• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

passtavie

passtavie

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 19/06/2014
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 330 57
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • passtavie passtavie 19 décembre 2013 15:55

    Il y a quelques temps j’ai eu une discussion a bâtons rompus sur le sujet avec une connaissance :
    lorsque je lui ai demandé si Fukushima et Tchernobyl ne le dérangeait pas, il m’a répondu :
    « Ouais mais en France on est bon, tu vois, là haut c’est parce qu’ils ne sont pas techniquement aussi bons que nous. Ouais et puis en France il n’y a jamais eu de problèmes... On sait gérer... »
    Donc cocorico we are the best. ça n’arrivera qu’aux autres. Et le mec complétement inconscient qui semble ne pas comprendre le danger. Certainement il pense que le nuage de Tchernobyl c’est arrêté à la frontière parce que tu vois, nous les franco-français... smiley
    Et quand on parle de déchets :
    « Ouais mais si t’arrête toutes les centrales alors tu fais comment, hein ? Hein ? Ouais mais on va rouvrir toutes les centrales à charbon, et la pollution alors... »
    Je précise que le même me disait que le réchauffement climatique c’était de la daube... Voilà... Mais c’est un exemple parce que des comme ça y en a à la pelle... C’est pour ça que les choses ne bougerons pas. Ce sont des croyants pro-nucléaires. Vous voyez comment on peut argumenter avec un croyant qui a vu la Sainte Vierge.



  • passtavie passtavie 18 décembre 2013 22:24

    Avant de compter sur un parti politique pour m’en sortir, je vais plutôt compter sur mon jardin. Parce que contrairement au parti politique, un jardin c’est fertile. Il y a une récolte à faire. Un parti politique il sème la bonne parole, mais une fois arrosé des voix des électeurs, rien de ce qui a été semé ne pousse. Que de la mauvaise herbe.
    Honnêtement, je me demande bien pour qui je vais veauter.



  • passtavie passtavie 18 décembre 2013 21:24

    "En comptabilité, un salaire est inscrit aux comptes des charges. Il est une dépense, pas un investissement, qui affecte négativement le résultat d’exploitation (les bénéfices)."

    Quand on achète une machine on fait un investissement n’est ce pas ? Parce que sans outils on ne peut rien fabriquer, non ? Et si on a 1000 outils, et si personne n’est là pour les utiliser, c’est pas un peu pareil ? A moins que le patron soit une pieuvre à 1000 tentacules.
    Le fait qu’un salaire soit inscrit dans les charges n’est qu’une convention.

    Quand au fait qu’un chômeur n’est pas assez fou pour accepter des salaires indécents, n’importe quel neuneu peut remarquer qu’il y a ceux qui possèdent et les autres. Alors quand tu nais cul nu, t’es bien obligé de vendre ta force de travail pour vivre. Et à mon avis enlever le salaire minimum ne viendra pas sans enlever le chômage, sinon la contrainte serait inutile. Quelqu’un n’ira pas travailler pour 300 euros du mois dans une précarité complète s’il a un RSA ou des indemnité de 500. Et la faim au ventre, je pense que tu serais vite obligé d’accepter n’importe quel salaire pour avoir ne serais ce qu’un crouton de pain à manger. A moins qu’il n’y ait un revenu de base ? Là, effectivement la négociation serait équitable.

    J’ai trouvé un site intéressant :
    http://mmestauner.over-blog.com/article-24174373.html
    ça donne une idée du salaire d’un ouvrier au 19ème et de ses dépenses : a bon entendeur salut.



  • passtavie passtavie 18 décembre 2013 08:48

    "A la limite on pourrait s’approcher de la vérité en considérant le Taux de change à Parité de pouvoir d’Achat, mais il a le même défaut que la mesure de l’inflation, il est basé sur des statistiques : on y mélange des voitures, des maisons, de l’électricité, des légumes, de la viande et des meubles puis on fait la moyenne."
    Et si on changeait la base des statistiques ?



  • passtavie passtavie 15 décembre 2013 13:06

    "La démocratie, je m’en tape, sauf en période électorale bien sûr, afin de continuer mon ascension et celle de mes amis, c’est pour cela que je mens à tour de bras."

    Juste un point de détail : Nous ne sommes pas dans une démocratie mais dans une république. Dans une démocratie c’est le peuple qui gouverne, dans une république ce sont des représentants du dit peuple. En gros nous avons tout juste le droit de choisir nos maîtres.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Ruralité

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité