• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

olivier cabanel

olivier cabanel

militant anti-nucléaire de toujours, je suis aussi à l'origine (avec 2 autres militants), de la première centrale photovoltaïque reliée au réseau, mais aussi un artiste, chanteur, compositeur, peintre, et journaliste citoyen.
découvrez mes chansons sur mon site : http://olivier-cabanel.fr
je vous propose un lien pour écouter 4 chansons :
http://www.info-groupe.com/oliviercabanel/
ou celui ci pour découvrir ma bio et d'autres chansons :
http://chansonrebelle.com/les-chanteurs/cabanel-olivier.html
je prépare un nouvel album dont toutes les chansons seront en 432.

Tableau de bord

  • Premier article le 27/12/2006
  • Modérateur depuis le 17/01/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1221 44805 137471
1 mois 6 145 812
5 jours 2 23 117
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1462 1305 157
1 mois 5 4 1
5 jours 2 1 1

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2007 11:58

    vous n’avez pas besoin de justifier votre pseudo.

    chacun fait comme il lui semble.

    moi, je préfere donner mon vrai nom.

    cela me semble plus cohérent, plus citoyen, et en tout cas plus direct.

    quand a la maitrise des concept, vous avez mal lu, ou mal interprete ce que j’écris,

    si vous preferez utiliser le terme « tour réfrigerante », je préfere quand a moi utiliser celui plus clair de « cheminée », terme qui est d’ailleurs utilisé dans le communiqué de presse.

    je ne suis pas ici pour discourir du sexe des anges.

    il y a d’autres urgences.

    et la première c’est d’arreter le nucléaire dans ce pays, de dénoncer le mensonge ambiant, et de dénoncer la volonté de discréditer systématiquement ceux qui font oeuvre de citoyenneté journalistiqu..et de beaucoup de patience.



  • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2007 11:52

    désolé, je ne vais pas ici vous expliquer par a plus b que la géothermie est une énergie renouvelables, et digne d’interet.

    on a bien compris que vous preferez des énergies polluantes.

    je ne suis pas un internaute qui passe son temps à discourir, je préfère l’action.

    il y a une urgence aujourd’hui et ce n’est pas une nouveauté, notre planete ne vas pas bien.

    et le nucléaire, meme s’il ne participe presque pas à l’effet de serre, pose un problème bien plus grave, avec la gestion catastrophique de ces dechets.

    avec les risques d’accidents qui s’accumulent.

    avec l’insécurité, comme prouvé dans un commentaire précédent.

    moi, je préfére l’action :

    un jour michelle Rivasi me téléphone, la criirad venait a peine de naitre, elle était installée a Montélimar, et la, une poignée de scientifiques résolus avaient installés de quoi mesurer la pollution radioactive due a tchernobyl.

    elle me dit : les gens de la Drome nous apporte des produits, aux fins d’analyse, et nous trouvons beaucoup de radioactivité due a tchernobyl.

    nous avons informé la presse qui a conclu que « la drome était polluée par tchernobyl »

    et on beau leur dire que vraisemblablement d’autres départements sont touchés, rien n’y fait.

    et d’ajouter... si tu as une idée.

    alors j’ai attendu l’automne, ramassé des trompettes de la mort, (en isère) champignon tout a fait comestible, mais dont le nom évoque des choses moins gaies, et j’ai envoyé mes champignons a Montélimar.

    j’ai recu la feuille de laboratoire m’indiquant qu’il y avait 1841 becquerels au kilo, et sachant que la dose « autorisée » etait de 600 pour les adultes, et moitié moins pour les enfants, j’ai convaincu un journaliste local (dauphiné libéré), lequel a fait passé en première page mon info, dans tous les départements rhone alpins.

    j’avais demandé comme seule condition que soit mentionné le nom du laboratoire indépendant, et son téléphone.

    et ainsi, des échantillons sont arrivés a la CRIIRAD de tout rhone alpes, prouvant que la radioactivité était présente partout.

    plus tard, une rédactrice de que choisir m’a téléphoné en me demandant de donner un coup de main pour le spécial que choisir qu’ils voulaient sortir.

    ce numéro est sorti, et, département par département, on a su enfin la gravité de la pollution sur le sol de notre pays.

    voila ce que j’ai fait.

    et j’en suis fier.

    et je n’ai pas discrédité l’écologie.

    et j’ai été remercié.

    pas besoin pour çà d’etre scientifique, juste d’etre un journaliste citoyen.



  • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2007 11:36

    bon.

    encore un spécialiste du « feu roulant de questions »

    mais vous faites une grosse erreur, le débat n’est pas « scientifiques ou non scientifiques ».

    oserais-je vous rappeler que vous etes sur un site de journalisme citoyen.

    et que donc, en la matière, je suis en quelque sorte un journaliste citoyen.

    un journaliste citoyen qui s’interesse à l’environnement depuis longtemps, qui a lu, analysé, écouté, compris.

    un journaliste qui a découvert le mensonge le plus écoeurant, lorsqu’en visite sur le site de malville, posant la question au « scientifique en blouse blanche » sur le risque lié au sodium.

    voila la question que j’ai posé ce jour la à ce scientifique (devant une centaine de témoins) :

    « sachant que le sodium liquide prend feu spontanément au contact de l’air, et explose au contact de l’eau, que se passera-t-il en cas de rupture guillottine d’une canalisation secondaire de sodium ? »

    et j’ajoutais, « les organismes de sureté nucléaire anglais prétendent que dans ce cas là, il y aurait 70 tonnes de sodium qui seraient libérés dans l’athmosphère, et que l’on ne sait pas éteindre un feu de sodium de plus d’une tonne »

    et je finissait en rappelant "qu’il y avait 5000 tonnes de sodium à Malville.

    quelle fut la réponse du « scientifique en blouse blanche » ?

    « le sodium liquide s’enflammerait au contact de l’air, et exploserait au contact de l’eau ?... c’est vous qui le dite »

    ce n’est pas un gag.

    c’est un gros mensonge.

    oh que je regrette de ne m’etre pas procuré un peu de sodium, un gramme, et d’en démontrer le danger à ce moment la !

    or mon article a pour but de parler de ce qui vient de se passer au mois de juillet au japon, un accident nucléaire grave, dont personne ou presque ne parle.

    mon article n’a pas pour but de parler de la fusion, de la fission, des becquerels, et de tout l’arsenal que vous voudrez.

    libre à vous de le faire, si vous pensez que ca va interesser le lecteur.

    et n’importe quel journaliste a le droit d’informer, je dirais meme le devoir, des l’instant ou il a vérifié ses sources, et qu’il matière a en parler.

    mais les partisans aveugles du nucléaire n’aiment pas que l’on parle de ce qui fache, alors, ils essayent de discréditer l’auteur de l’article.

    c’est plutot dérisoire.

    et lamentable.

    lorsqu’il a y a mensonge organisé, ou tentative de dissimuler ou de camoufler un accident tel qu’il s’est produit au Japon, il y aura toujours un journaliste, citoyen ou pas pour en parler.

    que vous le vouliez ou non, et je ne crois mal servir ma cause en expliquant clairement ce qui s’est réellement passé au mois de juillet 2007.



  • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2007 10:19

    merci de votre clairvoyance dans ce monde de techniciens bornés, aveuglés par leur certitudes, et tellement sur d’avoir raison sur tous le monde.

    il est évident qu’ils n’aiment pas voir étalé sur la place publique les problèmes que connaissent les installations nucléaires.

    hélas, pour eux, ils ne sont pas à l’abris de mauvaises surprises.

    tchernobyl n’a pas dit son dernier mot.

    et les vieilles centrales françaises peuvent nous laisser craindre le pire.



  • olivier cabanel olivier cabanel 14 septembre 2007 10:15

    oui je connais le mox

    et je connais aussi les limites de la bétise, et de la provocation.

    elles n’empecheront pas la lutte contre le danger nucléaire, et contre tous les technocrates aveugles qui continuent de défendre l’indéfendable.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès