• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

oncle archibald

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 15/09/2016
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 3 13349 118
1 mois 0 90 0
5 jours 0 10 0

Ses articles classés par : ordre chronologique






Derniers commentaires



  • oncle archibald 14 février 10:41

    @Jean-Michel ; je ne vous suivrai pas sur ce terrain.

    Ce qui est « facile et délectable » c’est confortablement installé derrière un clavier d’ordinateur de jouer à Yakafokon voire encore plus simple à Yavékafalékon pendant que ceux qui sont aux responsabilités par la volonté du peuple Français eux n’ont aucune marge de manœuvre et doivent décider à l’instant T .

    Il arrive qu’ils décident mal et on a le droit voire le devoir de les critiquer. Encore faudrait-il avoir tous les tenants et tous les aboutissants pour pouvoir le faire en étant juste et équitable.

    Malgré certaines maladresses je ne leur prête aucune mauvaise intention, mieux encore je trouve qu’ils ne s’en sortent pas si mal et il faudra attendre la fin de l’épisode pour pouvoir juger des résultats de leurs décisions en les comparant à d’autres.

    En ce qui concerne plus précisément votre cas dans le cadre de cet article je trouve que tout c’est passé au mieux. Les gendarmes ont fait ce qu’on leur demandait de faire avec bon sens et vous avez payé votre baguette à son juste prix. Ils vous ont simplement rappelé une règle qui est faite pour limiter les attroupements et qui évidemment n’a pas la même utilité dans un petit village que dans une grande ville, mais avouez qu’il serait difficile de donner une règle au cas par cas.

    Si la population dans son ensemble était raisonnable et normalement disciplinée il aurait suffi de recommander : ne sortez de chez vous qu’en cas d’impérieuse nécessité pour freiner la circulation d’une maladie très contagieuse, mais est-ce bien le cas ? Certaines vidéos que nous avons tous vues démontrent le contraire. Pour certains faire le contraire de ce que demande le gouvernement est un sport national !



  • oncle archibald 12 février 22:59

    @REMY Ronald

    Vous savez parfaitement que j’ai raison. Relisez moi. Je n’ai pas dit que la France n’avait jamais payé des doses de Remdesigir, j’ai dit que ces doses avaient été achetées directement par l’UE dont un quota pour la France, tandis que certains États européens avaient en outre acheté directement davantage de ce produit que l’on a pensé un temps efficace. C’est exactement le même processus avec les vaccins. Mieux encore la France a réussi à revendre une partie dès quantité de Remdesivir qui lui avaient été attribuées par l’UE a des pays qui ont cru plus longtemps que nous à son efficacité.

    Vos affirmations sont erronées volontairement avec intention de tromper et de nuire.



  • oncle archibald 12 février 16:15

    @Jean-Michel

    Bien plus que des règles je crois qu’il manque à notre société un but commun, un espoir commun, la certitude « d’aller vers un monde meilleur ». Un monde ou chaque individu soit bien conscient de son appartenance au groupe et de sa propre responsabilité en agissant au sein du groupe pour le bien de tous. « Fratelli tutti » a rappelé le Pape François dans un encyclique récente.

    Dans nos pays de culture occidentale ce fut pendant longtemps l’église qui incitait ses ouailles à cette fraternité universelle, espoir de progrès vers un monde meilleur qui serait en quelque sorte l’accomplissement du « projet de Dieu » pour ses créatures.

    Puis le communisme a prétendu incarner et organiser la même chose sans Dieu, fut-ce au prix de la restriction des libertés individuelles et de sanctions épouvantables pour ceux qui n’étaient pas persuadés du bonheur qu’ils avaient de connaitre un tel régime idéal !

    Finalement le capitalisme pur et dur a carrément supprimé l’espoir d’un progrès collectif et encensé la satisfaction des aspirations individuelles de chacun en montrant en exemple pour faire rêver, en but à atteindre, un mode de vie aussi proche que possible de ceux qui possèdent le plus de biens matériels.

    C’est bien évidemment un leurre qui ne peut qu’exciter la jalousie et le désespoir du plus grand nombre, incapable d’atteindre ce prétendu Nirvana qu’on lui colle sous le nez à grands coups de revues sur papier glacé et d’émissions de télé débilitantes.

    Deux choses me paraissent à méditer : tout ce qui peut vraiment rendre heureux n’a pas de prix et donc par définition ne peut pas s’acheter, et ensuite comme le rappelait Roger Hanin, les riches donnent parfois de leur superflu, mais seuls les pauvres savent partager ce qui leur est nécessaire.



  • oncle archibald 12 février 14:35

    @REMY Ronald :

    Votre opinion sur la « clique dirigeante incapable » qualifiée de « promoteur hystérique du Remdesivir » est tout simplement fausse et malveillante puisque la France est précisément l’un des rares pays Européens à ne pas avoir passé commande de ce médicament à l’époque ou l’on pouvait le penser utile au traitement de la Covid.

    Les doses qui ont été livrées en France l’ont été à la suite d’une commande communautaire de l’Europe. De nombreux pays ont commandé aussi à titre individuel, pas la France qui se méfiait suite à des résultats d’essais cliniques décevants. Une partie des quantités allouées à la France a été revendue aux pays qui étaient demandeurs. Reproche infondé donc.

    Je persiste et je signe, vous faites de la politique « politicienne », se résumant faute de mieux à tout sauf Macron. Et ne vous donnez pas plus d’importance que vous n’en avez. Si l’Elysée connait probablement votre démarche, c’est normal de surveiller ceux qui cherchent à nuire, il se croit à juste titre bien plus capable que vous d’apprécier ce qui est bon ou pas pour la santé des Français et qui est ou pas capable d’exercer des fonctions ministérielles.



  • oncle archibald 12 février 12:14

    Un de mes amis très pince sans rire me disait au sujet des autorisations de sortie : « Il m’aura fallu attendre d’avoir 86 ans pour qu’on m’oblige à m’autoriser moi même et par écrit à sortir de ma maison, sous peine d’amende ! ».

    A lire, relire et méditer ! C’est de la folie codifiée mais si l’on réfléchit à la finalité de cette règle et si l’on suppose que la population n’est pas complètement stupide, il aurait suffi de recommander : ne sortez de chez vous qu’en cas d’impérieuse nécessité pour freiner la circulation d’une maladie très contagieuse.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité

365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Aléas

Publicité



Palmarès

Publicité