• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Pareto

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 5 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Pareto 17 mai 2012 18:02

    il suffit de regarder la répartition et l’allocation des dépenses pour voir que votre message n’est autre que le résultat de votre imaginaire débordant



  • Pareto 16 mai 2012 20:22

    lol.


    « 16 000 milliards de dette des usa  »
    Cette dette a été contractée et dépensée par qui ? 
    Vous donnez vous même la réponse, pourquoi me demander d’expliquer. 
    C’est de l’intervention de l’état dans l’éco, on est encore bien dans de l’étatisme, du mauvais keynésianisme, du socialisme mou, du rêve planificateur, du social clientélisme.
    Au cours de 30 dernières années, la part de l’état dans l’éco aux US a fait quoi ?
    Les dépenses ont fait quoi ?
    Les QE1, 2, n ... sont quoi sinon de l’interventionisme ?




  • Pareto 16 mai 2012 20:21

    lol.


    « 16 000 milliards de dette des usa  »
    Cette dette a été contractée et dépensée par qui ? 
    Vous donnez vous même la réponse, pourquoi me demander d’expliquer. 
    C’est de l’intervention de l’état dans l’éco, on est encore bien dans de l’étatisme, du mauvais keynésianisme, du socialisme mou, du rêve planificateur, du social clientélisme.
    Au cours de 30 dernières années, la part de l’état dans l’éco aux US a fait quoi ?
    Les dépenses ont fait quoi ?
    Les QE1, 2, n ... sont quoi sinon de l’interventionisme ?




  • Pareto 15 mai 2012 21:02

    Bon ok, le FMI, c’est le mal et tout ce qu’on veut.


    Ce n’est pas le FMI qui a conduit ces pauvres pays européens à s’endetter massivement.
    Ce sont bien nos politiques de droite et de gauche gonflées au mauvais keynésianisme et à l’étatisme, (= socialisme mou) qui ont provoqué ça.

    Mais au lieu de prendre ses responsabilités et reconnaître ses erreurs, il est plus simple de trouver des méchants autour de nous qui veulent notre peau.
    Même s’ils existent, il faut être des sacré crétins pour avoir réussit à se mettre dans des situations de non retour.
    Et il faut encore être plus crétin pour vouloir continuer avec ces politiques planifiées de dépense voir même avec des politiques encore plus destructrices d’extrême gauche.
    Quand on voit l’endoctrinement du pays (mené par notre éduc nationale bien à gauche) où on arrive à croire que le libéralisme est l’origine du mal alors que la part de l’état dans l’économie n’a cessée d’augmenter ces 40 dernières années, on comprend mieux cette logique de recherche de bouc émissaire, de déresponsabilisation, de victimisation conduite à plusieurs niveaux de la société.
    La part de l’état dans l’économie est de 56%, on commence à comprendre quand on arrive à 99% ?




  • Pareto 10 mai 2012 14:33

    « L’économiste et prix nobel Paul Krugman résume très bien tout ça dans plusieurs de ses publications. C’est un libéral, il sait de quoi il parle.  »


    Encore un article où on n’arrive même pas à comprendre que ’liberal’ aux US et libéral en français ne désigne pas du tout la même chose...







Palmarès