• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Olib

Olib

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 23 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Olib Olib 31 décembre 2008 12:24

    absurde dit : "Sarkozy est devenu le président d’un électorat qui lui ressemble, et dont par conséquent il procède.

    Nous sommes dans le jeu de la projection, et cela me paraît évident dans un monde où l’image a tellement d’importance. Ce président ressemble à ceux qui l’ont élu, il est le produit du système qui l’a mis en place, il est en même temps le symptôme le plus criant de la crise de société dont il procède."
    J’en suis bien d’accord avec lui et ce qui en découle c’est que la démocratie sera mise en danger non par son ou ses représentants mais par l’inertie et la complicité du corps social.



  • Olib Olib 23 décembre 2008 16:21

    Je pratique la variante qui consiste à glisser une ânerie dans un document technique et à attendre les hypothétiques réactions. Par exemple, dans une doc où je parlais de serveurs (informatiques) l’astérisque renvoyait à la précision suivante : on dit un serveur lorsque c’est un garçon si c’est une fille on dit la serveuse.
    N’ayant jamais eu la moindre remontée, ni amusée ni critique, la conclusion s’impose comme pour les notices de montage ou d’utilisation, personne ne les lit.



  • Olib Olib 13 octobre 2008 09:15

    Dans l’année écoulée je me suis fait successivement "interpeller" par des vigiles pour avoir pris en photo, et toujours depuis le domaine public, un parking, un chantier, les tours d’une raffinerie  mais après des discussions plus ou moins courtoises (généralement plutôt plus), il est apparu qu’ils n’avaient pas autorité pour me demander mon identité et qu’à moins de porter plainte, le relevé de l’immatriculation de mon véhicule, ne pouvait donne lieu à identification.
    La seule fois où je n’ai pas eu gain de cause, c’est en photographiant ça depuis la route et alors qu’aucun panneau sur la clôture ne l’interdisait. La gendarmerie est arrivée avec le directeur de la sécurité du site après une quinzaine de minutes et m’a confisqué la pellicule, enfin plus exactement m’a demandé de lui remettre, bien que je fasse remarquer qu’on pouvait en voir tous les jours beaucoup plus à la télé ou sur internet. On a interrogé de mystérieux fichiers et on m’a laissé repartir et m’indiquant quand même que si j’obtenais une autorisation je pourrais revenir. J’ai donc écrit au directeur du site en lui exposant preuve à l’appui le type de photos que je faisais et j’ai eu cette autorisation, charge à moi de prévenir à l’avance pour que je puisse être accompagné. Malgré tout l’intérêt de venir controler un quidam au bout d’1/4 d’heure ne m’est toujours pas apparu.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité