• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

paul

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1587 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • paul 23 mars 2014 11:20

    @Peretz1  : loin d’être appliqués les accords de Bâle. Un tableau de la solvabilité des banques établi par O.Berruyer montre un ratio de solvabilité réel de moins de moins de 6 % en général (moins de 4 % pour les banques françaises).
    Ratio qui, de toute façon, ne garantit pas contre une faillite générale du système bancaire .



  • paul 19 mars 2014 17:24

     Sachez ceci ami Diogène :

    Le ci-devant Fabius, ministre des affaires étrangères de son état, est responsable par devant le jugement populaire, de l’exécution d’une politique calamiteuse . Au cas où le monarque républicain s’en rendrait compte, il pourrait en prendre acte et démettre icelui de ses fonctions . Par la présente protestation, il ne s’agit en aucun cas de donner quitus à l’UPR.



  • paul 19 mars 2014 14:29

     Il manque (au moins) un 10 ème point dans le compte des gaffes de Fafa :
     Son initiative au nom de la France, avec 3 autres pays européens, de participer au détournement de l’avion présidentiel de Moralès, suite à l’affaire Snowden .

    Cette gaffe diplomatique n’est pas sans conséquence sur le plan du commerce extérieur pour les pays sud américains qui sont très liés : entre autres, l’échec de la vente des Rafales .

    Fabius, démission !



  • paul 19 mars 2014 14:03

    Erreur : ce sont les banques centrales ou la FED aux E.U. qui procèdent à « l’assouplissement monétaire » et non les banques privées, biens sûr . Il s’agit d’une ligne de crédit sur le compte de la banque centrale, qui achète des bons souverains aux institutions financières, et ainsi injecte de la la monnaie pour stimuler l’économie (en principe) .



  • paul 19 mars 2014 11:27

     Un peu surprenant cet éloge de l’ex gouverneur de la banque d’Angleterre, qui, à la fin de sa (riche) carrière, prononce quelques paroles de bon sens . Cette banque est le temple de l’orthodoxie libérale, elle préfère garder sa planche à billets plutôt que de rentrer dans l’Eurogroupe ( elle n’a peut être pas tort), mais c’est en fait la City et ses paradis fiscaux - un état dans l’État - qui dirige les affaires, comme le fait Goldman Sachs . Mais de là « à féliciter la banque d’Angleterre pour son courage et son honnêteté » ....

     Le canadien Paul Grignon a popularisé l’excellente vidéo L’argent dette dès 2006, vue des millions de fois dans le monde. En France, elle est très connue depuis 2008 .
    Donc rien de nouveau aujourd’hui, car de plus en plus de gens ont voulu comprendre les origines de la crise financière .
    Il faut mentionner cependant que Christian Noyer, gouverneur de la banque de France, fait l’inverse de Marvyn King : il tacle un projet de réforme européen porté par Michel Barnier, qui vise à mieux contrôler les activités bancaires : avec Noyer et Moscovicci, le lobby bancaire est bien défendu au sein même de l’État !

    Sur le fond de l’article, je ne comprends pas : « les banques centrales ..grâce au contrôle des réserves obligatoires qu’elles sont les seules à pouvoir émettre .. » ?? Le multiplicateur monétaire n’existe pas ... ??
    Ces réserves représentent le taux de solvabilité que les banques devraient avoir, donc indépendant des banques centrales qui devraient contrôler le respect de ce taux, c’est l’objet des négociations dites de Bâle II et III . Ce taux détermine donc -en principe - la quantité d’argent qui peut être prêté : si le taux est fixé à 10 %, la masse monétaire peut atteindre 10 fois le montant des liquidités dans l’économie, et ainsi de suite .En réalité, on sait qu’il n’en est rien et que les banques sont en situation de Fukushima financier, notamment les 4 grandes banques françaises qui sont les championnes du monde des banques sous capitalisées .
     Les opérations d’assouplissement (Q.E) quantitatif ne sont que de la création de réserves (?) qui ne peuvent pas être transmises à l’économie réelle (?) .
    Les QE sont pratiqués par les banques « équipées » d’une planche à billets (!) : Angleterre, EU, Japon, ils ne sont pas destinés à la création des réserves, mais en réalité, ils sont récupérés par les banques pour l’économie-casino .La BCE pratique un peu la même chose en prêtant aux banques à taux bas .Sinon il existe pour les banques centrales le taux directeur, mais quand il arrive à 0 .....

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité