriétés, une serre capte les rayonnements et les conserve sous forme calorifique (le bilan entrée/sortie calorique est positif). Les jardiniers savent cela depuis des siècles, mais cette notion vous échappe encore. 

    « la température de l’espace chauffé par le soleil est le premier déterminant de la température sur terre ».
    L’espace est constitué principalement de vide que les rayonnements traversent sans rien chauffer. Donc cet espace fait de vide n’est pas « chauffé par le soleil ». Il faut que les rayonnements rencontrent quelque chose (des planètes, l’atmosphère, des terres, des bâtiments, des plantes, des serres...) pour les chauffer. 

    Depuis le temps que vous essayez de faire des démonstrations sur le climat, vous pourriez commencez par assimiler ce qui est le plus basique, non ? A défaut d’être fondés scientifiquement, au moins cela rendrait vos commentaires presque crédibles.



  • ninportequoi 10 mai 2019 00:56

    @Spartacus
    Vous n’avez aucune idée du nombre de molécules tirées du vivant et qui sont utilisées utilement par l’homme.
    Dans le seul domaine des médicaments, quinine, aspirine, cortisone sont directement issues de plantes. Ce ne sont que trois exemples.
    C’est en observant le vivant et en constatant les phénomènes d’adaptation et de résistance à une maladie qu’ont été trouvés les vaccins.
    Le premier antibiotique trouvé par l’homme est un micro-organisme naturel. C’est une vulgaire moisissure naturelle qui a sauvé des millions de personnes.
    Un anti-coagulant naturel et performant est synthétisé par les sangsues.
    Pour observer intelligemment des phénomènes naturels de façon à en tirer de tels enseignements, encore faut-il que la nature existe encore dans toute sa richesse.

    L’ennui avec votre théorie qui nie l’intérêt pour l’homme de la biodiversité, c’est qu’une partie de la faune et la flore porteuse de millions de molécules encore inconnues est en train de disparaître avant même d’être connue. Les futurs vaccins, les futurs antibiotiques, les futurs médicaments, la molécule qui aurait pu soigner votre éventuel cancer, étaient peut-être déjà synthétisés naturellement par une variété ou une espèce de plante ou d’animal encore inconnue. Que cette espèce disparaisse, et c’est une ressource potentielle qui disparaît définitivement. Et je ne parle que de l’utilité matérielle. La diversité, la beauté du vivant peuvent être aussi de sources d’inspiration artistique ou spirituelle (ou pour certains, religieuse). 

    Vous dite plus haut que la clémentine a été inventée par l’homme. C’est faux à 99% pour cent, puisque la clémentine n’est que le croisement et la sélection de variétés naturelles d’agrumes. L’essentiel des gènes de ces agrumes nous a été apportée par la nature. Sans elle, Clément n’aurait rien inventé. Et d’ailleurs, sans elle, il n’aurait même pas vécu. Nous ne sommes que de médiocres bricoleurs face à l’inventivité de millions d’année de vie naturelle.

    Avant l’arrivée des Européens l’Amazonie était peuplée de 20 à 25 millions d’habitant. Les difficultés liées à la vie dans ce milieu était compensées par la richesse incroyable de ce même milieu. Claude Lévis-Strauss qui a côtoyé de près des tribus amazonienne évaluait les connaissance en botanique de ces peuples primitifs. Chaque chamans (mi-médecin, mi-sorcier) connaissaient des centaines de plantes et des milliers d’usages de ces centaines de plantes. Au nom d’un soit disant « progrès », nous avons fait disparaître ces ethnies avant même d’avoir reçu d’eux tout ce qu’ils pouvaient nous apporter en matière botanique et médicale.
    Lisez Claude Lévis Strauss.

    Les mystères du vivant sont tellement innombrables et notre connaissance du vivant est tellement limitée qu’il faudrait être très prétentieux pour imaginer qu’il soit possible de se passer de lui. 
    Dominer la nature est un pur fantasme mortifère. Il n’y a qu’une façon de dominer le vivant, c’est de l’anéantir. Quand l’homme aura dominé la nature, auquel l’homme doit tout, même s’il le nie par arrogance, l’humanité mourra avec elle.



  • ninportequoi 9 mai 2019 21:34

    On peut rappeler les propos de David Stockman, alors secrétaire au Trésor de Ronald Reagan à propos des baisses d’’impôts : « On a décidé que pour rendre cela politiquement acceptable, il allait falloir réduire toutes les tranches".

    La promesse d’une baisse générale des impôts a toujours été un cheval de Troie destiné à diminuer fortement ceux qui s’appliquent aux plus riches.

    En baissant fortement les impôts des plus riches Macron les enrichit et creuse le déficit. Ce déficit est ensuite utilisé comme justification de nouvelles privatisations. Enrichit par Macron les milieux financiers vont se ruer sur les barrages, les aéroports, etc.

    Au final, Macron donne le patrimoine public à ceux qui font partie de son propre milieu.





  • ninportequoi 7 mai 2019 18:50

    @Spartacus
    Déposez vite un brevet pour vos « forets durables ». Votre fortune est faite.



  • ninportequoi 7 mai 2019 14:46

    Il y a bien eu une intrusion violente dans des locaux de l’hôpital de la Salpêtrière.

    Cette intrusion est relatée ce jour par Mediapart.

    Un étudiant en médecine logé dans la cité universitaire a eu le malheur d’être en bas de son logement lors de l’entrée des flics qui poursuivait les manifestants entrés dans l’enceinte de l’hôpital pour fuir l’atmosphère irrespirable des rues environnantes. Poursuivis par les nervis de la Bac il a été rattrapés par eux et tabassé violemment dans les couloirs de sa résidence.

    En plus de s’être trouvé là malencontreusement, Il avait un autre tord impardonnable pour ces excités en bleu, c’est celui d’être noir.

    La seule réelle « intrusion violente » dans des locaux de la Salpêtrière est à mettre au compte des forces de l’ordre et elle a une composante raciste..

    Donc les médias dominants, non contents de reprendre sans vérification les affirmations mensongères du gouvernement et de relater des faits totalement faux, « oublient » en plus de parler de faits réels. Honte à eux.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité