• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

paul

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1587 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • paul 27 mars 2014 20:44

    Quand j’écris la course à la compétitivité, il s’agit bien sûr de la recette en cours, par le dumping salarial, la casse de la protection sociale et des services publics .



  • paul 27 mars 2014 17:35

    Les États Unis sont les premiers producteurs mondiaux de gaz naturel. Ils en importent moins de 10 % ( Wikipédia) .
    Quoi qu’on pense du GdS, son exploitation donne un avantage à court terme à ce pays, il a permis la baisse du cour du charbon et même son exportation vers le Japon et l’Europe.

    Une réalité qui devrait faire réfléchir les sceptiques : la réalisation en cours d’un projet de 10 Md de $ en Louisiane auquel GDF-Suez est associé : construction d’une usine de liquéfaction de gaz avec terminal associé pour l’exportation : une telle somme prouve le but réel des US ---> ....

    Le GdS n’est que l’une des armes de la guerre de l’énergie que les américains, avec la complicité de l’UE, ont décidé de livrer aux russes : pour preuve, l’UE fait tout pour pousser à l’exploitation du GdS qui est déja en cours en Pologne par exemple et qui ne tardera pas à percer l’Ukraine comme du Gruyère ! En Angleterre, Cameron essaie d’imposer cette exploitation malgré de fortes réticences. Total et GDF-Suez sont les premiers à en attendre les retombées : ils sont prêts à en faire bénéficier la France pour la course à la compétitivité : merci les vautours !



  • paul 24 mars 2014 16:11

    Pas de lien vers mon blog mais celui d’une économiste :
     www.bilan.ch/ myret-zaki/ redaction-bilan/ cette-guerre-froide-nest-pas-ideologique



  • paul 24 mars 2014 14:57

    Ben non, l’objectif US avec le gaz de schiste (GdS) n’est pas d’être rentable, pas plus en Ukraine qu’aux EU où la bulle ne tardera pas à se dégonfler . L’objectif est :

    - que Kiev croit pouvoir se passer du gaz russe . Il est en cela conseillé intensivement par « l’ONG » (ouarf !) américaine UNSAID . Vu que la protection de l’environnement est inexistante et que de plus, l’UE vient d’annuler la nécessité d’études d’impact pour les GdS (avant les européennes : bien joué) tous les espoirs sont permis pour le pillage ...
     - fournir aux compagnies US déjà sur place des perspectives très intéressantes de prospection et d’exploitation : le raisonnement (primaire) c’est drill baby, drill , comme aux states où un forage est payé par le suivant (payé in fine par les c... qui y croient) . Sans parler des dégâts indirects, payés directement par les habitants . 

     Shell et Chevron sont à pied d’œuvre pour le gaz de schiste de Yukovska et Olesska (voyez que ce n’est pas une légende). ExxonMobil pour l’exploitation du champ gazier et pétrolier de Skifska en Mer Noire : un contrat de 11 Md de $ . 

    Démocratie comprise dans ces contrats ! 



  • paul 24 mars 2014 11:55

    L’hebdomadaire financier anglais The Economist a créé en 1986 l’indice Big Mac :
    Les produits de base qui entrent dans sa composition peuvent être trouvés dans tous les pays, les coûts de fabrication sont calculés au plus juste .
    Le produit parfait pour l’uniformisation des goûts et pour évaluer la compétitivité entre les pays : l’indice des prix universel des mondialistes !

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité