• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

paluard

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 21 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • paluard 1er mars 2010 16:27

    @L’auteur :
    Vous êtes à côté de la plaque.

    Je vous conseille la lecture de « Terreur et Possession », redoutable petit ouvrage en forme d’état des lieux qui explique très bien ou nous en sommes sur la route vers le Pancraticon, la société de contrainte ; étant bien entendu que la société de contrôle, nous y sommes déjà de plein pied.

    On s’en fout de savoir si le scanner dénude en entier ou seulement jusqu’au slip ; ceci est un faux débat qui permet de masquer le vrai problème : le scanner lui-même, et le choix de société qu’il sous-entend.

    Lisez donc ce petit livre pour comprendre tous ces faux choix, cette fausse liberté qui nous est offerte : vous serez filmé, mais les images seront gardées seulement 3 mois et non pas 6 (Ah, quel soulagement !) ; la carte d’identité ne comportera que l’empreinte du pouce et pas celles des dix doigts (Ouf, on a eu chaud !) ; le flic qui vous matraquera sera assisté par un docteur pour être sur que vous tabassé dans les limites de ce que vous pouvez encaisser (Merci, j’ai eu peur pendant un instant !) ;  ad mauseam…
    C’est une pratique courante dans la négociation : vous demandez plus pour être sur d’obtenir le peu que vous vouliez ; et en faisant semblant de lâcher du lest alors que vous atteignez pleinement votre objectif, vos opposants se sentent renforcer…C’est en acceptant ce scanner qui-finalement-ne-nuit-pas-a-l’intimite que nous acceptons d’hors et déjà les sondes mentales dont vous parlez, et soyez bien sur qu’elles sont en cours de perfectionnement ; à moins que vous ne croyiez encore au Père Noël et aux recherches purement altruistes sur la maladie d’Alzheimer, cette fantastique source de neuro-cobayes ; a moins que vous ne croyiez encore a la petite souris et au nanotechnologies pour-la-medecine-et-la-securite.

    Qu’il utilise des rayons X, Y ou Z, qu’il dénude en entier ou pas, qu’il floute le visage ou révèle même les moumoutes et les appareils dentaires n’a aucune foutue importance : ce qui compte c’est qu’il existe !

    Oui mais si vous n’en voulez pas vous pouvez passer à la palpation… Ah, super ! Cela change tout ! Et si je veux pas me prendre un flash-ball dans la gueule, est-ce que je peux demander le Taser ? Si je ne veux pas me prendre un coup de rangers dans les noix, est-ce que peux demander une claque dans la gueule ?

    (Je précise que je prends l’avion assez couramment.)

     



  • paluard 25 février 2010 09:57

    En fait Internet c’est le top lorsqu’on s’ennuie au boulot ; comme moi, en ce moment...

    Du coup on a la possibilite de s’informer un peu, de rire avec AV ou des sites plus specialises, de lire des trucs qui sont c’est vrai assez interessant . Sinon, quel etre humain normalement constitue (je ne parle pas des mutants du XXIe siecle qui arrivent a s’eclater avec des aberrations genre Sims ou Second Life) prefererait passer des heures devant son ordi plutot que d’etre dehors a marcher en foret, a prendre l’apero avec les amis, etc.

    D’un autre cote je suis assez decu : pas de resultat significatif pour « 11 septembre » et « Atlandide » ou « Cthulhu »... Allez, je vais essayer « 11 septembre » et « 2012 ».



  • paluard 25 février 2010 09:08

    Assez d’accord avec l’auteur : Internet est dans 75% des cas un simple defouloir. Faites le petit test de taper les mots cles « 11 septembre » et « extra-terrestres » et vous aurez une idee des cingles qui se balladent sur la toile. (Je propose aussi « 11 septembre/Atlandtide » et, histoire de rire, « 11 septembre/Cthulhu », dix contre un qu’il y aura des resultats !)

    Une petite comparaison : en juillet 1789 l’information circulait en France a la vitesse d’un cheval au galop, pourtant des gars se sont bouges le cul ; et pas qu’un peu !
    Aujourd’hui ou cette sacre information-qui-est-le-pouvoir est presente partout en temps reel... rien ! Des blogs ! Pour dire que c’est vraiment pas bien, et qu’on est vraiment pas content, et que si ca continue... eh ben nous aussi on va continuer... a ecrire des blogs. D’ailleurs on s’est deja tous equipe de reseaux VPN pour echapper a la mechante LOPPSI.
    Allez, c’est bien connu : si De Gaule avait passe l’appel du 18 juin a travers le net, il aurait recu 2 milliards de mails de soutien (« on est tous a donf’ avec oit’ man ! »), mais pas un seul volontaire.
    Le Net est une soupape de securite, pendant qu’on lache la vapeur on n’est pas occupe a pire. Le Net est le meilleur moyen de s’assurer de notre inactivite.



  • paluard 25 février 2010 08:24

    C’est pas trop tard ? On peut encore venir gueuler ? Cool !
    Bon, tout d’abord desole pour les accents mais je n’ai qu’un foutu clavier QWERTY...

    Une petite google search tres rapide nous apprend que Mme Veronique Anger-de-MachinTruc est :

    1- journaliste de blog ; c’est a dire tout autant que moi, Paul Vilach, le ci-dessus serpico ou Lerma (il existe toujours lui ? y’a longtemps qu’on ne l’a plus entendu)

    2- elle semble assez remonte contre les ecolos (allez dites-nous tout : on vous a refuse l’extension de votre pavillon de chasse ?) ; elle en vient meme a dire que Allegre est « courageux » ! Vous avez bien lu ? Allegre, courageux...

    Bref, avant d’appeler a la moderation (laquelle, celle des ecolos ou bien celles des industriels ?), cette dame ferait bien de la pratiquer elle-meme.

    Le rechauffement climatique est une realite ; tous les jours des pseudo-scientifiques, polemistes ou journalistes payes par les petroliers pretendent le contraire, et personne n’en fait un drame ; deux, trois scientiques du GIEC gonflent quelques chiffres et c’est le CLIMAGATE, qui annonce LE GOUVERNEMENT MONDIAL, avec LA LOGE DE BILDENBERG derriere tout ca... Vous avez dit deux poids, deux mesures ?



  • paluard 20 octobre 2009 18:35

    Eh bien, je vois que cela fonctionne à merveille : feignez ne serait-ce que l’insensibilité envers les « ch’tits n’enfants » et tout de suite les braves gens viendront vous donner des leçons de morale. (Toujours, toujours prendre ses distances avec de telles personnes.)
    Alors pour remettre les pendules à l’heure : mon temps précieux je le donne sans compter dans des missions pour une association humanitaire majeure : j’étais en Indonésie pour enlever les corps laissé par le tsunami, idem au Pakistan après le tremblement de terre, en Somalie je négociais avec les warlords surarmés pour leur demander l’accès à une zone de choléra, et en RCA (lequel de vous, beaux parleurs, sait où se trouve ce pays ?) j’étais en brousse au milieu des tsé-tsé, des rebelles et des coupeurs de route. J’ai essuyé des tirs de Kalash, des répliques sismiques, des crises de palu, la semaine de 35 heures je la fais... au minimum deux fois par semaine ; et pourtant j’y retourne dans moins d’un mois.
    Je sais de quoi je parle !
    Et plus je reviens en France plus je me sens étranger dans un pays schizophrène où règne le politiquement correct... pour mieux enrober l’absence de compassion la plus glaciale, où le sensibilisme ne sert qu’à défouler toute la rancoeur amassée.
    J’en ai ma claque de cette sensiblerie factice vis à vis des mioches. Pourquoi les mioches ? Soit on a de la compassion pour la vie dans son ensemble (animaux et même plantes compris), soit on est un tocard qui se prend pour un saint parce que son tellement grand coeur bat pour la souffrance des pauvres petits enfants. Comme c’est touchant !
    Je n’ai pas envie d’être Humain avec un grand « H », seulement d’être un homme ; et je me méfie du bon sens, je lui préfére de loin l’intelligence.

    Quant à la légende urbaine du net pourvoyeur de vérité... A d’autres ! C’est au 9/10eme un simple espace de défoulements.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès