• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

olivier cabanel

olivier cabanel

militant anti-nucléaire de toujours, je suis aussi à l'origine (avec 2 autres militants), de la première centrale photovoltaïque reliée au réseau, mais aussi un artiste, chanteur, compositeur, peintre, et journaliste citoyen.
découvrez mes chansons sur mon site : http://olivier-cabanel.fr
je vous propose un lien pour écouter 4 chansons :
http://www.info-groupe.com/oliviercabanel/
ou celui ci pour découvrir ma bio et d'autres chansons :
http://chansonrebelle.com/les-chanteurs/cabanel-olivier.html
je prépare un nouvel album dont toutes les chansons seront en 432.

Tableau de bord

  • Premier article le 27/12/2006
  • Modérateur depuis le 17/01/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1172 43779 133054
1 mois 7 193 637
5 jours 2 56 193
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1405 1255 150
1 mois 7 7 0
5 jours 2 2 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • olivier cabanel olivier cabanel 23 septembre 2008 18:54

    DPM,
    j’approuve totalement.
    merci



  • olivier cabanel olivier cabanel 23 septembre 2008 18:51

    Calmos,

    vous devriez savoir que les injures n’ont pas cours sur ce site,
    merci de vous en rappeler,

    elles masquent souvent une impuissance, un manque, et de toutes façons sont peu productives.



  • olivier cabanel olivier cabanel 23 septembre 2008 18:47

    Hurlevent,

    comme vous y allez !

    écoutez, il faut mettre ou essayer de mettre un peu de sérieux dans les commentaires,

    le radon, personne n’ignore çà.
    sauf que la radioactivité qui est dans le granit breton doit etre réduite en poussière, inhalée, pour représenter un danger.
    il y a toute sortes de produits radioactifs plus ou moins dangereux,
    le césium relaché par tchernobyl sous forme de gaz a une période de 30 ans, c’est a dire qu’au bout de 30 ans il perd la moitié de sa dangerosité,
    le plutonium lui, c’est 24000 ans,

    je n’ai pas besoin de vous faire un dessin ?

    alors même si je n’ignore pas le danger que représente le radon piégé dans le granit breton, il faut tout de meme relativiser ce danger, c’est sans commune mesure.

    quand a l’affirmation de krolik sur l’eau minérale plus dangereuse que celle des nappes du tricastin, vous irez dire çà aux services de la préfecture du coin, ils seront heureux d’apprendre qu’ils ont interdit la consommation de l’eau de la nappe pour rien.

    allons, un peu de sérieux, avec des affirmations comme la votre, vous mettez en danger la vie des autres.



  • olivier cabanel olivier cabanel 23 septembre 2008 18:17

    Eloi,

    vous me demandez comment mettre en oeuvre ce programme énergétique propre ?
    à l’évidence, le changement serait progressif, bien sur.

    mais je vais prendre un exemple qui pourrait etre fait tout de suite :
    le méthane.
    prés de la centrale de malville, justement, un agriculteur a installé une installation de méthanisation qui a fonctionné pendant des années sans le moindre problème,
    il est aujourd’hui à la retraite, et n’a trouvé personne pour reprendre son installation !
    elle produisait 170 m3 de méthane par jour, en récupérant le lisier d’installations voisines.
    non seulement, il résolvait en grande partie la pollution due a ce lisier, mais en plus, produisait de l’énergie.

    or ce méthane se trouve en grande quantité dans notre pays, et ailleurs.
    il représente théoriquement plus de 90 millions de tonnes équivalent pétrole par an.
    ce qui représente en gros le tiers de nos besoins nationaux.
    ce n’est pas rien.
    de plus, si on le laisse partir dans l’athmosphère, il est l’un des principaux gaz à effet de serre, responsable du réchauffement de la planète.
    ce méthane est partout :
    broussailles broyées, tontes de gazon, fosses septiques, égouts, stations d’épuration, étables, centre de tri des dechets ménagers, etc etc...
    ce méthane peut etre compressé, purifié, et etre utilisé comme carburant pour nos véhicules.
    de plus comme on brûle un gaz, il est bien moins polluant que l’essence, ou le gazoil.

    seulement voila , il faudrait une volonté politique et il n’y en a pas.



  • olivier cabanel olivier cabanel 23 septembre 2008 18:07

    Eloi,

    bien sur vous vous écartez du sujet ,
    mais je ne vous le reproche pas,

    il m’arrive aussi plus qu’à mon tour, a évoquer, de fil en aiguille, d’autres sujets,

    je trouve votre approche très interessante,
    vous décrivez une société qui se voudrait beaucoup plus responsable,
    plus respectueuse de l’environnement,
    et meme si certains points peuvent paraitre utopiques ou difficiles à mettre en place, ce concept mérite à mon avis le détour.

    pour etre tout a fait franc, je n’ai plus trop d’illusion sur le monde qui nous attend.
    nous avons brulé nos dernières cartouches,
    il aurait fallu réagir dans les années 70 pour espérer amorcer un réel tournant,
    et là je crois que c’est un peu tard,
    le pire, c’est que je suis un optimiste grave.

    je ne sais pas si vous avez pu visionner le documentaire que j’ai cité dans un autre article, "pétrole et écran de fumée", mais puisqu’on est sorti de l’article, je ne vais pas me priver de vous donner le lien pour le visionner.
    http://www.reopen911.info/11-septembre/oil-smoke-mirrors-vo-st-fr/
    il dure une cinquantaine de minutes, et on y entend non pas des militants écolos, mais des spécialistes en économie, en pétrole, et le constat froid et lucide qu’ils font est accablant.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès