• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

paul

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1587 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • paul 14 mars 2014 18:27

    Hein, quoi ? Materazi contre Hollande, va en faire qu’une bouchée, bon débarras !



  • paul 12 mars 2014 18:49

    Au lieu de transférer automatiquement sur ton blog Gil, tu pourrais les dire simplement tes bonnes nouvelles :
     la Région Ile-de France et la Région PACA ont voté pour l’arrêt des négociations du grand marché transatlantique . Dans cette dernière, le FN a voté contre .
     De plus, les municipalités de Niort et de Besançon ont voté pour une demande d’un débat national transparent sur ce traité de libre-échange .



  • paul 11 mars 2014 23:24

     « L’État ne voulant pas investir des sommes colossales »...non, ce n’est pas l’origine réelle de ce mode de financement, en tout cas en occident ,où les états ont pu réaliser parfois seuls (dans le cadre de marchés publics) de grandes infrastructures .
     C’est d’une part la contrainte des critères de Maastricht limitant l’endettement public à 60 % du PIB qui a poussé à cette formule permettant de dissimuler et de fractionner les investissements publics sur 30 à 50 ans : c’est en fait une dette cachée ou reportée. La banque Mondiale, l’OCDE, l’Europe, ont favorisé ces partenariats .
    D’autre part c’est une façon légale d’assurer une rente sur le long terme aux grands groupes du BTP ...souvent proches du pouvoir .
    Un bilan de ces PPP montre qu’ils sont souvent plus dispendieux pour les finances publiques. La reprise de certains services publics comme la gestion de l’eau potable par les municipalités le prouve .



  • paul 11 mars 2014 18:58

     Si trop d’impôts tuent l’économie officielle , cela sous entend que cet excès favorise l’économie parallèle, autrement dit le travail au noir. Et ceux qui ne sont pas comptabilisés dans cette économie parallèle, feraient partie du halo du chômage .

    Pourquoi tourner autour du pot, il s’agit bien de la vieille rengaine libérale trop d’impôts tuent l’impôt, même si l’auteur s’en défend , remise d’actualité par Moscovicci lui même l’été dernier, ce grand libéral de la fausse gauche .
    Faut il rappeler qu’après Sarkozy et ses 15 Md du paquet fiscal, ce gouvernement accorde des dizaines de Md d’allègements fiscaux sur le coût du travail, agrémentés de conditions d’emplois très allégées avec l’ANI . Le tout sans contreparties de la part du patronat . Un joli marché de dupes que les français vont payer très cher .
    La compétitivité façon Gallois est une guerre mortifère entre salariés de tout les pays, avec pour objectif l’alignement salarial universel sur la base du bol de riz .

    L’impôt direct sur le revenu touche moins les classes populaires, mais elles sont impactées par l’augmentation de la TVA ainsi que de tous les services publics pour une qualité moindre, conséquence des la forte réduction des dépenses publiques . Lesquelles,je vous le rappelle, sont l’un des moteurs de l’économie .
    Je rappelle aussi au professeur d’économie que comparer l’ensemble des prélèvements obligatoires entre pays n’a aucun sens si l’on ne tiens pas compte des services reçus en retour - éducation,santé,retraites ..Quand vous allez au restaurant, vous regardez uniquement les prix sur la carte et non la composition des menus ?



  • paul 10 mars 2014 12:31

     Bernard-Henri Fabius et Laurent Lévy, ou comment ridiculiser la politique étrangère de la France. Honte aussi aux médias qui ont promu un imposteur .
     http://www.marianne.net/elie-pense/m/BHL-ou-comment-se-rendre-ridicule-pour-la-posterite_a364.html

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité